lienlien
Bienvenue sur Exodus !

La force de la terre et du ciel coule dans mes veines.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue,

le forum est à nouveau ouvert.

 

 La force de la terre et du ciel coule dans mes veines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
₪ Aventures : 99
₪ Emploi : Sage Kàvalii
Mar 7 Aoû - 17:58

Nàahor
Sage
Protecteur
Honnorable
Habile stratège
Secret
Méfiant
Courageux
Proche des siens
Posé

Caractère & Physique
De nature protectrice, Nàahor ne laissera jamais sans réagir qui que ce soit faire souffrir ou malmener son peuple et encore moins les gens qu'il aime ! Fier d'être un Kàvalii, il veille à ce que les coutumes ancestrales et les secrets de son peuple soient préservées. Doté d'une aura charismatique, l'homme est capable de captiver les foules par ses mots. La peine n'a pas épargnée le vieux Kàvalii puisqu'il perdit son fils unique lors de la dernière bataille qui opposa les peuples natif d'Exodia. Mais malgré cela, il garde bon cœur surtout lorsqu'il est en présence de sa petite fille Ashà. Homme d'honneur, pour lui la parole donnée est d'or et il fera toujours tout pour la respecter et la faire respecter !

Son physique est reconnaissable entre tous. Le vieux Nàahor est plutôt grand. Son visage est parfois habillé d'une barbe blanche plus ou moins courte où juste rasé de prêt, tout dépendra de son humeur ou de ses envies en la matière. Ses cheveux quant à eux, ils sont d'un blanc aussi pur que la neige des sommets des montagnes de Daenór. Ses yeux sont quand à eux deux lac bleu limpide qui peuvent avec la joie et l'émerveillement pétiller de malice et avec la colère et la rage brûler du feu des volcans ! Homme aimant et chaleureux, il affiche bien souvent sur ses lèvres un sourire franc qui inspire et procure à tous beaucoup de chaleur surtout dans les dur nuit de l'hiver Kavàlien. Il a sur le dos une large cicatrice faite par sa première et toujours aujourd'hui monture Djàgo le Ptérodactyle à crête rouge qu'il a dompté lors de son initiation.

Ses tenues ne sont nullement extravagante. Elles sont faites de tissus épais, de cuir et de fourrures des matériaux simples et très courant chez le peuple Kavàlii. Mais ne pensez pas qu'il ne sache pas se vêtir pour les grandes occasions, car dans ses moments là, malgré ses 79 ans il ferait pâlir d'envie le plus beau et le plus riche des hommes !
| 75 ans - Kàvalii - Sage chef des Kàvalii |

Mon histoire

Le vent souffle fort sur les falaises de Daenór. Mon regard d'eau glacé scrute avec puissance le ciel à la recherche des créatures volantes surmonter des guerriers qui les montent. Un cris perçant m'oblige alors à tourner la tête sur le côté et mon regard se plonge avec tendresse dans celui de la créature qui a fait ma renommée parmi les Kàvalii et les 3 autres peuples de notre terre. Son regard reptilien se pose à son tour sur le ciel et je vois naître dans son regard une envie folle d'embrasser à nouveau le ciel avec moi. Je caresse alors avec affection son encolure et un sourire se dessine sur mes lèvres accentuant par la même les rides que le temps a poser sur mon visage. "Tu ne t'en lassera donc jamais mon vieux compagnon ?" La tête de Djàgo se frotte alors contre la mienne, puis comme il l'a fait des centaines de fois auparavant, peut-être même plus, son corps ploie alors vers le sol, une de ses patte se plie ensuite pour permettre à mon pied d'avoir un appuie solide pour monter sur son dos et enfin, une fois que je suis bien installé les rennes bien en même, les puissantes ailes de mon Ptérodactyle à crête rouge nous emportent droit vers les cieux. Je tremble comme comme-ci cela était la première fois, la sensation prends alors mon être tout entier, oui je suis vivant ! Le ciel est mon élément comme il est celui de mon vieil ami. Cela pourrait bien être notre dernier voyage à tout deux, mais peut m'importe, si je dois mourir c'est ainsi que je veux que cela se passe ! Mourir sur le dos de mon meilleur ami avec pour seul témoin le ciel et les montagnes, y'a t'il plus belle mort pour un vieux Kàvalii ?  

Là, tournoyant dans les airs, le vent fouette mon visage et s’infiltre dans la moindre des petites failles de mes vêtements. Bien loin de m'affaiblir, au contraire cela me donne une force insoupçonné ! C'est comme une décharge d'adrénaline, une drogue douce et enivrante qui me plonge dans une sorte de transe. Je rappelle encore de mon premier vol. C'était sur le dos d'un des Ptérodactyle d'entrainement de l'école de vol de Daenór je me souviens que moi et celui qui est encore mon meilleur ami à ce jour devions faire une course dans les airs. Tout ce dont je me rappel de la suite, c'est que je suis tombé et que celui que je ne considérais pas encore comme mon meilleur ami me sauva. Vous dire ce qu'il sait vraiment passé là haut je ne le pourrais pas, mais une chose est sur, cela a forgé à tout jamais mon amitié avec Folgr.

L'école finit bien heureusement par s'arrêter pour mon ami et moi et enfin, à l'âge de 15 ans ce fut l'heure de notre rite de passage ! Je n'étais pas le moins du monde angoissé car je savais au fond de moi que j'étais fait pour être membre de la garde volante ! Je n'imaginais pas l'échec et pourtant, se fut le cas...

Je passais des jours et des jours dans les montagnes et quelques rencontre infructueuses avec divers dinosaures volants, rien ne se passais. Et pourtant je me refusais à abandonner et c'est le cœur en miette au bout de plus de 17 jours que je vis la garde volante arriver à moi. Ils m'emportèrent contre mon grès à Daenór et ce fut là un cuisant échec ! Vous pensez sans doute que cela m'aurait abattu ? Eh bien, oui ! En tout cas au début. Tout autour de moi, les nouveaux adultes paradaient sur leur nouvelle monture, Folgr lui même le faisait et cela accentua encore plus mon envie de faire moi aussi partie des leurs ! Chaque nuit, mes rêves étaient envahis de la même image, un Ptérodactyle à crête rouge volant et moi volant sur son dos ! Et chaque matin, c'est avec la même tristesse que je me réveillais, seul et toujours sans monture...  

Mais voyez vous, je ne suis pas homme à accepter l'échec si facilement et croyez moi je n'en serais pas où j'en suis aujourd'hui si je m'étais laissé abattre par les coups durs de la vie ! Non, moi je suis de ces hommes qui transforment leur rêve en réalité ! Alors une nuit, je quittais une fois de plus la cité ancestrale des Kàvaliis pour la plus haute et sombre montagnes Kavàllienne à la recherche de celui qui hantait mes rêves. Ma traque dura des jours de plus, je devais être vigilant à la fois pour les prédateurs qui volaient dans le ciel, mais aussi car la garde volante de Daenór me recherchait. Puis finalement, au bout de plus de 60 jours, je décidais de rentrer et de me résoudre à enterrer mon rêve de grandeur et c'est là qu'il me trouva ! Alors que mes pas descendaient vers la ville, il se posta face à moi. Mon cœur battait à tout rompre dans ma poitrine et la sueur coulait le long de mon dos. Mais malgré cela, mon regard ne quittait pas le siens ! Et c'est là, que sa griffe se leva vers moi, j'eus à peine le temps de baisser ma tête, que celle ci déchirait déjà mon torse. Je tombais alors au sol, les pierres coupantes de la montagnes m’entaillant à leur tour la chaire. L'animal se positionna alors sur moi, son long bec aux dents pointu s'ouvrit pour sans doute dévorer ma tête et là, dans un soupire je lui dis : "Tu es la plus belle et majestueuse créature que j'ai jamais vue de ma vie. J'aurais été honoré d'être ton cavalier, mais si je dois mourir, je suis fier que ça soit par tes griffes et par tes crocs..." Mon regard bleu planté dans ses prunelles jaunes, je sentis les griffes de l'animal se saisir de mon flanc et m'emporter haut dans les airs. La douleur et le froid et la force de l'animal firent sans doute que je perdis connaissance... Lorsque je me réveillais, j'étais dans son nid. Durant des jours, on se regardait sans bouger, sans manger, ni même dormir et puis, transit par la faim et sans doute la perte de sang dû à ma blessure au torse, mon corps glissa du nid et tomba, tomba. Je fermais alors mes yeux me laissant tomber peu à peu dans les bras de la mort, puis se fut le choc ! Mes yeux se ré-ouvrirent et là, se fut un véritablement enchantement. Il était venu me sauver ! Tant bien que mal, je me hissais sur son dos. Mes mains caressaient son encolure et là, je le sentais suivre les mouvements de mon corps. Celui-ci allait à droite, l'animal y allait aussi et de même pour les autres direction. Sans même que nous ayons appris, nous étions en parfaite communion et c'est grièvement blessé mais fier que je rentrais chez moi sur le dos de ma monture, l'animal le plus rare et indomptable de notre monde un Ptérodactyle à crête rouge que je nommais Djàgo !

S'en suivie par la suite mon mariage avec Janna une jeune chamane d'une ville proche de Daenór. Notre mariage fut très heureux et seulement quelques mois plus tard naquit notre fils Altéos. Très vite il devint un grand guerrier et tout comme moi son talent de dresseur lui apporta très vite la gloire ! Mais hélas, le bonheur a toujours une fin et ce fut lors de la grande guerre de peuple que je perdit mon fils unique. Ma femme mourut quelques mois plus tard sans doute que le chagrin n'était pas pour elle supportable et cela malgré notre petite fille Ashà qui est à présent le joyaux de ma vie.

Après une multitude de tractation entre les différentes nations de notre planète, une paix fut signer et cela marqua pour moi le début d'une nouvelle vie à la tête des Kàvalii. Fier de mon peuple et protecteur de nos traditions, je ne laisserai jamais rien entacher cette paix si durement gagnée et surtout pas ces individus descendu de leur oiseaux de fer ! Si ils viennent en paix, le sage que je suis sera leur faire une place, si ils viennent pour la guerre, ce n'est pas leur armes de l'espace qui empêcheront Djàgo de déchirer leur chairs à tous !

Mon histoire

Salut je suis Moonshadow et j'ai 34 ans. J'ai découvert le forum grâce à J'en suis la fondatrice héhé. Je suis un Inventé. J'en profite pour dire que j'autorise le staff à offrir en sacrifice au grand T-Rex mon personnage inventé si je venais à quitter le forum. Je serai présent à peu près 7/7 et je tiens à dire que le forum est Encore plus beau que la première fois ♥️



Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La force de la terre et du ciel coule dans mes veines.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La TERRE vue du ciel par la NASA en 2010
» (dg) le ciel coule sur mes mains.
» cs force
» la frontière entre l'amour et la haine est aussi fine que celle entre la terre et le ciel — femme de femme only ♥
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exodus :: Papiers administratifs :: Présentation :: Fiche terminée-
Sauter vers: