lienlien
Bienvenue sur Exodus !

Wings of Destiny ~ Folgr



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue,

le forum est à nouveau ouvert.

 

 Wings of Destiny ~ Folgr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
₪ Aventures : 14
₪ Emploi : Ancien garde volant, mentor

Feuille de survie
₪ Inventaire:
Mar 7 Aoû - 9:34

Folgr, dit l'Impavide
Fier
Tête brûlée
Honorable
Exigeant
Charmeur
Nostalgique
Colérique
Guerrier
Impétueux

Caractère & Physique
Malgré ses soixante-quinze années bien sonnées, Folgr reste un homme étonnement plein de vitalité, sûr de ses gestes et au regard acéré. Rien ne lui échappe et il a des réflexes encore très rapides, dus à ses nombreuses années en tant que guerrier et garde volant. Néanmoins, il est bien moins musclé qu'avant et, si il est encore capable de prouesses pour son âge, il n'en reste pas moins un homme d'un âge avancé. Il est assez grand, presque 1m90, pour un peu plus de 85kg, la vieillesse et l'inactivité lui ont fait prendre du poids.

Le vieil homme marque les esprits par son regard gris acier, acéré et inquisiteur. Ses yeux sont vifs et expriment une myriade de sentiments, de l'amusement à la colère on peut voir beaucoup de choses dans son regard quand on y prête attention. Ses cheveux sont encore très noirs, en dépit de la vieillesse qui fait apparaitre des cheveux grisonnants un peu partout dans son épaisse tignasse bouclée. Sa barbe subit le même sort, lorsqu'il la laisse pousser, et est totalement poivre et sel maintenant. Sa peau, tannée par le soleil et le vent, est basanée, marquée par de nombreuses rides, montrant qu'il a bien vécu et qu'il ne regrette absolument rien.

Son visage est extrêmement mobile, son sourire toujours franc et honnête, Folgr ne cache aucunement ses émotions. Son ton de voix, doux et grave, peut prendre des accents plus aigus lors d'une joie intense ou d'une plaisanterie lancée à quelqu'un qu'il apprécie beaucoup, tout comme il peut devenir dur et sec quand on le contrarie. Il peut même faire peur quand il se met en colère, il n'y a pas que sa voix qui se fasse alors dure. Tout son visage peut prendre une expression sombre et il semble plus imposant qu'il ne l'est déjà, comme si la colère le rendait plus grand ou plus large.


Qu'est-ce qui est important, qu'est-ce qui ne l'est pas, pourquoi se bat-on ou décide-t-on de rendre les armes...Toutes ces questions ont mille fois tourmenté l'esprit de Folgr, quand il se cherchait enfant, quand il est devenu un homme, dans sa vie de guerrier et même encore maintenant qu'il est un vieil homme, que d'aucun considère comme sage. A chaque fois, les réponses étaient différentes, l'homme a changé, évolué, au cours des soixante-quinze longues années de sa vie. Il ne regrette rien de ce qu'il a pu faire, ni de ce qu'il n'a pas fait d'ailleurs, il est heureux de la vie qu'il a menée, même si il demeure des ombres au tableau, des ombres qui peuvent encore le mettre hors de lui quand on les mentionne…

Folgr a toujours été un homme téméraire, qui prenait énormément de risques et ne faisait pas toujours attention à ce qu'il faisait. Sa réputation de téméraire lui a valu le surnom d'Impavide dans la garde volante et dans sa prime jeunesse, il était connu pour être toujours en première ligne, sans aucune peur et pour se battre sans la moindre retenue sur le champ de bataille. Cependant, très fervent, il pratiquait le Rituel du Sang avant chacune de ses batailles, pour tenter de rattraper son comportement et se faire une place dans l'autre vie aux côtés des guerriers légendaires, comme Nilvar l’Intrépide. Il ignore si ses offrandes et exploits guerriers lui auront donné la place qu'il attend et espère, il ne le saura qu'après sa mort bien entendu (qui tarde à venir d'après certains !)

Petit détail que personne n'ignore dans la tribu, Folgr est et a toujours été un homme à femmes. Il charme, il séduit, il cajole...Jamais marié mais toujours avec une femme, l'homme est un vrai coureur de jupons et il vaut mieux planquer ses filles quand il passe dans les parages. Même si l'âge l'a forcé à se calmer un peu, Folgr continue de charmer les femmes, jeunes ou moins jeunes, pour avoir de la compagnie. Les seules à y échapper ? Ses disciples, il ne se permettrait jamais un comportement pareil avec des jeunes qui sont venues apprendre de lui. Mais elles sont rares les disciples féminines du vieux garde, bien qu'il avoue sans problème qu'elles soient l'égale des hommes, il n'entraine que peu de femmes. Très respectueux des traditions et croyances, il vaut mieux ne pas se montrer irrespectueux ou incroyant lui, en particulier quand on essaie d'être son disciple. Il est aussi très respectueux des dinosaures, pas uniquement ceux qui leur servent de monture, et il n'accepte pas de voir de la violence envers ces animaux. Il a toujours en sa compagnie sa première monture, Nyzath, une gigantesque dimorphodon d'une envergure de 6m, aux couleurs rouges et bleus chatoyantes sur ses écailles kaki.
| 75 ans - Kàvalii - Ancien garde volant & mentor |

Mon histoire

Le cri de Nyzath retentit contre la montagne, suivit rapidement par son grognement sonore alors qu'elle dardait ses yeux reptiliens sur les jeunes têtes devant elle. Certains eurent un mouvement de recul, ceux-là n'avaient pas le cran nécessaire pour ce qu'ils étaient venus chercher. Certains autres, sans reculer, ne semblaient pas bien à l'aise, ceux-là non plus n'avaient à faire ici. Mais parmi ces jeunes venus en quête d'un maître, il y en avait deux qui toisaient avec fierté et sans aucune peur ma belle dimorphodon. Ceux-là auraient peut-être une chance, peut-être. Je m'avançai vers eux, m'arrêtant devant chacun pour secouer la tête de désapprobation. Ils repartirent les épaules basses, à l'exception des deux qui étaient restés stoïques face à Nyzath. Un jeune homme et une jeune femme. Je leur tournai autour, ils n'avaient pas encore quinze ans, pas encore de monture à eux, peut-être même n'avaient-ils pas encore effectué leur premier vol sur une de nos sublimes créatures volantes...Et pourtant, ils étaient venus à moi, plus sûr d'eux que les autres jeunes, même plus que certains plus vieux. Je leur demandai quel âge avaient-ils et ils me répondirent en cœur qu'ils avaient treize ans. Leur étrange ressemblance me frappa soudain : des jumeaux ? Intéressant…

Je ne prenais jamais deux apprentis en même temps. Cette fois, je ferais une exception, je ne me voyais pas séparer des jumeaux et ils feraient un excellent duo. Peut-être même aussi bon que celui que j'avais formé à une époque avec notre désormais chef. Je me rappelais encore de notre rencontre. Nous avions à peu près l'âge de ces deux-là et c'était notre premier vol, une course entre les jeunes. J'aurais aimé pouvoir dire que j'avais gagné cette course mais ce n'était pas le cas. Parce que ce jour-là, au lieu de filer pour gagner, j'avais sauvé celui qui était toujours aujourd'hui mon meilleur ami. Mais je ne m'étais pas privé de me moquer de lui au passage quand même. Je fis signe aux deux jeunes de venir avec moi et leur montrai la cahutte qu'ils allaient partager, à quelques mètres de la mienne, un peu plus grande bien entendu. Je les vis largement sourire et, le soir, les entendit se féliciter l'un l'autre. Je les laissais tranquille pour la fin de la journée, demain commenceraient les choses sérieuses…

Cela faisait deux ans maintenant que les jumeaux Rhaegon et Rhaella étaient avec moi, suivant mes entrainements à la lettre. Ils étaient deux excellents élèves, peut-être les meilleurs que j'eus jamais jusqu'à présent. Ils se comprenaient à la perfection, savaient toujours où l'autre se trouvait, se complétaient. Nyzath aussi était impressionnée, je le voyais bien, et tous les tours qu'elle avait beau essayé de leur jouer pour les désarçonner quand ils étaient sur son dos étaient voués à l'échec. Ils tenaient bon. Ils avaient maintenant quinze ans et il était temps pour eux de parcourir les montagnes à la recherche de leur propre monture. Je les y accompagnai sur Nyzath, les surveillant de loin. Oh ce n'était pas pour intervenir en cas de besoin, juste pour voir si ils suivaient ce que je leur avait enseigné. Et ça me rappelait comment j'avais rencontré Nyzath…

J'avais quinze ans, comme eux, comme tous les autres Kàvalii à la recherche de leur monture. J'étais parti dans les montagnes et scrutais avec attention chaque dinosaure volant, chaque nid. Au bout d'une dizaine de jour, toujours rien, toujours aucun lien spécial avec aucun d'entre eux...Je commençais à désespérer et un jour, alors que le soleil embrasait l'horizon lointain, je la vis. Une dimorphodon magnifique, aux reflets bleus et rouges chatoyants, elle dévorait une carcasse de biche qu'elle n'avait eu aucun effort à capturer sûrement vu sa taille impressionnante. Je n'avais jamais vu de dimorphodon de cette envergure, encore aujourd'hui, je restais persuadée qu'elle était issue d'un croisement insolite entre deux espèces. Je fis du bruit en m'approchant et elle releva la tête pour me regarder, feulant en faisant trembler les parures qu'elle avait autour de la tête. Elle était furieuse d'avoir été dérangée, je l'avais bien vu. J'évitai de justesse le premier coup qu'elle me lança, puis le second. Elle grogna avec force et se jeta sur moi, férocement, pour essayer de m'attraper de ses puissantes mâchoires. Après un combat qui me laissa des marques dans la chair, ainsi que dans la sienne, elle et moi finirent par nous regarder dans le noir, chacun à un bout du minuscule a flanc rocheux où nous nous tenions. J'étais épuisé, je saignais de l'épaule et je n'avais plus la force de me battre avec elle. Elle aussi saignait, je l'avais blessée également, rien dont elle ne se remettrait mais sur le moment, ça devait la faire souffrir assez pour qu'elle hésite à nouveau à passer à l'attaque.

Je m'endormis là, emporté par l'épuisement et quand je me réveillai le lendemain, elle était juste à côté de moi, sa tête posée à quelques centimètres de la mienne à me regarder de ses grands yeux. Elle ne bougea pas quand j'avançai ma main pour la caresser et resta collée au sol quand je lui montai sur le dos. Mais sitôt que je fus sur elle, elle s'élança dans les airs avec une puissance que je n'avais vu chez les ptérodactyles à l'entrainement. Elle était plus forte que n'importe lequel d'entre eux, plus rapide aussi et, comme moi, bien plus intrépide. Ce fut rempli de fierté que je rentrai à Daenor ce jour-là, ma magnifique Nyzath pour me porter. Ils étaient tous revenus avec des ptéranodon, des ptérodactyles, des animaux beaux certes, mais aucun n'arrivait à la cheville de ma Nyzath. Et d'ailleurs, ils furent tous impressionnés en me voyant sur le dos d'une dimorphodon aussi exceptionnelle et sauvage. Tous sauf Nàahor peut-être...Même si j'étais heureux d'avoir réussi, j'étais aussi infiniment triste de voir que lui non. Était-ce la fin de notre duo déjà si connu parmi la tribu…? Je sus que non lorsqu'il retenta sa chance sans rien dire à personne et qu'il revint avec ce sublime ptérodactyle à crête rouge...Le seul dinosaure que j'eus jamais vu à surpasser en rareté ma Nyzath.

Mes deux apprentis réussirent brillamment à trouver une monture, des bêtes aussi fières qu'eux, aussi unis également puisqu'ils partageaient le même nid. C'étaient deux jeunes dimorphodons, qui vivaient encore au nid avec leur mère, des montures parfaites pour eux. Lorsque je les accompagnai à Daenor pour qu'ils se pavanent un peu, ils étaient plus fiers que jamais et ce fut pour moi l'occasion de venir voir Nàahor, à propos de tout ce qui se passait en ce moment dans notre monde...Ces hommes venus du ciel...Ils étaient pour la prudence, comme toujours, pas moi, comme toujours. Notre discussion fut longue, jusqu'à ce que les ombres se soient totalement étirées pour se mêler à celles de la nuit. Mes apprentis faisaient la fête, ils le méritaient bien pour une fois, alors peu m'importait de passer la nuit à discuter avec mon vieil ami, que ce soit de ce qui se passait aujourd'hui, comme de nos souvenirs de jeunesse...

Mon histoire

Salut je suis Akhee et j'ai 26 ans. J'ai découvert le forum grâce à c'est la peetite souris. Je suis un Inventé. J'en profite pour dire que j'autorise pas le staff à offrir en sacrifice au grand T-Rex mon personnage inventé si je venais à quitter le forum. Je serai présent à peu près tous les jours et je tiens à dire que le forum est jolemtro ! :perv:





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• when your past calls, don't answer •
• it has nothing new to say •
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Wings of Destiny ~ Folgr
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les faits et gestes des Wings.
» Marque of Destiny
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» Your Destiny || Forum RPG
» AUSTRALIAN DESTINY & YELLOW TRICYLE :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exodus :: Papiers administratifs :: Présentation :: Fiche terminée-
Sauter vers: