Ouverture du forum le 26/02/2018
Bienvenue et bon jeu à tous ♥️


N'hésitez pas à laisser un commentaire sur nos fiches pub
RPG Design et Never Utopia et sur FB.

Points de Bravoure des différentes factions :

1 Points 0 Points 0 Points 0 Points 0 Points 0 Points

Scénarios des membres

Partagez | 
 

 Intrigue #1: Rencontre du 3e type [THËMESIA, DORRAN, ESRÄ, YHUAN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
₪ Aventures : 55
₪ Emploi : Pilote auto/Agent d'intervention

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Intrigue #1: Rencontre du 3e type [THËMESIA, DORRAN, ESRÄ, YHUAN]   Mar 8 Mai - 0:10

J'avançais prudemment tout en faisant très attention ou je mettais les pieds. On ne savait pas ce qui pouvait se cacher dans ces amas de feuilles et de branches mortes qui tapissait le sol de cette jungle. Soudainement un éclaire bleu venu tout droit des nuages traversa le ciel. S'en suivit le sol qui trembla et un rugissement qui me donna la chaire de poule. Sur ma droite les arbres commencèrent à se coucher tandis que le T-Rex qui nous avait attaqué filait dans les profondeur de la forêt. Par réflexe je m'étais accroupi derrière une souche d'arbre le temps que l'animal disparaisse pour de bon. Je me demandais tout de même qu'est ce qui avait bien pu faire fuir un tel monstre. En tout cas bon débarra. Je savais pertinemment que la créature en viendrait un jour à recroiser l'un des nôtres et j'étais déjà désolé pour le ou les pauvres malheureux. En espérant que je n'en fasse pas partie.
Je me relevais et jetais un coup d’œil dans la direction ou j'avais entendu du bruit. Ce qui m'avait amené jusqu'ici c'était évanoui dans les feuillages. J'étais prêt à rebrousser chemin maintenant que le dinosaure avait fuit. Il fallait que j'aille aider les survivants et les blessés, si il y en avait. Cette terre semblait magnifique mais quelque chose me disait que nous n'étions pas au bout de nos surprises.
A cet instant une... non, plusieurs ombres passèrent dans le ciel. Ils étaient semblable à de grands oiseaux. Mais je ne m'attardais pas sur les animaux volant trop longtemps. Des voix humaines se faisaient entendre à quelques pas de moi juste derrière des fourrées. C'était certainement des membres des navettes qui avaient fui le monstre qui nous avait attaqué. Il fallait que j'aille les voir, peut être étaient-ils blessés. Je m'avançais d'avantage dans la jungle à la recherche de ceux à l'origine de ces voix sans pour autant les trouver. Le voyage dans l'espace m'aurait-il rendu dingo, était-ce mon imagination qui me jouait des tours ? J'étais pourtant persuadé de les avoir entendu discuter.

"hé oh? Il y a quelqu'un?"

Mais personne ne répondit. De plus c'était inconscient de ma part de parler aussi fort ici. Le T-Rex guettait certainement encore les environs sans parler des autres espèces de dinosaures tout aussi carnivore qui devaient roder dans la jungle à la recherche de quelque chose à se mettre sous la dent. Un vent assez doux vint bercer les branches des arbres entraînant leur lianes dans un mouvement de balancier. Des petits insectes faisaient leur vie à mes pieds sous le regard affamé de petits oiseaux perchés dans les arbres. Nous avions tout à redécouvrir ici, sur cette nouvelle terre. De nouvelles espèces de plantes et d'animaux. D'effets climatique et géologique. C'était une page vierge qui s'offrait aux voyageurs de l'Exodus. Il faudra essayer de ne pas la salir autant que celle de notre bonne vieille Terre.
A force de courir après ces voix fantomatiques je m'étais trop avancé dans cette jungle aussi dangereuse que belle. Tout se ressemblait autour de moi et il m'était impossible de savoir d'ou j'étais venu.
La panique me gagna peut à peut. Elle aurait gagné n'importe qui de sensé qui se serait retrouvé dans ma situation.

Je me lançais donc dans une direction prise au hasard, tout en restant à l’affût du moindre mouvement suspect. Mon arme bien en main, prêt à tirer. C'est au moment ou j'écartais une épaisse branche touffue que je tombai sur les responsables de ma venue jusqu'ici. Je m’arrêtai nette, coupé dans mon élan et sans vraiment savoir comment réagir. Quatre individus se tenaient devant moi. Deux femmes et deux hommes, tout poussiéreux et me semblaient-ils blessés. Je n'étais pas du genre agressif, n'y violent mais là je n'avais pas pu m’empêcher de les mettre en joue avec mon arme.

"Bougez pas."

C'est gens n'étaient clairement pas des colons, alors qui étaient-ils? Ils représentaient une menace pour moi du faite de mon infériorité numérique. Et même si ils étaient non hostiles je n'étais pas prêt à baisser ma garde. Il semblerait que nous étions dans une impasse.



-Where are you going?
-Far, far away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 162
₪ Emploi : Vendeuse de poisons et de parfums

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Intrigue #1: Rencontre du 3e type [THËMESIA, DORRAN, ESRÄ, YHUAN]   Ven 11 Mai - 15:34

Intrigue 1
Rencontre du 3e type
Team loosers : Yhùan, Dorran, Thëmesia, Esrä VS Raleigh l'alien



Les larmes coulaient silencieusement le long de ses joues et seuls quelques petits reniflements vinrent troubler sa respiration. Yhùan venait de la rassurer sur son propre état et savoir son meilleur ami en vie lui permit d'oublier ses propres blessures l'espace de quelques instants. Toutefois, lorsque le jeune guérisseur se rapprocha d'elle, Esrä constata avec effroi la présence d'une entaille sous sa joue et tout le sang qui en découlait, venu profaner ce visage aux traits si parfaits. Jamais elle n'avait vu Yhùan dans un tel état, même lorsqu'il procédait à des soins difficiles, il faisait toujours en sorte de paraitre impeccable comme si rien ne pouvait venir troubler ce calme et ce professionnalisme qui le caractérisaient. Ce qu'elle voyait à travers l'état lamentable du guérisseur, c'était son propre reflet et elle réalisa à quel point ils étaient passés prés de la mort. Comment en étaient-ils arriver là ? Ses lèvres se mirent à trembler quand Yhùan repéra les blessures à ses doigts et d’instinct elle secoua vivement la tête comme une petite fille apeurée, lui faisant ainsi comprendre qu'elle ne souhaitait pas qu'il y touche. Elle n'était pas encore prête à encaisser la douleur qui accompagnerait ses mouvements. Heureusement pour elle, l’attention de Yhùan fit attirée par le corps de Dorran gisant toujours sur le sol. L'Orcitàn ne s'était toujours pas réveillé. Étrange, Esrä était certaine de l'avoir entendu grogner.  

" S'il ne se réveille pas, il va falloir surveiller les alentours. Nous ne pouvons pas le bouger sans connaître l'ampleur de ses blessures." Expliqua son ami tandis qu'il se pressait au chevet du blessé.  

Cette information mit de longues secondes à monter au cerveau engourdi d'Esrä et sa seule action fut de lancer un regard désespéré à la dénommée Thëmésia comme pour lui faire comprendre qu'il serait impossible de compter sur elle pour cette tâche tant la peur et la douleur la tétanisaient. Si Dorran, cette brute, cette force de la nature ne se réveillait pas et les abandonnait à leurs sorts, elle ne voyait pas comment elle pourrait être d'une quelconque utilité si un carnivore se décidait à sortir des fourrés. Néanmoins, pour se donner du courage, le peu qu'il lui restait, sa main valide vint se porter à sa ceinture où l'une de ses dagues imbibée de poison se trouvait. Elle s'empara de l'arme, dont elle ne maitrisait absolument pas le maniement, et zieuta les environs le coeur battant, debout prés de Dorran, tandis que Yhùan tentait de détendre l'atmosphère à sa façon.

"Il...il va s'en sortir ?" Demanda Esrä d'une petite voix à l'intention de son ami, plus inquiète qu'elle n'aurait pensé l'être pour l'Orcitàn. Comme pour répondre à sa question l'homme-à-tout-faire ouvrit brusquement les yeux et ce fut bien malgré elle qu'Esrä ressentit une vague de soulagement lui traverser le corps. Son fiancé semblait en très mauvais état, jamais elle ne l'avait vu faire autant de grimaces, même lors de leurs dernières confrontations, il avait décidément prit un sacré coup sur le crâne.

" Il faut continuer... " Réussit-il à grommeler. Au moins, il était vivant !

Au loin les hurlements reprirent. C'était sans aucun doute ceux du T-Rex, il ne fallait pas être un savant pour le comprendre. Esrä sentit la panique regagner du terrain. Et si l'animal venait à leur rencontre ? Comment faire si son cri attirait d'autres carnivores vers eux ? Ils n'auraient pas la force d'escalader les parois rocheuses du ravin et l'endroit n'offrait aucun abris dans lequel se terrer...Ils seraient pris au piège. Pour garder le contrôle et ne pas céder à l'hystérie, la jeune femme ferma les yeux quelques secondes et respira profondément. Pendant ce temps là, Dorran prit appuie sur Yhùan pour se relever, bien incapable de marcher seul.

Tandis que les battements de son coeur tentaient de reprendre un rythme régulier, Esrä réfléchit aux options qui s'offraient à eux. Le voyage jusqu'aux grottes serait bien trop périlleux dans ces conditions c'était certain ! Leur meilleure chance serait de rejoindre le clan, Sokà et les guerriers les protégeraient, ils prendraient soin d'eux et pourraient aisément les ramener jusqu'aux grottes.

" Mesie, d'où provient ce sang ?" Malgré la douleur qui se faisait de plus en plus virulente à mesure que l’adrénaline diminuait dans son corps, Esrä fronça les sourcils perplexe en entendant Dorran s'adresser ainsi au quatrième membre de leur groupe. Ainsi donc ils étaient si proches qu'il usait même de surnom entre eux. Esrä serra les dents, sans savoir ce qu'il lui déplaisait le plus : qu'elle ne sache rien du passé de son futur époux, qu'elle apprenne les petits noms qu'il donnait à ses conquêtes ou qu'il ne se soit, ne serait-ce un seul instant, inquiété du sort de sa promise ? Et dire qu'ils étaient voués à passer le reste de leur vie ensemble ! Tss....Où ce mariage ridicule allait-il les mener ?  La marchande garda ses pensées amers pour elle, elle avait déjà bien du mal à rester concentrer sur autre chose que sa douleur. Ainsi, lorsque l'Orcitàn dénia enfin s’intéresser à elle, son visage fut bien incapable d'afficher autre chose que de la souffrance. Ce qu'il fit par la suite eu cependant le don de surprendre la nomade qui resta presque hébétée devant le geste de l'homme. La main du marin effleura avec douceur la joue de la vipère, preuve que quelque part un coeur battait sous cette masse de muscle, à moins que ce ne soit simplement le contrecoup du choc qu'il avait reçu.

" Ça va aller. " Lui dit-il avec fermeté. Il n'aurait pas pu faire mieux dans de telles circonstances. Ces simples mots mirent un peu de baume au coeur à la nomade qui se contenta de hocher lentement la tête en signe d'apaisement.

Ce n'était qu'un moment répit. Des cris s'élevèrent non loin de là, et cette fois ce n'était plus uniquement le tyrannosaure qui faisait des siennes, on pouvait parfaitement entendre et imaginer qu'une bataille se jouait au fond de la jungle.  L'oreille alerte, et sans se concerter, le petit groupe comprit que les clans étaient passés à l'action. Esrä serra sa dague et lança un regard alarmé à Yhùan. Il fallait qu'ils bougent et vite ! Cette réflexion, elle n'eut pas le temps de l'exprimer qu'un rayon bleu aveuglant illumina le ciel et zeubra la jungle laissant derrière lui l'horrible cri d'agonie du T-rex.

"Par tous les Dieux..." Murmura la marchande sans arriver à comprendre ce qu'il venait de se passer.

Comble de leur désarroi, ce fut à ce moment précis que, surgissant de nulle part, un homme se dressa devant eux. Mortifiée, Esrä comprit bien vite à la tenue du nouveau venu qu'il n'appartenait à aucun clan. Brandissant ce qui semblait être une arme étrange devant lui, il leur ordonna de ne pas bouger.

Tremblante de la tête aux pieds, la jeune femme lança un regard paniqué au autres membres de son groupe. Un envahisseur ! C'était un envahisseur ! Que pouvaient-ils faire ? Ils ne pouvaient plus s'enfuir maintenant, Dorran n'était pas en état de se battre non plus...Était-ce cet inconnu qui avait attiré le rayon bleu sur le dinosaure ? Quelle puissante magie utilisait-il pour attirer les foudres des cieux sur ses ennemis ? Combien d'entre eux étaient cachés dans les fourrés à attendre sournoisement ? Qu'avait-il l'intention de leur faire ? Toutes ces questions fusèrent dans son esprit à mesure qu'elle prenait conscience de la gravité de la situation. La douleur à sa main empirait, le sang gouttait, coulant le long de son bras, elle sentait son souffle se saccader sous la panique et bientôt d'énormes sanglots jaillirent de sa gorge sans qu'elle puisse les contrôler. Ils avaient échappé aux raptors, à une chute mortelle et voilà qu'un inconnu allait finir le travail...Trop c'était trop ! Elle voulait rentrer chez elle, retourner à l'Oasis d'Osadii et ne plus jamais sortir de sa tente. Esrä avait été choyée toute sa vie. Elle avait été tenu à l'écart de tous les dangers de son monde et voilà qu'en l'espace de quelques heures elle vivait les pires cauchemars que l'on puisse redouter. Le désespoir faisait souvent ressortir les pires côtés des personnes, même des plus téméraires, et la Rajàhorienne était loin d'être connu pour son courage. Ainsi pensant que leur fin était proche, la vipère fit ce qu'elle savait faire de mieux : répandre son venin ! Au bord de l'hystérie, elle lança un regard assassin à l'envahisseur et lui répondit sèchement entre deux sanglots :

"Où veux-tu que l'on aille ?...Dis-moi où veux-tu que l'on aille, étranger ? ...On est blessés...et...sans arme ! Achève-nous si tu n'es venu que pour répandre le sang ! "

De rage, elle balança sa dague à terre et sentit ses jambes flageoler, sa vision se troublait. Il ne lui faudrait pas longtemps avant qu'elle ne s'effondre totalement. C'était peut-être mieux ainsi. Au moins, elle ne verrait pas venir le coup fatal.


Made by Neon Demon


Spoiler:
 


It's just not fair!
Pain's more trouble than love is worth
I gasp for air, it feels so good, but you know it hurts

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 404
₪ Emploi : Guérisseur

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Intrigue #1: Rencontre du 3e type [THËMESIA, DORRAN, ESRÄ, YHUAN]   Sam 12 Mai - 17:07

INTRIGUE 1
RENCONTRE DU 3E TYPE

Esrä & Dorran & Thëmesia é Raleigh

 La priorité avait été de m'occuper de l'homme à terre. Même si nous n'entretenions pas les rapports les plus cordiaux en temps normaux, je n'allais pas non plus le laisser en guise de présent aux dieux Trikanas. Esrä ne me l'aurait probablement jamais pardonnée, si son inquiétude pour son futur mari était une quelconque indication de sa jauge émotionnelle. De plus, je n'avais jamais été du genre à abandonner un blessé, quelles que soient nos divergences d'opinions. Ce n'était simplement pas ma nature. Je taisais donc ma souffrance, et prodiguait quelques soins de premiers secours à Dorran. Espérant qu'il reprenne connaissance. Rien ne pouvait laisser présager de blessures internes, mais il fallait être pragmatique et faire au plus simple. Finalement, il finissait par ouvrir les yeux, me laissant l'occasion de pousser un soupir de soulagement. Je me laissais aller un court moment, et reposais mon attention sur ma plus précieuse amie. Je mourrais d'envie de la forcer à accepter mes soins, mais je ne parvenais pas à m'enlever la terreur de son visage de l'esprit. Ce n'était pas dans ses habitudes de mener une vie si mouvementée. J'avais pour moi, le loisir d'avoir connu les guerres des clans en premier plan malgré la vie si confortable que je menais à présent.

Je reposais mon attention sur l'Orcitan, alors qu'il prenait la parole. Arquant un sourcil surpris à son remerciement. Il n'avait jamais été des plus enclins à m'adresser la parole depuis que nous nous connaissions. Et il ne semblait pas vraiment du genre à dire merci. Peut-être que je m'étais trompé sur son compte. Peut-être. Ou alors c'était tout simplement l'adrénaline coulant dans mes veines qui me faisait me ramollir. Je hochais donc la tête, serrant les dents pour étouffer le gémissement de douleur alors qu'il prenait appui sur moi pour se redresser. Comme je l'avais dit, nous n'abandonnerions pas un homme derrière, et les jeunes femmes avec nous semblaient avoir toutes les deux une affection particulière pour lui. Je ne connaissais pas l'histoire entre Thëmesia et lui, mais je notais dans un coin de ma tête, d'avoir une conversation avec Esra, devrions nous avoir les dieux avec nous aujourd'hui et nous en sortir.

Je regardais ce qui avait survécu à la chute dans ma besace alors que Dorran me demander quelque chose contre la douleur. Je trouvais quelques racines de griffes du diable et lui en tendait une. - Mords là dedans ... Cela devrait soulager un peu ta douleur. Ca aurait été plus efficace si j'avais pu la réduire à l'état de poudre, mais il fallait faire avec ce que nous avions. Roulant des yeux, alors que le Dorran que je connaissais revenait au galop pour m'assassiner du regard. C'était bien typique de lui que de ne pas prendre assez de recul sur une situation. J'allais le laisser se débrouiller pour m'occuper des demoiselles en question quand Dorran s'intéressait finalement à sa future épouse, me laissant un instant contemplatif du spectacle mais non sans garder mes remarques pour moi. - Occupons nous de ...

Mes mots furent coupés par la cacophonie ambiante bien trop proche. Je regardais mes compagnons d'infortune, et restais un moment interdit. Les soins étaient nécessaires, mais le danger était à l'évidence bien trop proche de l'endroit où nous nous trouvions. J'allais suggérer un repli stratégique qui me semblait prudent, sachant que nous n'étions pas au mieux de notre forme pour nous défendre. Pour être tout à fait honnête, je n'étais pas non plus un combattant des plus aguerris. Je n'avais jamais beaucoup aimé manier l'épée étant plus jeune. Au moment, où mes lèvres s'entrouvraient, une autre voix superposa la mienne pour nous ordonnait de ne pas bouger. Je me retournais légèrement pour découvrir un homme, aux vêtements bien étranges dotés d'une arme encore plus étrange. Un de ses enfants du ciel ? Probablement. Il émettait une certaine hostilité évidente à notre égard, mais cela ne me choquait pas plus que cela. L'homme avait toujours peur de l'inconnu, et la réunion que nous avions eu entre peuples d'Exodia n'en avait été que le reflet.

La peur semblait avoir pris complètement le dessus d'Esrä, alors que pour ma part, c'étaient les nerfs qui semblaient se lâcher. C'était complètement aberrant, je n'avais jamais eu de journée aussi dramatique depuis bien des printemps. Et encore je n'étais même pas certains que la Grande Guerre avait fait preuve d'autant de mauvaises surprises. J'étais un peu en retrait par rapport au groupe, et je passais une main sur ma bouche, retenant le rire devant le chaos nous entourant alors que ma plus vieille amie s'adressait à l'inconnue. Lui donnant peut être quelques mauvaises idées à notre égard. Non, je n'étais pas contre leur laisser le bénéfice du doute, mais je n'étais pas certain que leur dévoiler que nous étions totalement sans défense, soit un bon plan également. Ce fut plus fort que moi, le rire franchit mes lèvres dans une légère hystérie alors que je levais les mains en guise d'excuse. - Déso... Désolé ... Je laissais une de mes mains chassaient les larmes perlant au coin de mes yeux sous l'hilarité me transperçant. - Mais sérieusement ? Une embuscade maintenant ? A-t-on contrarié Ravii pour mériter une telle accumulation de malheurs. Je n'étais peut-être pas l'homme le plus dévoué dans mon adoration des dieux Rajàhoriens, mais je ne méritais pas un cruel châtiment. Je tentais de reprendre le dessus sur mes propres émotions et m'adresser à l'étranger. - Nous ne vous voulons aucun mal étrangers, ni à toi, ni à ton peuple. Nous avons juste un sens de l'orientation des plus déplorables apparemment. L'humour était plus mordant que bon enfant. J'étais juste fatigué, je me sentais sale, et mes côtes me faisaient affreusement souffrir. - Peut être pourrions nous repartir chacun de notre côté, et prétendre que cette rencontre n'a jamais eu lieu. On pouvait toujours rêver non ?
   





You taught me the courage of stars before you left. How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist





oops:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

₪ Aventures : 228
₪ Emploi : Voleuse, Arnaqueuse, Orcëtii pour les plus offrants

MessageSujet: Re: Intrigue #1: Rencontre du 3e type [THËMESIA, DORRAN, ESRÄ, YHUAN]   Sam 12 Mai - 21:38

 Rencontre du troisième type ft Raleigh, Dorran, Esrä, Yhùan et Thëmesia

Les dieux soient loué Dorran n'a rien. Yhùan lui donne des racines contre la douleur et le voir reprendre des couleurs et lancer son regard de chien enragé au guérisseur me rassure. C'est qu'il a mauvais caractère mon frangin. Un trait de famille surement. J'ai beau être taquine avec lui, ce grand gaillard je l'aime et en plus, je crois qu'il va devoir m'expliquer certaines choses à propos de la jeune et belle vipère du désert qui l'accompagne. Il remarque ma blessure et s'en inquiète et ça me fait sourire. Je lui fait signe que c'est rien et surtout je l'aide tant bien que mal à se lever avec l'aide de Yhùan. Puis il s'intéresse finalement à sa compagne car oui, je pense que la Rajàhor est bien sa compagne. Et enfin, nous remontons en faisant grandement attention à ne pas retomber dans le ravin... Nous voilà à présent à nouveau en haut. Quel fier groupe nous faisons tout de même... Mais bon, en même temps nous ne pouvions pas prévoir que ce troue serait là. J'ai mal à ma tête, par contre ma vue semble aller mieux. Des bruits raisonnent à présent dans la forêt. Des rugissements de Tyrannosaure et instinctivement, je cherche la main de mon frère pour me rassurer. La main dans la sienne, je me sens mieux et c'est là que tout bascule à nouveau.

Un homme vêtue bizarrement avec une drôle d'arme à la main surgit des arbres non loin de nous. Cela doit être un des hommes tombés du ciel. Il nous menace et nous demande de ne pas bouger. Il en a de bonne lui ! Derrière il a le ravin, en face lui nous menaçant avec son arme et sur le coté à n'en pas douter le Tyrannosaure ! "Nous sommes blessé vous le voyez bien, on est pas dangereux alors baisser cette arme ! Je crois qu'on a pas trop le choix de ne pas bouger de toute façon et contrairement à ce que dit mon amie blessée, ne tirez pas sur nous ! On est tous dans la même galère. Vous entendez ce rugissement ? J'imagine que pour votre peuple ce genre de créature est surprenante ? Sachez que vous n'avez encore rien vue ! Il y a pire dans cette forêt et sans nous vous ne tiendrez pas longtemps..." Oui, jouer sur ses peurs et son ignorance me semble une bonne idée, meilleure que celle de Yhùan qui semble un peu trop utopiste pour réussir...  

je regarde ensuite mon frère et mes autres compagnons de voyage avec une certaine inquiétude. J'espère qu'ils joueront le jeu et que l'homme nous pensera indispensable à sa survie, sinon je ne donne pas cher de notre peau ! Après ce que son peuple a vécu aujourd'hui, il doit être à cran et pas forcément de bonne humeur...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 231
₪ Emploi : Homme à tout faire

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Intrigue #1: Rencontre du 3e type [THËMESIA, DORRAN, ESRÄ, YHUAN]   Sam 19 Mai - 22:25

Intrigue 1
Rencontre du 3e type
Team loosers : Yhùan, Dorran, Thëmesia, Esrä VS Raleigh l'alien

« Par tous les Dieux... » Un rayon bleu traversant le ciel, quelques centaines de mètres plus loin. Le cri de douleur du tyrannosaure. Cela s'était produit en quelques instants, et pourtant Dorran ne pouvait se débarrasser de la sensation qui enserrait ses entrailles après un tel spectacle. Un mélange de colère et de peur. L'homme se fichait pas mal de la vie du dinosaure, il ne s'agissait pas pour lui d'un être sacré comme c'était le cas pour les Trikanas, mais l'étrange lumière qui avait provoqué le rugissement de la bête ne pouvait signifiait qu'une chose : il avait raison depuis le départ. Les habitants de l'oiseau de fer étaient des envahisseurs. Et ils avaient visiblement des moyens de combattre qui dépassaient l'entendement des habitants de ce monde. Une nouvelle guerre se profilait. « Mords là-dedans... Cela devrait soulager un peu ta douleur. » Les paroles de Yhùan ramenèrent Dorran à l'instant présent. Ses pensées inquiètes l'avaient fait oublier la douleur l'espace d'un instant, mais cette dernière se manifesta aussitôt qu'il esquissa un geste de la tête reconnaissant au guérisseur. En grimaçant, il se saisit de la racine et mordit dedans. Il suait à grosses gouttes et pouvait toujours sentir le sang poisseux sur son front, mais l'insupportable douleur commença à s'atténuer au bout de quelques minutes. Il n'était pas encore au meilleur de sa forme, loin de là, mais il se sentait désormais capable de tenir debout seul et de marcher sans perdre connaissance.

« Occupons nous de... » débuta le Rajàhorien avant de s'interrompre à l'écoute de nouveaux hurlements, humains cette fois-ci, et de bruissements dans la jungle alentour. Leur petit groupe connut un instant de flottant durant lequel ils se regardèrent en silence. L'inquiétude et l'incompréhension régnait, et Dorran se demandait ce qui avait bien pu se passer au campement des envahisseurs. Les éclats de voix semblaient indiquer que les différents membres des clans partis en expédition étaient arrivés à destination... Et qu'ils quittaient désormais les lieux dans la précipitation. L'ancien marin n'eut cependant pas l'occasion de s'appesantir davantage en suppositions qu'une nouvelle mauvaise surprise surgit des buissons. « Bougez pas. » déclara l'envahisseur, un objet braqué sur le petit groupe. A la manière dont il le tenait, Dorran devina qu'il devait s'agir d'une arme, mais il n'en avait jamais vu de pareille et il ne savait pas de quoi l'objet était capable. L'arme envoyait-elle des rayons bleus ? Était-ce également capable de blesser un dinosaure ? Il y avait trop de choses que l'Orcitàn ignorait ! Ce manque d'information allié à son incapacité de se battre, et donc de protéger les trois autres personnes à ses côtés, ce sentiment d'impuissance était insupportable pour l'ancien guerrier. Il esquissa tout de même un pas en avant : porté par sa colère, il était prêt à affronter l'envahisseur pour permettre aux autres de gagner du temps, mais se stoppa net en entendant la voix hystérique d'Esrä retentir.

« Où veux-tu que l'on aille ?...Dis-moi où veux-tu que l'on aille, étranger ? ... On est blessés... Et... sans arme ! Achève-nous si tu n'es venu que pour répandre le sang ! » Abasourdi, Dorran fixa sa fiancée qui avait visiblement perdu l'esprit, dépassée par l'émotion. Et il fallait croire qu'elle n'était pas la seule, puisque Yhùan éclata subitement de rire sous le nez de l'envahisseur. « Déso... Désolé... Mais sérieusement ? Une embuscade maintenant ? A-t-on contrarié Ravii pour mériter une telle accumulation de malheurs. » L'ancien marin ferma les yeux, serra les poings, et prit une profonde inspiration. Le guérisseur ne trouvait-il rien de mieux que le sarcasme ? Lui d'ordinaire si loquace venait peut-être de signer leur arrêt de mort en prenant la menace de l'envahisseur à la légère ! Si ce dernier s'en trouvait offensé, prenant le ton ironique de Yhùan pour une moquerie, ils allaient tous y rester ! Dorran bouillonnait intérieurement. Le regard noir qu'il lança à l'habitant d'Osadii en disait long sur le fond de sa pensée : si l'envahisseur ne les achevait pas, il le tuerait lui-même ! Cependant, il n'eut pas le temps de proférer ses menaces à haute voix que le nomade reprit la parole. « Nous ne vous voulons aucun mal étranger, ni à toi, ni à ton peuple. Nous avons juste un sens de l'orientation des plus déplorables apparemment. Peut-être pourrions nous repartir chacun de notre côté, et prétendre que cette rencontre n'a jamais eu lieu. » Dorran ne put retenir un soupir désespéré de passer la barrière de ses lèvres en entendant ces mots. « Sérieusement ? » murmura-t-il dans sa barbe, complètement désemparé face à l'attitude de la moitié de ses compagnons. Ils avaient complètement perdu pied, comment allait-il parvenir à les sortir de cette situation s'ils continuaient dans cette voie ? Dorran lança instinctivement un regard en direction de Thëmesia, qui était restée jusqu'à lors bien silencieuse. Était-ce parce que la vue de l'envahisseur l'avait tétanisée ? La mine résolue qu'affichait la dissidente semblait dire le contraire... Dorran eut un mauvais pressentiment. Il connaissait cette expression sur le visage de sa sœur, et la prudence ne faisait pas partie de son vocabulaire.

« Nous sommes blessés vous le voyez bien, on est pas dangereux alors baissez cette arme ! Je crois qu'on a pas trop le choix de ne pas bouger de toute façon et contrairement à ce que dit mon amie blessée, ne tirez pas sur nous ! On est tous dans la même galère. Vous entendez ce rugissement ? J'imagine que pour votre peuple ce genre de créature est surprenante ? Sachez que vous n'avez encore rien vu ! Il y a pire dans cette forêt et sans nous vous ne tiendrez pas longtemps... » L'Orcitàn se mordit la lèvre pour s'empêcher de pousser un juron. Une provocation ! Il ne pouvait décidément compter sur aucun de se trois compagnons d'infortune ! Bien sûr, la jeune Orcëtii avait eu une idée plutôt sensée mais l'envahisseur allait-il tomber dans le piège ? Qu'est-ce qui leur garantissait qu'il ne savait pas comment se comporter face à un dinosaure, après tout ? Dorran prit sur lui et tâcha de reprendre le contrôle de lui-même. Il sentit la migraine poindre à nouveau, aussi mordit à nouveau dans la plante médicinale que Yhùan lui avait donné. Puis, l'ancien marin fixa son attention sur l'envahisseur. Ses étranges vêtements, cette arme inconnue avec laquelle il les menaçait, les traits de son visage. Il était seul, et semblait partagé entre la nervosité et la surprise de se retrouver face à eux. Ils auraient sans doute pu utiliser tout cela à leur avantage... Si ils ne s'étaient pas tour à tour donné en spectacle, exposant ainsi leur état de fatigue et leurs faiblesses. Dorran devait faire quelque chose, mais quoi ? Il était un combattant, pas un orateur. Dans l'incapacité de mener une bataille, il n'était pas d'une grande utilité.

« Elle a pas tort, la jungle est infestée de carnivores. » commença-t-il alors, sur un ton qui se voulait neutre. Maintenant que sa sœur avait joué cette carte, la contredire serait une erreur stupide. Cela dit, il n'avait aucunement envie de servir de guide à cet envahisseur ! Il fallait qu'ils se débarrassent de lui... Peu importait le moyen. Son regard se posa à nouveau sur l'arme de l'inconnu. Comment faire pour neutraliser l'engin ? Il grogna, en proie à une nouvelle vague de douleur. Il ne pouvait pas succomber maintenant ! Et, juste au moment où il pensait avoir touché le fond de l'abîme, des bruissements dans les feuilles se firent entendre. Dorran se tendit aussitôt et scruta les alentours, nerveux. S'il s'agissait d'un autre dinosaure, ils étaient définitivement fichus, envahisseur ou pas. Il fit un geste à ses compagnons pour les intimer de rester silencieux et il retint sa respiration, tandis que les bruits se rapprochaient de plus en plus. Au bout de quelques secondes, il fronça les sourcils. Quelque chose ne collait pas. Les bruits semblaient venir de partout à la fois, comme si les êtres à leur origine formaient un cercle autour d'eux et avançaient prudemment. Les raptors chassaient en meute, mais ils auraient entendu leurs cris dans les environs avant que les carnivores ne s'organise pour la traque... Dorran eut la confirmation de la pensée qu'il n'osait formuler lorsqu'il vit des silhouettes se découper petit à petit dans les buissons. Des hommes. « Les Rajàhoriens. » souffla-t-il en reconnaissant les habits de certains des nouveaux venus. Que faisaient-ils là ? Sokà les avait-il envoyés patrouiller dans les environs ?

Un groupe réduit de guerriers du désert venait de surgir autour d'eux. Ils encerclaient désormais les quatre blessés et l'envahisseur, leurs longs sabres recourbés brandis vers l'inconnu et un air menaçant accroché au visage. Intérieurement, Dorran rayonnait. Ils allaient peut-être finalement s'en sortir vivants.
Made by Neon Demon


Spoiler:
 



( start over, start over )
She said "If we're gonna make this work, you gotta let me inside even though it hurts. Don't hide the broken parts that I need to see"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 55
₪ Emploi : Pilote auto/Agent d'intervention

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Intrigue #1: Rencontre du 3e type [THËMESIA, DORRAN, ESRÄ, YHUAN]   Mer 23 Mai - 0:49

La situation se mit à dégénérer beaucoup plus vite que je ne l'avais prévu. J'avais paniqué c'est vrai, peut être que je n'aurais pas dû les mettre en joue. C'était un réflexe, jamais je n'avais voulu les blesser. Vu dans l'état ou ils étaient je ne pensais pas risquer grand chose. Ils semblaient à bout de force autant physiquement que psychologiquement. Cependant aussi faibles soient-ils, je resterais toujours un minimum sur mes gardes.
Une des deux femmes jeta son poignard à mes pieds. Ce dernier vint se planter dans la terre entre mes jambes. J'eus un pas de recule. Elle se jeta à son tour, à genoux, m'implorant presque de les tuer, elle et ses compagnons. Son attitude semblait si désespérée. Et pourtant elle avait toutes les chances de se sortir vivante de cette situation. Peut être plus de chances que moi en tout cas.
Resté en retrait l'un des deux hommes se mit à rigoler. A ce moment là la situation devint beaucoup trop étrange à mon goût. Tout cela devenait de plus en plus bizarre. Il prit la parole pour s'excuser et me jurer de ne vouloir de mal ni à mon peuple ni à moi. Ce que je n'avais aucun mal à croire. Ici l'avantage c'était moi qui l'avait grâce à ce que je tenais dans mes mains. Il valait mieux pour eux qu'ils gardent leur hostilité en eux.
La deuxième femme du groupe semblait plus logique dans ses propos, quoi que... Me mettant en garde sur ce qui se trouvait dans les bois, qui pourrait être pire que la bête qui avait ravagé notre ébauche de camp. Elle avait certainement raison, après tout elle vivait ici, moi je venais d'arriver.
« Il y a pire dans cette forêt et sans nous vous ne tiendrez pas longtemps... »
Parmi tout ce qu'ils venaient de dire tous autant qu'ils soient, cette phrase attira mon attention. Nous proposait t-elle un sorte d'alliance ? Si oui, se serait sans hésiter. Leur savoir nous était indispensable pour notre survie. Et même si nous étions mieux équipés, eux connaissaient certainement tout ce qu'il y avait à savoir sur ces terres. Leur Terre.
Peu à peu la tension que je ressentais commença à s’évanouir.
L'homme en plus mauvais état appuya les dires de celle qui avait parlé juste avant lui, sans trop s'étaler sur le sujet. Il semblait si mal en point que je comprenais qu'il ne soit pas très bavard.

Sur Terre je trouvais prétentieux de la part d'être aussi insignifiant que des Hommes que de penser qu'ils avaient le privilège d'être seul dans un lieu aussi vaste, pour ne pas dire infinie, qu'était l'univers. Exodia en était la preuve. Et j'étais persuadé que des mondes comme celui-ci il y en avait beaucoup, beaucoup d'autre. Nous n’avions jamais été seul et ceux qui croyaient le contraire n'avaient pour moi, pas l'esprit trop étroit.
C'était drôle comme situation parce que sur Terre, sur nos écran de télé, c'était en général notre planète qui était colonisée par de vilains extraterrestres aux gros cerveaux et qui ne supportaient pas la musique. Bref tout ça pour dire que la plupart du temps nous étions en conflits avec ces être de l'espace qui étaient pour la plupart hostiles à notre race. Qui aurait cru qu'un jour se serait nous les vilains extraterrestre. Dans nos films nous ne les accueillons jamais très gentiment. Pourquoi serait-ce différent ici ?  
Alors que je m’apprêtais à baisser mon arme des bruissements se firent entendre tout autour de nous dans le broussailles de la jungle. Des dinosaures encore ? Cette saloperie de T-Rex n'avait pas eu son compte ? Mais ce n'était pas ces bestioles des enfers qui sortirent des fourrées, mais des hommes et un sacré paquet.
Je lâcha mon arme gentiment et leva les mains en l'air en signe de coopération. Inutile d'envenimer la situation. J'aurais pu les tuer, des balles en rafales ça faisait plus de dégâts que de vulgaires lances. Mais il fallait que je sois digne de mon peuple. Nous ne serions, je l’espérais, pas ces horribles envahisseurs contre lesquels nous nous étions si souvent battu dans nos nombreuses fictions, aujourd'hui devenues réalité.



-Where are you going?
-Far, far away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 162
₪ Emploi : Vendeuse de poisons et de parfums

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Intrigue #1: Rencontre du 3e type [THËMESIA, DORRAN, ESRÄ, YHUAN]   Sam 2 Juin - 19:17

Intrigue 1
Rencontre du 3e type
Team loosers : Yhùan, Dorran, Thëmesia, Esrä VS Raleigh l'alien



Ses grands yeux noirs ne cessaient de fixer l'étranger, il était comme un repère, un point dans l'espace qui lui permettait encore de tenir debout, faisant abstraction du monde qui l'entourait, de la peur et de la douleur qui la tenaillaient. Dans l'attente d'une mort rapide, Esrä pensa à son pauvre père resté à l'Oasis et à la peine que son décès prématuré lui causerait. Elle pensait aux choix qu'elle avait fais pour en arriver là et la malchance qui l'avait accompagnée sur son chemin. La marchande avait minimisé les dangers que représentaient son monde, elle s'était fourvoyée en s'imaginant être utile pour son clan. Elle en était consciente, mais trop fière pour pouvoir l'admettre. Depuis toutes ces années n'avait-elle donc rien appris ? Malheureusement, elle n'était pas la seule dans ce cas, la fausse sécurité qui l'avait entourée et enveloppait encore une grande partie de son peuple devait être rompue, une guerre était en marche, elle l'avait sous les yeux à cet instant et Sokà devait préparer les siens à cette perspective...Qu'il était dommage de mourir en sachant cela !

De fines gouttelettes de sueur vinrent parsemer son visage qui perdait de sa couleur à mesure qu'elle luttait pour ne pas s'évanouir. Sa main blessée toujours repliée contre sa poitrine, elle se concentra sur les battements de son coeur afin que peu peu ils ralentissent et que la rage qui l'avait saisie tout à l'heure se dissipe. Elle n'entendit qu'à moitié les paroles de Yhùan mais à son rire nerveux, elle comprit que son ami de toujours était aussi désespéré qu'elle. Usant de ses talents de médiateur, il tentait de calmer l'étranger, et la dénommée Themësia prit sa suite en proposant une sorte d'alliance contre les créatures dangereuses qui peuplaient les terres Trikaniennes. La nomade était incapable de réfléchir à un quelconque plan, elle ne pouvait que subir les agissements de ses compagnons en priant pour qu'ils soient le plus pertinents possibles. A mesure que ses camarades s'exprimaient, Esrä crut déceler de l'hésitation dans le regard de leur ennemi commun, elle n'en était pas certaine mais l'homme semblait peser le pour et le contre de cette alliance, peut-être avaient-ils une chance de s'en sortir après tout.

Son fiancé prit à son tour la parole, debout légèrement devant eux. Il prenait le parti de l'autre femme du groupe et appuyait ses dires, du moins c'était ce que Esrä avait cru comprendre. A vrai dire, la vendeuse de poisons n'était plus sûre de rien, sa vision se troublait de plus en plus à mesure que les minutes passaient, ses oreilles bourdonnantes l’empêchaient de discerner les étranges bruissements que faisait la végétation autour d'eux ce qui expliqua son manque de réaction lorsque les fiers guerriers Rajàhoriens sortirent des fourrés et encerclèrent l'envahisseur.

Esrä mit du temps à comprendre ce que Dorran savait déjà : ils étaient sauvés ! C'était terminé ! Ils n'avaient plus à négocier pour leur vie ! Une vague de gratitude et de soulagement submergea le coeur de la nomade qui poussa un profond soupire.

Son arme au sol, l'étranger leva les bras en l'air en signe de capitulation. Les guerriers jetèrent de rapide coup d’œil en direction des quatre rescapés tout en menaçant l'homme de leurs arcs et de leurs sabres recourbés typiques de l'arsenal des gens du désert. L'un d'eux héla le groupe, tentant d'éclaircir la situation :

- Vous êtes blessés par sa faute ? Demanda-t'il sans quitter sa proie des yeux. Les guerriers portaient des marques de lutte, leurs visages tendus n'exprimaient que de la répulsion à l'égard de leur adversaire, il était certain que ce qu'il s'était passé un peu plus loin allait se reproduire ici si l'homme cherchait à se débattre un tant soit peu.


- Non...Il...il n'est pas responsable ! Balbutia Esrä à la surprise générale. Son souffle se faisait court, prendre la parole lui paraissait un effort surhumain. Il n'a rien fait du tout...murmura-t'elle pour elle-même, agacée. Ce n'était pas tant qu'elle veuille sauver l'inconnu, ni mettre au clair le malentendu qui existait, mais plus tôt les hommes comprendraient que le danger était écarté, plus tôt Esrä pourrait quitter cette maudite jungle et se reposer quelque part loin des carnivores, des glissements de terrain et ses envahisseurs qui peuplaient ses cauchemars. Or le temps qu'ils mettaient à se décider sur la suite des évènements fatiguait énormément la marchande qui n'aurait bientôt plus la force de tenir sur ses jambes encore bien longtemps.

La vipère n'eut cependant pas à attendre bien longtemps puisqu'un bruit étrange, une sorte de grésillement ahurissant provenant de l'étranger ou de la direction dans laquelle il se trouvait, brisa le silence et surprit tout le monde. Les bruits étaient entrecoupés, et des mots se firent entendre entre les crépitements, des mots qui ne provenaient pas de la bouche de leur ennemi :

"...'mma Peters.....elle...'tain de dinos....portée disparue...je répète..."

Les paroles étaient hachées, indistinctes, métalliques. Les guerriers avancèrent d'un pas menaçant vers l'étranger, observant nerveusement autour d'eux en croyant que d'autres envahisseurs se cachaient dans la végétation proche n'arrivant pas à comprendre ou à détecter la source de ces sons.

Esrä observait elle aussi la scène sans la comprendre, inquiète, perplexe, elle ne savait plus s'ils étaient tirés d'affaire ou finalement une nouvelle fois condamnés. Le coeur battant douloureusement dans sa poitrine, la nomade sentit sa lassitude se faire abysses et sans résister davantage, elle laissa son esprit glisser lentement vers le monde des rêves. Tandis que ses jambes se dérobèrent, elle crut voir passer dans le ciel au dessus d'eux un ptéranodon dont les longues serres agrippaient fermement le corps d'une femme aux cheveux roux. Cette scène étrange, elle l'emporta avec elle au pays des songes abandonnant les siens à leurs sorts.

Lancement de Dés :

Victoire : Le dinosaure que chevauche Enfys, Killian et Leif et qui a capturé Emma (voir le sujet ICI) créait une diversion sans le vouloir. Les guerriers Rajàhoriens sont intrigués et détournent le regard de Raleigh l'espace de quelques secondes lui offrant la possibilité de s'enfuir.

Échec : Malgré la diversion, le talkie-Walkie de Raleigh se remet à crépiter et l'un des guerriers, un archer, plus nerveux que les autres laisse échapper l'une de ses flèches qui file tout en droit en direction de Raleigh. Est-il blessé ? Les Rajàhoriens vont-ils lui porter secours ou simplement le laisser pour mort tout en sachant que d'autres envahisseurs peuvent arriver à tout moment ?


Made by Neon Demon


Spoiler:
 


It's just not fair!
Pain's more trouble than love is worth
I gasp for air, it feels so good, but you know it hurts

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 295

MessageSujet: Re: Intrigue #1: Rencontre du 3e type [THËMESIA, DORRAN, ESRÄ, YHUAN]   Sam 2 Juin - 19:17

Le membre 'Esrä' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés de la victoire' :


This planet is mine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exodus-new-world.forumactif.com



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Intrigue #1: Rencontre du 3e type [THËMESIA, DORRAN, ESRÄ, YHUAN]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue #1: Rencontre du 3e type [THËMESIA, DORRAN, ESRÄ, YHUAN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce type d'insécurité pourrait être l’œuvre d’un groupe ...
» Résumé de l'intrigue
» épée de type normande
» taille des socles et type de socles
» Fiche-type de demande de rp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exodus ::  :: Nord d'Exodia partie arborée :: La jungle-