lienlien
Bienvenue sur Exodus !

Perdu dans l'espace ! [Ft Johan Mikaelson]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue,

le forum est à nouveau ouvert.

 

 Perdu dans l'espace ! [Ft Johan Mikaelson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
₪ Aventures : 365
₪ Emploi : Vice Chancelier

Feuille de survie
₪ Inventaire:
Lun 5 Mar - 21:37


Perdu dans l'espace !
Au moins ici on ne risque pas d'être bouffé par un dino !
Majestueux, c'est le seul mot qui me vient à l'esprit face au spectacle qui s'offre sous mes yeux éblouis. Puissant oiseau d'acier perdu au milieu de l'abîme noir teinté de bleu de l'espace, l'Exodus nous contemple de toute sa haute prestance ! J'ai parfois du mal à croire que ce bijoux technologique fait de mains d'hommes et de femmes Terriens nous ai porté mon peuple et moi même à l'autre bout de l'univers sur la terrible et si riche Exodia. Et vous savez ce qui me fait perdre le sens de la réalité durant quelques minutes lorsque mes yeux s'ouvrent le matin ? C'est l'idée que presque un siècle nous sépare aujourd'hui du jour de notre départ de notre planète natale la terre. J'imagine que tous mes contemporains et connaissance de cette époque resté sur Terre sont mort aujourd'hui ? Oui, sans nul doute... Mais pourquoi cela m'attriste autant de penser à cela ? Ce n'est pas comme ci j'avais laissé des amis ou des êtres aimés sur terre. Moi, les êtres que j'aimais le plus sont partie avec moi et même si Sara n'a pas pue profiter de ce nouveau monde avec moi, Eleena elle le fera pour elle deux et c'est ce qui réjouit et apaise à présent mon cœur meurtrie.

Assis au poste de pilotage de la navette qui nous mène Johan et moi même sur l'Exodus, j'admire en silence la beauté d'Exodia vue de l'espace. D'ici elle a l'air si calme et paisible. Même son océan tumultueux semble vue des cieux calme et harmonieux. On dirait un tableau fait d'un millier de nuances de bleu, teinté en son centre de vert émeraude et d'un jaune couleur feu ! Oui, cette planète est d'une beauté à couper le souffle, et cela il faudrait être aveugle pour le nier ! Vue d'ici, on dirait presque le paradis, mais vue du sol, je pense plus à l'enfer ! Non pas que sa beauté, sa richesse et sa prestance ne soit pas présente une fois les pieds au sol, c'est juste qu'Exodia est plus sauvage et indomptable que nous l'avions prévue. Si nous avions su tout cela, aurions nous entrepris ce dangereux voyage ? Pour ma part je n'en ai aucune idée, mais pour l'heure, place à notre mission du jour ! Nous aurons bien assez le temps de réfléchir à tout cela plus tard.

Le pont de l'Exodus ouvre à présent sa mâchoire d'acier pour laisser embarquer notre navette à son bord et c'est comme absorbé par l'immensité du géant de fer que la navette se pose enfin sur son sol métallique. Je souffle de soulagement et je pose à présent mon regard sur mon jeune ami et compagnon d'aventure puis je lui dit en souriant "Nous y voilà Johan. On prends le matériel dont on a besoin, puis si vous le voulez on profitera du calme du vaisseau pour discuter ?" Je l'aime bien ce petit gars. Tout comme moi il a une personne à protéger sur Exodia et tout comme moi, c'est un soldat !

code by bat'phanie



Seul celui qui ne porte aucun intérêt à son existence est parfaitement libre, car il a la force extraordinaire d’être prêt à mourir.

Surprise surprise :
 


Dernière édition par Marcus Danvers le Dim 11 Mar - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Ven 9 Mar - 16:07



   

   
Perdu dans l'espace !

   
Marcus et Johan

   
Je dois avouer que quand Marcus m'avait demandé de l'accompagner sur l'Exodus, seulement lui et moi, et personne d'autres, à bord d'une simple petite navette, j'avais été un peu sceptique. L'idée de laisser mon frère seul sur cette planète ne m'enchantait pas, et encore moins l'idée d'être si loin de lui au cas où les choses dérapaient. Mais maintenant que je suis plongé dans ce silence, avec à côté de moi, Marcus qui était concentré sur la conduite de la navette, chose que moi, je ne sais en aucun cas faire, je suis plutôt reconnaissant qu'Alek ne soit pas là. Parfois, la responsabilité que j'ai envers lui me pèse plus qu'autre chose, et d'être là, dans cette navette, dans un vide constant autour de moi, ça fait mal. ça me rappelle à quel point j'ai été égoïste, de le faire venir avec moi, de l'obliger à quitter ses parents pour se réveiller un beau jour en se disant qu'il ne les reverrait jamais puisqu'ils sont morts depuis bien longtemps. Cette révélation me fait mal à moi aussi, et je pense que d'être loin de lui me permet de l'évacuer un peu sans avoir peur de devoir lui montrer ma faiblesse. Et le fait que Marcus ne dise mot, sans doute ressassant lui aussi ses douleurs, ça m'aide.

Je me permet un coup d'oeil par le petit hublot, tombant dans la noirceur de l'espace, avant de voir finalement, la jolie boule verte au milieu de tout ça. Exodia est vraiment une très belle planète, faut le reconnaître, c'est pas donné à tout le monde de pouvoir voir ça un jour. C'est sans doute ce qui agit en tant que pansement sur mes blessures, sur le manque que je ressens au fond de moi. Mes parents, Jenna, et toutes les personnes que je connaissais... Autrefois.

Alors que mon regard est toujours plongé vers Exodia, je sens que la navette ralentit, avant de tourner ma tête vers le devant de l'appareil, et voir que nous arrivons au niveau du pont d'atterrissage. Marcus soupire une fois que celle ci est posée. Le voyage n'est pas très long, mais sans doute assez épuisant puisque nous sommes quand même dans l'espace. J'admire ce qu'il fait. Nous nous regardons tous les deux et il se met à sourire.

"Nous y voilà Johan. On prends le matériel dont on a besoin, puis si tu le veux on profitera du calme du vaisseau pour discuter ?"

Je sais très bien que parler va me faire mal, et va m'obliger à avouer qu'au fond, ça ne va pas, que je ne suis pas autant heureux d'être sur cette planète que j'aurai du l'être, et que le simple fait de devoir veiller sur mon frère avec tous ces dangers me fait peur. Mais je connais bien Marcus, je l'apprécie, et je sais que je ne suis sans doute pas le seul à avoir ce genre de sentiments cachés. Peut-être que ce serait pas plus mal de les partager. ça rendrait les choses moins... compliquées.

_ Ouais... Pourquoi pas.

Je lui sourris et finalement, commence à sortir de la navette direction l'Exodus.

(c) DΛNDELION


Couleur Johan: #996600
Revenir en haut Aller en bas
avatar
₪ Aventures : 365
₪ Emploi : Vice Chancelier

Feuille de survie
₪ Inventaire:
Dim 11 Mar - 11:17


Perdu dans l'espace !
Au moins ici on ne risque pas d'être bouffé par un dino !
Johan m'a l'air si pensif. J'imagine que tout comme moi, il doit penser à l'être cher laissé entre les griffes et les dents acérées qui peuple la surface d'Exodia. Oui, c'est parfois un dur sacrifice que nous devons faire, laisser les nôtres pour aider le plus grand nombre et c'est ce que nous faisons aujourd'hui. Les équipes au sol ont besoin de matériel médical et malheureusement, c'est ici sur l'Exodus à des centaines de kilomètres des nôtres que tout cela se trouve. Nous, ne pouvons pas nous arrêter de vivre à cause de cette maudite planète et ses dangers ! Au contraire, nous devons vivre encore plus fort, plus intensément qu'autrefois, car nous savons à présent que chaque jour que nous passons sur cette planète peut être le dernier.

Mon visage ne quitte pas celui de Johan alors qu'il me répond que ouais pourquoi pas lorsque je lui propose de se poser tranquillement ici pour discuter une fois notre mission réalisée. Un petit rire nerveux m'échappe à ses mots. "Whaouu quel enthousiasme. Johan, je comprends que vous soyez inquiet. Mais le champ de force est à présent monté et malgré les attaques continuelles des Dinosaures et des Natifs, il tient bon ! Les nôtres sont en sécurité. Croyez moi, on court plus de risques en étant sur ce vieux tas de ferraille que nos êtres chers sur Exodia." Alors que je termine ma phrase, des pas me font alors me retourner.

Le capitaine Lorca est là avec certains de ses hommes. Je le salue comme il se doit, car même si je suis vice Chancelier, ici, il est le seul maître abord ! La hiérarchie militaire passe ici bien avant celle des civils. "Capitaine, nous sommes ici pour récupérer le matériel médical qu'il nous manque sur le camp au sol." Lorca semble inquiet. Son air est encore plus renfrogné que d'habitude. Je plisse alors mes yeux en le fixant, puis sa voix roque s'exprime enfin : "Vice Chancelier, cela tombe vraiment bien que vous soyez là. Nous avons pas mal d'ennuis ici. Un de nos satellites est allé se perdre au milieu du champ de météorites. Nous n'avons ici personne d'assez qualifié pour le récupérer. Si cela ne vous gêne pas de nous rendre ce service, mes hommes prépareront tout ce dont vous avez besoin et à votre retour vous pourrez ainsi embarquer le tout et repartir de suite si vous le désirez." Je soupire alors en posant ensuite mon regard bleu saphir en alternance sur le capitaine et sur Lohan et enfin, j'ajoute : "J'accepte seulement si Johan m'accompagne. Je désire qu'il apprenne à se servir des navettes et je ne vois pas de meilleur exercice pour lui que de traverser un champ de météorites instable en plein espace !" Je souris de toutes mes dents trop content de pouvoir enseigner l'art du pilotage à une personne pour qui j'ai du respect."Alors quand dites vous ? Je vous embarque dans cette aventure Monsieur Mikaelson ?"

Finalement, cette petite mission va être bien moins monotone que je le pensais au premier abord. L'espace, c'est parfois très ennuyeux, mais un champ de météorites ça, ça ne l'est, mais alors jamais ! Johan n'a pas l'air plus rassuré que ça. Je lui frappe alors l'épaule et j'ajoute : "Ne faite pas cette tête Johan, je suis sûr que nous allons bien nous éclater ! Si vous réussissez, je vous offrirais un verre du super whisky que je me réserve pour mon propre usage. Vous allez voir, cela n'a absolument rien avoir avec l'eau-de-vie bon marché que fait Wilson dans son bar !" Je me marre. Je ne sais pas pourquoi, mais j'adore quand tout ne se passe comme prévue. Ça donne du piquant à la vie !

code by bat'phanie



Seul celui qui ne porte aucun intérêt à son existence est parfaitement libre, car il a la force extraordinaire d’être prêt à mourir.

Surprise surprise :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Lun 12 Mar - 1:05



   

   
Perdu dans l'espace !

   
Marcus et Johan

   

"Whaouu quel enthousiasme. Johan, je comprends que vous soyez inquiet. Mais le champ de force est à présent monté et malgré les attaques continuelles des Dinosaures et des Natifs, il tient bon ! Les nôtres sont en sécurité. Croyez moi, on court plus de risques en étant sur ce vieux tas de ferraille que nos êtres chers sur Exodia."

Je reste un instant à le regarder, conscient d'avoir montré un peu trop ce à quoi je pensais. Et ce que je ressentais. Dans un sens ça fait du bien de pouvoir laisser un peu tout ça sortir, mais d'un autre, j'ai un peu peur de ce qu'il va penser de moi. Un soldat est censé être bien dans sa tête, fort, et ne doit pas flancher. Ce qui n'est pas forcément mon cas à ce moment là. Il ne faut pas que je me laisse submerger par mes émotions, alors qu'une responsabilité pèse sur mes épaules.

Je voulais répondre, lui dire qu'il avait sans doute raison, mais des pas nous surprennent et nous obligent à nous retourner. Mon regard se pose sur celui qui semble être le chef de Marcus, si je me souviens bien du nom, c'est le Capitaine Lorca. Je le salue poliment et militairement, et écoute les deux hommes parler sans broncher.

"Vice Chancelier, cela tombe vraiment bien que vous soyez là. Nous avons pas mal d'ennuis ici. Un de nos satellites est allé se perdre au milieu du champ de météorites. Nous n'avons ici personne d'assez qualifié pour le récupérer. Si cela ne vous gêne pas de nous rendre ce service, mes hommes prépareront tout ce dont vous avez besoin et à votre retour vous pourrez ainsi embarquer le tout et repartir de suite si vous le désirez."

J'essaie de comprendre un peu de quoi il s'agit, et j'ai l'impression que ce que je vais entendre ne va pas me plaire. C'est moi où ils veulent nous envoyer chercher leur putain de satellite? Dans une mer de météorites en plus? C'est une blague j'espère?

"J'accepte seulement si Johan m'accompagne. Je désire qu'il apprenne à se servir des navettes et je ne vois pas de meilleur exercice pour lui que de traverser un champ de météorites instable en plein espace !"

C'est encore pire que ce que je croyais... Moi qui comptait lui annoncer qu'il irait sans moi, je ne peux pas y échapper. Je dois avouer que je suis un peu chamboulé pour le coup, j'ai le choix entre aller avec lui et risquer ma peau, alors que je n'ai pas pu profiter de mon frère réellement depuis qu'on est arrivés, et renonce et sauver ma peau, au détriment de ceux qui sont dans l'Exodus...

"Alors quand dites vous ? Je vous embarque dans cette aventure Monsieur Mikaelson ?"

Je regarde le capitaine devant nous, qui semble attendre ma réponse, et finalement je me retourne de nouveau vers Marcus. Je lui dois bien ça, cet homme m'a permis de ramener Alek avec moi, je ne peux pas le décevoir. J'hoche la tête en guise de réponse, n'ayant pas forcément la force de parler. De toute façon, je ne sais pas quoi dire. Est ce que je vais vraiment devoir apprendre à conduire ces engins, et qui plus est dans un champ de météorites?

"Ne faite pas cette tête Johan, je suis sûr que nous allons bien nous éclater ! Si vous réussissez, je vous offrirais un verre du super whisky que je me réserve pour mon propre usage. Vous allez voir, cela n'a absolument rien avoir avec l'eau-de-vie bon marché que fait Wilson dans son bar !"

Il m'a légèrement tapé sur l'épaule, pour me réconforter, mais ça n'a pas forcément l'effet escompté. Je n'en reviens toujours pas d'avoir accepté, je suis vraiment un parfait idiot des fois. Je vais nous tuer....

_ Avec tout mon respect monsieur, si je ne nous précipite pas tout droit dans l'un de ces gros cailloux, il nous faudra plus que votre super whisky pour fêter ça.

Il se met à rire, surement nerveusement, et je reste à le regarder sans bouger. Cet homme est vraiment déroutant. Complètement flippant.

(c) DΛNDELION


Couleur Johan: #996600
Revenir en haut Aller en bas
avatar
₪ Aventures : 365
₪ Emploi : Vice Chancelier

Feuille de survie
₪ Inventaire:
Ven 16 Mar - 22:01


Perdu dans l'espace !
Au moins ici on ne risque pas d'être bouffé par un dino !
J'éclate de rire à nouveau face à la tête de Johan. Mon dieu, mais les jeunes d'aujourd'hui n'ont vraiment plus le gout du défis ou du risque ou quoi ? Moi j'aurais sauter de joie partout dans l’appareil si on m'avait offert une telle opportunité ! Sérieusement, il va vraiment falloir le dérider le petit ! Puis voyant que Johan n'en mène vraiment pas large et qu'il s'inquiète vraiment du danger que son inexpérience peut nous faire encourir dans l'espace je reprends mon sérieux alors que Lorca s'éloigne de nous deux avec ses hommes. Je soupire, puis je reprends d'un ton posé : "Johan, si je ne vous sentez pas capable de réussir, je ne vous l'aurez même pas proposer. Vous êtes un soldat très prometteur ! Un peu trop en retrait parfois, mais avec de grandes qualités ! Et puis je serais là juste à coté de vous. Vous savez, je n'ai pas toujours était dans la politique. J'étais et je suis encore aujourd'hui encore un soldat dévoué à mes hommes et un des plus grands pilote de notre peuple. Lorca lui même m'a appris les bases et je peux vous dire qu'il n'accepte et ne tolère que l'excellence ! Contrairement à ce qu'il dit, il y a ici de très bon pilotes largement capables de rapporter son maudit satellite sur l'Exodus ! Mais il savait que j'arrivais et il voulait le meilleur c'est tout. Et moi aussi je veux le meilleur à mes cotés !" Je lui frappe à nouveau sur l'épaule avant de me dirigé vers une autre navette puisque la nôtre commence déjà à être charger par les hommes de Lorca.

Nous grimpons donc ensuite à intérieure d'une seconde navette où Johan s'assoit cette fois à la place du pilote. Je le sens nerveux alors que moi étrangement je ne le suis pas. Putain mais ça tourne pas rond chez moi ou quoi ? Ce type n'a jamais piloté et moi, je n'ai presque aucune appréhension à m’asseoir à ses cotés et à m'embarquer direction le camp de météorites, soit l'endroit le plus dangereux avec la surface d'Exodia !

Mon regard bleu saphir se pose à nouveau sur Johan et je commence mes instructions : "Tout d'abord allumer les moteurs. Pour cela appuyez sur le bouton vert à votre droite. Puis une fois le moteur allumer, vous détachez les pinces qui retiennent le vaisseau sur le pont. Voilà, vous voyez jusque là tout va bien non ?" Je lui souris, puis je continue. "A présent on met les gaz et on décolle ! En douceur s'il vous plait levez le manche légèrement vers le haut, puis c'est tout droit direction l'espace !" Ajout-ai je alors que la porte du ventre de l'Exodus s'ouvre sur celui-ci.

En quelques instant à peine, nous voici dans l'abîme de l'espace qui s'étend à présent face à nous. Mon dieu que c'est beau ! J'ai beau avoir vue ce spectacle des centaines de fois au moins, je n'arrive toujours pas à m'en lasser et je pense que je ne m'en lasserais jamais.  

code by bat'phanie



HS

HS:
 



Seul celui qui ne porte aucun intérêt à son existence est parfaitement libre, car il a la force extraordinaire d’être prêt à mourir.

Surprise surprise :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Dim 22 Avr - 15:12



   

   
Perdu dans l'espace !

   
Marcus et Johan

   

Il est vrai que j'ai pas droit au plus mauvais des professeurs pour le coup, et même si l'idée de devoir piloter un engin aussi gros ne m'enchante pas des masses, je dois reconnaitre que je suis soulagé de le savoir à mes côtés. Cet homme a fait beaucoup pour moi, et pour Alek et en général, je lui accorde toute ma confiance. Enfin, avant aujourd'hui, et son idée de me lacher un vaisseau entre les mains. Du coup, je suis un peu mitigé sur cette mission, ma peur de faire les choses mal, de décevoir les gens, et surtout, de ne jamais revoir Alek me prend aux tripes, ce qui a en général, pour effet de m'aider à ma concentration. Oui, pour mon frère il le faut. Je me concentre sur ce qu'il me dit alors que nous prenons place dans une autre navette et je regarde les boutons devant moi. Il y en a tellement, que je me demande comment je vais faire pour ne pas appuyer sur un bouton qui nous mènerait à la catastrophe.

"Tout d'abord allumer les moteurs. Pour cela appuyez sur le bouton vert à votre droite. Puis une fois le moteur allumer, vous détachez les pinces qui retiennent le vaisseau sur le pont. Voilà, vous voyez jusque là tout va bien non ?"

Le bouton vert.. Ok je le repère et je fais ce qu'il me dit, et après je suis censé faire quoi? J'espère qu'il va pas me laisser me démerder tout seul sinon ça va se montrer plutôt compliqué.

"A présent on met les gaz et on décolle ! En douceur s'il vous plait levez le manche légèrement vers le haut, puis c'est tout droit direction l'espace !"

Ah bah si....

_ Vers l'infini et au delà....

Je commence à lever légèrement le fameux manche, et je sens que la navette commence à bouger. C'est étrange car je le vois devant moi au niveau de la vitre du vaisseau, mais je ne sens rien, ce qui enlève un peu de mon stresse. L'espace est quelque chose de fascinant, et je ne pensais pas que j'allais autant m'y plaire. Même si je n'y passerai sans doute pas ma vie. La Terre c'est bien... Ouais. Et Exodia... Seul le temps nous le dira.

_ C'est plus facile que ça n'en a l'air.... Enfin, croisons les doigts pour la suite, je ne languis pas d'arriver dans la mer de cailloux...

Si on peut appeler ça des cailloux. Ces trucs font sans doute deux fois la taille du vaisseau, et j'aimerai pas en toucher un. Il va vraiment falloir que je me concentre. Au fur et à mesure des minutes, le silence me berce, accompagné de cette sensation de vide autour de moi, et j'ai l'impression d'oublier tout. Ce que je vois est magnifique, et jamais je ne l'aurai cru si on m'avait dit que je piloterai une navette spaciale un jour. Comme quoi... Je ne peux m'empêcher de regarder un peu partout, car tout ce que je vois me semble irréel dans un vide infini, et j’aperçois très vite quelque chose au loin. C'est plutôt clair dans cet océan noir, et ça ne m'inspire pas. Les météorites? Bordel, je dois faire quoi maintenant?

_ Monsieur, avant qu'on ne meurt vous voudriez pas reprendre le contrôle?

Je sais qu'il ne dira jamais oui, mais je peux essayer quand même..

(c) DΛNDELION


Couleur Johan: #996600
Revenir en haut Aller en bas
avatar
₪ Aventures : 365
₪ Emploi : Vice Chancelier

Feuille de survie
₪ Inventaire:
Dim 6 Mai - 21:28


Perdu dans l'espace !
Au moins ici on ne risque pas d'être bouffé par un dino !
Je me marre ce petit il me plait et l'allusion à Buzz l'éclair me rappelle le bon temps où je regardais des films avec ma fille. Oui, aujourd'hui elle est grande et elle ne manque d’ailleurs aucune occasion de me dire à quel point je suis collant et qu’elle a passé l'âge d'être paterné ! Oui, c'est vrai qu'elle n'est plus une enfant, mais moi son enfance j'en ai raté une bonne partie et ce voyage sans retour sur une autre planète était une occasion pour notre famille de se retrouver. Sara est morte, mais Eleena et moi nous sommes toujours là et par conséquent, la famille Danvers a encore une chance de se reconstruire. C'est du moins ce que je pense. Tiens, Johan a vraiment l'air plus à l'aise. Je savais que je n'avais pas perdu mon coup d’œil légendaire. J'ai toujours su repérer les meilleur en un seul regard et Johan ne fait pas exception à la règle. "Je vous avais dit que vous alliez être à l'aise en un rien temps. Regardez vous, on dirait que vous avez fait ça toute votre vie. Voler dans l'espace les gens s'en font tout un monde, mais au final c'est pas plus dur que de conduire une bagnole." Dis-je en souriant tout en ne quittant pas l'espace des yeux. Puis je ris quand il parle de mer de cailloux pour nommer le champ de météorites.

Le silence s'installe à nouveau. L'espace peut pour certains être angoissant cette absence de bruit, c'est un peu comme tomber dans un puits abyssale, mais moi ça ne me dérange pas au contraire. Je trouve que ça remet les choses à leurs place. L'homme est un insecte face à la beauté de l'univers et c'est dans ces instants là qu'on le ressens pleinement.  

Alors que les esprits s'étaient apaisés, la tension remonte d'un coup d'un cran à l'approche des météorites. Je sens mon compagnon de voyage très tendu et c'est avec plaisir que je reprends le manche quand il me demande de le faire. "Si vous insistez, mais au retour c'est vous qui nous sortez de là ! Alors regardez bien ce que je fais et comment je le fais. Manœuvrer cet engin c'est comme caresser une femme, il faut de la douceur et un certain doigté." Je ralentis à présent notre allure, puis en douceur je manœuvre. J'évite de gros rocher, puis de plus petits en me fiant autant à mes yeux qu'aux capteurs de la navette. "Vous soyez, la technologie est là pour nous aider. Ça ne remplacera pas le regard d'un être humain, mais je dois admettre que ça aide bien." On avance encore de quelques mètres, puis je me tourne vers Johan et je lui demande de me dire les coordonnées. "Johan, pouvez vous attraper la carte que le capitaine nous a donné ? Pendent que je pilote, indiquez moi les cordonnées s'il vous plait." Je ne peux pas avoir les mains sur le manche et sur la carte à la fois c'est un coup à nous foutre en l'air ça...    

code by bat'phanie



Seul celui qui ne porte aucun intérêt à son existence est parfaitement libre, car il a la force extraordinaire d’être prêt à mourir.

Surprise surprise :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdu dans l'espace ! [Ft Johan Mikaelson]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Protocole en cas d'intrusion dans l'espace aérien.
» perdu dans la forêt !
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Perdu dans ses pensées et son manteau...
» L'attaque du titi de l'espace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exodus :: Zone morte :: Archives :: Autre-
Sauter vers: