Ouverture du forum le 26/02/2018
Bienvenue et bon jeu à tous ♥️


N'hésitez pas à laisser un commentaire sur nos fiches pub
RPG Design et Never Utopia et sur FB.

Points de Bravoure des différentes factions :

1 Points 0 Points 0 Points 0 Points 0 Points 0 Points

Scénarios des membres

Partagez | 
 

 I'm better off without you | Maelkran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage



avatar

₪ Aventures : 206
₪ Emploi : Capitaine pirate

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: I'm better off without you | Maelkran   Jeu 24 Mai - 0:51

i'm better off without you
Maelkran
&
Shorka


 

 



 

 

“My daughter is my everything.
Her father was the mistake.”

Maelkran peut dire ou penser ce qu'il veut, tu sais ce que valait ta mère, tu sais qu'elle pouvait battre n'importe qui. Elle triomphait de tous, en particulier les hommes qui la pensaient simple femme, mauvaise capitaine parce qu'elle n'était pas pourvue de ce sacro-saint service trois pièces et que son équipage était constitué de femmes. Ta mère pouvait vaincre n'importe quoi. N'importe quoi sauf la maladie. Tu n'avais pas vraiment songé à elle depuis des années mais rencontrer ce père dont elle ne t'a jamais parlé ravive des souvenirs, encore douloureux malgré les quatorze années écoulées. Même sur son lit de mort, elle ne t'a pas parlé de lui. Quels autres secrets te cachait-elle...? Tu commences à te poser des questions, à te demander si elle ne t'a pas menti, caché des choses, peu importe les raisons qui l'auraient poussée à faire ça...A quoi bon se poser cette question, elle n'est plus là pour y répondre, elle n'est plus là pour te parler de tout ce qu'elle te cachait. Comme un navire ayant sombré dans les ténèbres de l'océan, ta mère a été engloutie et ne pourra jamais répondre à tes questions. Mais lui, il est là, il est vivant, il peut répondre, il peut parler et tu comptes bien en profiter.

Le capitaine te resserre un verre, en s'amusant d'escroquer des idiots qui ne savent pas naviguer. Peut-être que lui, il comprendrait ce que tu fais pour survivre. Tu ne peux t'empêcher de sourire à ce qu'il dit, parce qu'au fond, tu sais qu'il a raison, mercenaire ce n'est pas si mauvais que ça. Tu voulais juste le taquiner un peu. Et ça a marché d'ailleurs ! Tu trinques avec lui, engloutissant ton verre aussi rapidement qu'il le fait avant de le regarder d'un air interrogateur. Que manque-t-il donc à cette table d'après lui...? Bien sûr ! Pourquoi n'y as-tu pas pensé toi aussi ! A l'apparition du jeune mercenaire, tes yeux ne peuvent s'empêcher de loucher à nouveau sur lui. Tu as autre chose à faire, et le Kàvalii ne t'est pas vraiment sorti de la tête, mais ce jeune garçon est appétissant, alors pourquoi pas hein...?

C'est ton père qui répond à cette question, alors que le jeune quittait la pièce pour obéir à ce que son capitaine lui demandait. Tu poses tes yeux bleus sur Maelkran, un sourire sur les lèvres, au lieu de regarder le postérieur du jeune homme. Tu ris soudainement à son conseil de ne pas filer voir le jeune cette nuit, un rire franc et de bon cœur qui t'échappe totalement. Quel dommage ! Il était vraiment mignon. Mais tu ne vas pas prendre de risque avec ce genre de crétins, il y en a des milliers d'autres sur terre. Mais tu retrouves bien vite ton sérieux, tu as dit vouloir le connaître, il veut te connaître aussi, c'est normal. Que peux-tu lui dire ? Tout ce qu'il te demande, tu n'as pas grand chose à cacher de toute façon, ta vie est simple mais elle te satisfait pleinement. Il n'y a rien que tu veuilles vraiment, pas maintenant que tu as trouvé ton père en tout cas.

Et puis là, c'est la surprise la plus totale qui s'exprime sur ton joli visage : tu as une famille, pas juste un père solitaire. Tu as un oncle, tu l'as rencontré, même si tu l'as un peu oublié, présentement. Mais là, il ne te parle pas de ça, il te parle carrément de frères, de sœurs...Tu reprends un verre, prise d'un soudain et étrange vertige alors que tu es pourtant assise sur ta chaise. Tu n'es pas aussi spéciale que tu t'y attendais, tu viens de t'en rendre compte, cet homme a d'autres enfants que toi, d'autres amours que ta mère...Tu ne représentes sûrement pas grand chose pour lui, certainement pas plus que les enfants qu'il connaît, peut-être même moins qu'eux. Tu vides ton verre d'un trait, cherchant du courage dans l'alcool qui tapisse ton palais. Tu plonges tes yeux dans les siens, dans ce bleu si semblable à celui de tes propres iris, pour y trouver l'étincelle, la petite lueur qui te dira que tu es spéciale malgré tout...

" J'ai qu'mon navire, mon équipage. Rien d'plus que ça. Et ça m'suffit. Pas d'frère, pas d'soeur. J'avais qu'ma mère com'famille. Jusqu'à maint'nant. " Tu es interrompue par Kael, puisque c'est son nom, qui revient avec le rhum qu'a demandé ton père. Tu l'attrapes pour t'en servir un verre, c'est vrai que ce sera bien plus approprié que du vin, vous êtes entre marins, même si il n'est pas pirate. " Parl'moi d'toi. Y'a quoi à dire sur toi ? T'as d'aut'zenfants du coup ? " Tu tâches d'avoir l'air forte, de ne pas montrer que ça te touche plus que tu ne l'aurais cru. Mais ton regard reste vissé dans le sien, pour y trouver une forme de réconfort, quelque chose pour te rassurer. Voit-il que ton port n'est plus aussi assuré qu'il y a quelques instants...? Remarque-t-il que tu sembles moins sûre de toi...? Tu espères que non, tu n'aimes pas montrer que tu peux douter, ça conduit à trop de problèmes...
©️ Gasmask




shipwrecked your destiny
Sail away, set sail into the blue horizon
Ride the waves, that guide our destiny
No grave but the sea

[ #2471a3 ]

shameful sin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 38
₪ Emploi : Mercenaire

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: I'm better off without you | Maelkran   Jeu 24 Mai - 23:04

Kael revint bien vite avec le rhum et il servit deux verres avant de laisser la bouteille  sur la table, s’éclipsant aussitôt. Il était obéissant et bon combattant, dégourdi aussi. Il aurait fait un excellent marin et peut-être même un de ses officiers. Une fois qu’il se serait débarrassé de sa fâcheuse tendance à visiter toutes les filles ouvertes d’esprit de la région. Maelkran lève son verre et trinque avec Shorka :

- A nos navires !


Le rhum coule dans son gosier, lui offrant un feu réconfortant et bienvenu. Tout à fait adapter à des retrouvailles avec un enfant caché. D’autant plus que cette enfant est le fruit de la relation la plus marquante de sa vie, l’image de cette femme le suivant depuis toutes ses années. En la voyant, il ne savait pas s’il parviendrait à l’aimer autant que ses fils, ils les avaient vu grandir et elle… c’est déjà une adulte, elle-même pourrait avoir des enfants. Mais il avait envie de croire qu’il pouvait le faire, ce serait une façon de pimenter ses vieux jours.

Visiblement, des deux, c’est lui qui semble le mieux s’accommoder de la situation. Il y a une certaine hésitation dans sa voix et dans les mots choisi par la jeune femme.

Sa femme risquait d’être moins jouasse en apprenant ça, mais elle lui avait pas envoyé de lettres depuis des années. A croire que l’incident lui avait laissé un gout amer dans la bouche. Ses fils seraient peut-être plus enthousiasmés à cette idée. Ils avaient toujours rêvés d’avoir une sœur, grande ou petite. C’est juste étonnant que Seraven n’en ai pas parlé à ses neveux. Il devait vouloir lui laisser ce privilège ce petit malin.

- Tu sais, ma vie n’est pas passionnante à raconter. Ah si, des histoires de marins tu t’en doutes. Tu étais seule jusqu’à présent tu me dis, alors je t’annonce, tu as donc un oncle, que tu connais. Tu as deux frères, un de 24 ans et un autre de 19 ans. Lyanel et Sarek. Ils ont un petit Sloop à eux depuis un an je crois.

Il se resserre un verre de rhum avant de continuer son petit exposé sur sa famille. L’alcool est excellent pour délier des langues et rire un bon coup. Même quand on est en présence de sa fille ainée ! Ouais, il ne l’aimera pas autant que ses fils, cependant, il l’aimera d’une façon différente car elle est spéciale, issue d’un merveilleux souvenir et qu’elle est l’incarnation même de son courage. C’est ça ! Si ses fils sont l’incarnation de son sérieux et de la vie « normale », elle, Shorka est l’incarnation du feu, de la guerre et de l’audace !

- Il est de tradition dans ma famille que les frères et sœurs se partagent le navire jusqu’à ce que le plus petit puisse se payer le sien. Si tu avais grandi avec moi, tu aurais hérité du Bliss et tu aurais eu Lynael comme second jusque l’année dernière. Mais, hélas ce ne fut pas le cas. Tu es officiellement la personne la plus spéciale de la famille « du Bliss ». Il te manque cependant la filiation avec le navire lui-même. Tu n’as pas imprégné de ton sang ses cordages et son bois, mais il n’est pas trop tard pour le faire ! Seraven serait certainement ravi de te prendre comme matelot qualifiée quelques semaines !

Maelkran rit à cette mention, il n’y a rien de pire pour un capitaine que d’être sous les ordres d’un autre, même temporairement !

- Tu dois avoir des cousins ou des cousines qui trainent sur une demi-douzaine de navires différent, mais je serais incapable de te dire lesquels.

Sur un ton plus sérieux, une question fuse :

- Tu voudrais savoir quoi d’autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

₪ Aventures : 206
₪ Emploi : Capitaine pirate

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: I'm better off without you | Maelkran   Jeu 31 Mai - 19:14

i'm better off without you
Maelkran
&
Shorka


 

 



 

 

“My daughter is my everything.
Her father was the mistake.”

Tu trinques avec ton capitaine, buvant une bonne gorgée de rhum par la suite. Tu ne sais pas si tu préfères ça au vin, en tout cas il est plutôt bon et il te réchauffe agréablement le gosier. Si vous continuez à boire, tu vas avoir du mal à sortir de cette taverne sur tes deux jambes, même si ta limite est encore bien loin et que tu te sais en mesure de tenir bien des verres de plus. Mais si tu pouvais quand même ressortir d'une taverne sans vomir ou avoir une migraine, ça serait une bonne chose pour une fois. Malgré ça, tu prêtes une grande attention à ce qu'il te dit, tu veux savoir des choses sur ton père, sur cet homme qui a réussi, au moins pour quelques heures à séduire ta mère. Mère en qui tu perds confiance depuis que tu as retrouvé cet homme...

Ta famille s'est largement agrandi en quelques semaines. Tu as appris que tu avais un oncle, Seraven, qui lui-même t'annonce que tu as un père. Déjà, ces deux révélations à elles seules ont suffit à te laisser sans voix, à te faire te demander ce que ta mère a bien pu te cacher d'autres. Y'a-t-il d'autres hommes qui lui ont donné des enfants ? Des frères ou des sœurs qu'elle a pu te cacher...? Ils seraient forcément tes aînés, tu n'as pas souvenir d'avoir vu ta mère enceinte et c'est le genre de détails dont tu te serais rappelé. Sauf si elle l'a été quand elle était bébé mais tu ne comprends pas pourquoi elle ne t'en aurait pas parlé. De toute façon, tu te rends compte que tu ne comprends pas cette femme, que tu ne la connaissais même pas réellement au final...Et ça te rend triste. Mais les révélations ne sont pourtant pas finies. Tu as deux frères, plus jeunes que toi, Lyanel et Sarek. Ils sont marins aussi, normal avec un père capitaine. Qu'y a-t-il d'autre à savoir sur lui et sur ta nouvelle famille...?

Au fond, la tradition du Bliss n'est pas très différente de celle de ton propre navire, sauf que toi tu n'as pas de frère ou de sœur avec qui tu aurais pu le partager. Tu n'as jamais vu son navire, Seraven est venu te voir sur la terre ferme, mais il doit être impressionnant pour avoir résisté à tous ces hommes à sa tête...Tu t'arrangeras pour le voir un jour et probablement essayer de voir tes frères, la rencontre promet d'être intéressante. En revanche, tu ne peux t'empêcher de le foudroyer du regard à sa remarque sur le fait de devenir matelot. Tu es capitaine de ton propre navire depuis quatorze ans, même si tu ne l'as pas voulu, tu n'as rien à faire sous les ordres d'un autre dont tu ne sais absolument rien et sur un navire dont, au final, tu n'as pas grand chose à faire. Tu sais qu'il a dit ça pour t'agacer à son petit rire. Si il n'était pas ton géniteur, tu lui aurais lancé ton verre au visage pour lui faire comprendre ta manière de penser mais même si il ne t'a pas élevée, c'est ton père et tu lui dois un minimum de respect. " Ah ! Jamais j'serai sous les ordres d'un homme ! " t'exclames-tu en reposant ton verre sur la table soudainement.

Tu te resserres en rhum, à ton tour, et tu le laisses continuer. Des cousins et des cousines, voilà encore que ta famille s'agrandit. Mais les cousins, ça ne fait pas vraiment une famille, ce sont des relations lointaines, des gens dont tu ne sais rien, même Maelkran ne sait pas sur quels navires ils sont et tu n'as pas l'intention de demander à Seraven des informations sur eux. Un père, un oncle et deux frères, c'est largement suffisant à tes yeux, tu n'as pas besoin d'avoir plus de famille que ça, toi qui n'as toujours eu que ta mère et ton équipage. " J'crois pas avoir d'aut' questions. J'essaie d'jà d'digérer un peu tout ça. Un père, un oncle, des frères...Ça fait beaucoup, pour moi. " Tu finis ton verre et joue avec un moment, un peu songeuse. Tu sais des choses sur lui mais que sait-il de toi...? A part que tu ressembles à ta mère. " Je...Tu veux savoir des choses sur moi...? " demandes-tu enfin.
©️ Gasmask




shipwrecked your destiny
Sail away, set sail into the blue horizon
Ride the waves, that guide our destiny
No grave but the sea

[ #2471a3 ]

shameful sin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 38
₪ Emploi : Mercenaire

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: I'm better off without you | Maelkran   Sam 2 Juin - 14:52

La situation prend une tournure amusante, Shorlka tombe ses barrières les unes après les autres et semble enfin être un peu plus à l’aise. Maelkran doit-il en attribuer le mérite à l’alcool ou à son comportement ?

Grande question à laquelle il ne peut pas répondre, mais il espère que c’est un peu la faute des deux. En tout cas, le simple fait d’évoquer de servir sous les ordres d’un homme entraine une réaction assez brusque ! On dirait bien qu’elle a hérité du tempérament brûlant et fier de sa mère. Il sourit en la voyant ainsi, du peu qu’il l’avait connu, elle ressemblait vraiment à sa génitrice, une copie quasi-conforme.

Mais que ce soit l’une ou l’autre il ne sait absolument rien d’elle et il ne demandait absolument rien de plus que d’apprendre à les connaitre. Un peu plus de famille n’était pas un mal, au contraire ! Que Shorka lui parle d’elle, qu’elle explique tout ! Ses ambitions, ses envies, ses aspirations et ses craintes, il voulait tout entendre et savoir à son sujet. Tout ce qu’elle voudrait bien lui révéler.
Mais avant, une furieuse envie de lui faire la leçon et de se comporter comme un père. Elle pourrait difficilement l’envoyer paitre :

- L’important ce n’est pas le sexe de ton commandant, ce sont ses capacités, alors ne juge pas trop sévèrement les gens juste sous ce prétexte. Un jour viendra où tu tomberas sur quelqu’un de plus malin que toi. N’oublie jamais ça et je te le dis en tant que capitaine, pas en tant que… père

C’est vrai, ça arrivera un jour où l’autre, et elle risquerait de ne pas en sortir vivante. Mais c’était assez étrange de donner de tels conseils. Il s’installa encore plus confortablement sur sa chaise et se resservit une rasade de rhum. Ça donnait chaud au ventre le mettait à chaque verre un peu plus de bon humeur ! Ce soir était un jour de fête, que ce soit pour le contrat où cette rencontre, il fallait bien le marquer d’une façon ou d’une autre ! Un verre ou deux de plus ne lui ferait pas de mal. Toujours joueur, il continua :

- Comme si j’allais te dire « non, tu te prétends ma fille mais je veux rien savoir sur toi ». Si ça avait été le cas ma petite, je t’aurais directement tiré dessus avec mon pistolet. Evidemment que je veux te connaitre, tu vas tout me raconter. Enfin tout ce que tu veux bien me dire et que tu juges utile de me dire.

Plus sérieux, il ajouta :

- Je comprends que tu sois un peu perturbé, tu t’es imaginée seule pendant tout ce temps mais tu te rends compte que tu fais partie maintenant de l’équipage du Bliss. Au sens famille du terme, puisque tu insistes pour ne pas être sous les ordres d’un homme ! Prends le temps qu’il te faudra. Si tu veux courir les mers et ne plus me revoir… bah je peux difficilement t’en vouloir. Mais si à l’avenir tu veux repasser me rendre visite, ce sera avec grand plaisir que je t’accueillerais. Promis, je ferais en sorte que mes hommes soient sains pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

₪ Aventures : 206
₪ Emploi : Capitaine pirate

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: I'm better off without you | Maelkran   Ven 8 Juin - 20:34

i'm better off without you
Maelkran
&
Shorka


 

 



 

 

“My daughter is my everything.
Her father was the mistake.”

Ce n'est pas dans tes habitudes de parler de toi, ça n'est pas du tout quelque chose qui te vient spontanément. Pourquoi ? Parce que tu n'aime tout simplement pas que les gens sachent des choses sur toi, mais aussi parce que tu n'es pas ce genre de personnes. Tu n'es pas le genre à parler de toi sans cesse, à te vanter ou à bassiner les gens avec tes histoires. Tu n'en es pas moins arrogante mais ça, il va bien s'en rendre compte par lui-même, si ce n'est pas déjà fait. Ta fierté est sûrement ton plus gros défaut, tu n'es pas sans l'ignorer. Alors proposer à quelqu'un de lui parler de toi, c'est un peu comme assister à une éclipse solaire. Enfin, depuis que tu as posé le pied dans ces montagnes, il ne t'arrive que des choses dont tu n'as pas l'habitude, à croire qu'un dieu farceur s'amuse avec toi.

Cependant, la leçon qu'il se permet de te faire t'inciterait presque à changer d'avis et à ne rien lui dire, au final. Tu détestes qu'on te fasse la leçon, même lorsqu'il s'agit d'une de tes ainées qui naviguent à tes côtés. Alors que ce soit un homme, même ton père, qui se permet de te dire qu'on ne doit pas juger quelqu'un selon son sexe...C'est bien un discours d'homme ça, eux se permettent sans cesse ce genre de jugements. Combien de fois ils t'ont pris pour une enfant, une faible femme incapable de mener ton navire...? Combien de fois ils t'ont sous-estimée et ont tenté de te prendre ce que tu avais parce que tu n'as pas été pourvue à la naissance de ce service trois pièces qui fait tant leur fierté...? Ceux-là l'ont tellement regretté qu'ils s'en souviennent probablement encore, même si ils reposent maintenant au fond de l'océan. Mais tu ne peux que faire la moue à sa remarque, presque instinctivement, retroussant ton nez, fronçant les sourcils, la désapprobation se lit sur tes traits avec une étonnante facilité.

La petite contrariété passe rapidement, tu sens bien que de toute façon, tu ne seras pas d'accord sur tout avec lui. Tu n'étais déjà pas d'accord tout le temps avec ta propre mère, comment pourrais-tu être d'accord avec un homme que tu viens de rencontrer ? Etrangement, tu n'as pourtant pas envie de te disputer avec lui, tu veux juste apprendre à le connaitre et partager du temps avec lui. Ça te parait totalement impensable de repartir sans plus vouloir le revoir, tu n'aurais pas fait tout ce chemin pour le rencontrer et lui tourner le dos. " Hé, je viens d'loin. J'aurais pas fait ça pour plus t'revoir, " dis-tu simplement pour lui répondre. Une gorgée d'alcool de plus franchit tes lèvres, pour te préparer, peut-être, à parler de toi, de ta vie.

" Du coup...Bah tu sais qu'j'ai mon navire, la Vipère, ma mère m'l'a léguée quand elle est morte. " Tu imagines qu'il a compris qu'elle est morte, si il n'était pas déjà au courant, voilà pourquoi tu l'as dit de manière si abrupte. " J'avais seize ans et j'suis capitaine depuis ça. Après, j'sais pas bien quoi t'dire. J'aime la mer, mon navire et j'hésite pas quand i'faut s'battre. J'préfère d'loin rester en mer qu'aller sur terre, j'suis pas beaucoup à Menethil. Heu...J'sais pas quoi dire d'aut' t'as des question p'têtre ? "
©️ Gasmask




shipwrecked your destiny
Sail away, set sail into the blue horizon
Ride the waves, that guide our destiny
No grave but the sea

[ #2471a3 ]

shameful sin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 38
₪ Emploi : Mercenaire

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: I'm better off without you | Maelkran   Dim 10 Juin - 2:45

Ce n’est pas une grande bavarde la petite Shorka, sa mère semble vraiment ne pas lui avoir rempli la tête avec autre chose que la mer, les hommes, les armes et la piraterie. On est bien loin des pièces de théâtre et des séances de lectures qui étaient régulièrement organisés sur le « Bliss », même le plus illettré de ses marins avait plus de vocabulaire que sa fille. C’était un peu décevant, mais ça le prêtait aussi à sourire. Pourquoi ? Simplement car il voyait ce qu’il pourrait infliger à sa fille si elle décidait vraiment de venir le voir régulièrement.

Il pourrait l’initier à la lecture d’œuvres ! ça ne pourrait pas lui faire de mal et peut-être la débarrasser de son accent et de ses tics de langage. Bon, elle avait trente ans, c’était hautement improbable, mais l’espoir fait vivre. Ce serait un moyen comme un autre de les rapprocher mutuellement. Maelkran sourit grandement à cette pensée, il imagina Shorka étudier attentivement et faire la lecture de la légende des grandes mers. C’était un vieux classique de tous les matelots et mousses devaient lire à haute voix pour passer un grade. Enfin, c’est ce qu’il faisait sur son navire, tout le monde avait ses petites manies.

- D’accord, je vois un peu où tu veux en venir. Tu es bien un pure produit de notre peuple, la mer et le bois avant la terre et la pierre.

Il se penche un peu en avant :

- J’ai pas de questions particulières, en fait, c’est chiant à mourir d’ennuis ce genre de jeu. Laissons tout ça de côté si tu le veux bien. On va aller prendre mes pistolets et tirer un peu sur des cibles. Ça nous occupera et ça me permettra de voir si je crains quelque chose face à toi !

Le capitaine se releva, s’étira un bon coup avant de saisir une ceinture, elle contenait ses pistolets et son épée. Il fit signe à la fille de le suivre. Kael les regarda sortir, il se tenait attablé avec son collègue novice. Visiblement, ils mourraient d’ennuis :

- Kael, tu viens avec nous, j’ai besoin de quelqu’un pour recharger nos pistolets. Lyna, tu reprends ton poste.

Il se retourna vers sa fille :

- Nous allons te présenter en bonne forme à mes camarades, ensuite nous irons dans notre coin.

Ses camarades en question le regardaient d’un air curieux, quand Maelkran s’approche, Jynae se risqua à faire une plaisanterie :

- Alors ! c’est une de tes anciennes conquêtes Cap’tain ?

Il eut quelques ricanements, ce qui est normal au sein d’une
compagnie d’hommes :
- Presque, je vous présente Shorka, du pirate « La Vipère ». Vous vous souvenez de la pirate dont je vous avais parlé, cette fameuse journée avec la sainte barbe de mon navire et l’abordage ?

- Comment l’oublier ! Tu ADORES nous raconter comment tu as repoussé à toi seul l’attaque de la plus… belle femme… du monde… SALAUD !

Jynae semblait avoir finalement compris, il se leva et s’inclina légèrement :

- Je me présente, je suis Jynae Falkan, originaire du sud du continent. Votre père nous avait caché qu’il avait une fille. Quoique je devine à sa tête que lui-même l’ignorait. Soyez la bienvenue parmi notre compagnie. J’ignore si vous aller rester, mais la famille de l’un des notre est notre famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

₪ Aventures : 206
₪ Emploi : Capitaine pirate

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: I'm better off without you | Maelkran   Dim 10 Juin - 12:02

i'm better off without you
Maelkran
&
Shorka


 

 



 

 

“My daughter is my everything.
Her father was the mistake.”

Le capitaine en face de toi est particulier, tu sens bien qu'il te juge mais tu ignores sur quoi exactement. Mais comme tu fais de même, ça ne t'inquiète pas. Il va de toute façon falloir quelques temps pour vous apprivoiser l'un l'autre, pour parvenir à vous comprendre et à vous voir autrement qu'en inconnus. Tu es fière de tes origines, fière d'être navigatrice autant que pirate et d'être une vraie Orcitàn pour qui la mer est tout. Ta vie, c'est la mer, ton navire, ton équipage...Et jusqu'à présent, rien n'a pu te faire dévier, tu as gardé le cap sur une vie d'aventures et de violences. Tu n'es pas différente des guerriers qui foulent la terre et qui n'ont rien à faire depuis la paix. Au moins toi, tu peux naviguer sous pavillon dissident pour continuer tes activités sans briser cette ridicule paix...

Ton père se lève et tu te joints à lui, enthousiasmée à l'idée de t'amuser un peu avec lui. Il a entièrement raison, vous poser des questions sur vos vies est particulièrement ennuyeux et pas si instructif que cela au final. Mieux vaut apprendre à vous connaitre à l'aide de petits jeux, comme s'amuser à cribler des cibles pour le plaisir et l'esprit de compétition. Tu suis le capitaine d'un pas qui fait claquer tes talons sur le sol de l'auberge et tourner les têtes, comme toujours. En te voyant, qui pourrait croire que vous avez un lien de parenté, Maelkran et toi...? Il lance ses ordres aux plus jeunes de la compagnie et décide enfin de te présenter aux autres. Tu regardes un peu cette assemblée de mercenaires, baladant ton regard sur eux pour surveiller leur attitude vis-à-vis de toi. Tu as d'ores et déjà beaucoup de préjugés sur une compagnie pareille, constituée d'hommes, qui te semble tout sauf compétente. Tu veux bien laisser le bénéfice du doute à ton père, parce qu'il a réussi à impressionner suffisamment ta mère, mais eux là, cette bande de crétins se pintochant la ruche dans une taverne...Non tu ne croiras pas en leurs capacités avant de les avoir vus sur un pont ou une arme à la main.

Les ricanements à la blague, de mauvais goût, de l'homme te font froncer les sourcils. Tu foudroies du regard l'auteur de la plaisanterie, ainsi que ceux qui ont ri le plus, toi tu n'apprécies nullement. C'est ton père qui se charge de les détromper, heureusement, tu aurais été moins polie qu'il l'a été. On ne te refera pas, ces crétins s'en prendront une si ils recommencent leurs blagues graveleuses. Le blagueur comprend cependant très vite à qui il a à faire et se relève presque d'un bond pour s'incliner, te faisant lever un sourcil de surprise. Tu ne t'attendais pas à ça, tu esquisses malgré tout un sourire, pas très habituée à ce qu'on te traite comme ça, ni non plus à ce que l'on te vouvoie de la sorte. " J'suis enchantée d'vous rencontrer, " dis-tu rapidement. " J'savais pas non plus qu'j'avais un père, y'a que'que jours encore. "

Tu te tournes vers ton père, prête à lui montrer ce que tu vaux une arme à la main. Tu as deux véritables points forts : ta maitrise de la mer et ton maniement des armes. Alors pouvoir montrer tes capacités dans l'un de ces points forts à cet homme qui compte déjà pour toi...C'est un plaisir. Et si tu pouvais l'impressionner, tu serais heureuse, même si tu ne doutes pas vraiment de ça. Sûre de toi, tu fais signe vers la porte. " Allons-y, j'vais rester que'que jours d'toute façon, j'aurais l'temps de faire plus connaissance plus tard. J'dois t'donner une leçon de tir là. " Tu plaisantes un peu, tout sourire, juste pour leur montrer que tu n'es pas à prendre à la légère et que toi aussi tu as ton caractère.
©️ Gasmask




shipwrecked your destiny
Sail away, set sail into the blue horizon
Ride the waves, that guide our destiny
No grave but the sea

[ #2471a3 ]

shameful sin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 38
₪ Emploi : Mercenaire

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: I'm better off without you | Maelkran   Mar 12 Juin - 2:09

Rester quelques jours ? Voilà qui faisait plaisir au cœur du vieux marin. Il allait pouvoir reprendre son rôle de père, chose qu’il a toujours aimé. Même si ce ne serait que brièvement, il sourit en voyant à quel point Jynae se répandit en excuses lorsqu’il apprit la nature de la jeune femme. Cela fit sourire Maelkran. C’était fou comment le respect qu’une personne imposait aux autres pouvait se transmettre à quelqu’un d’important.

Plus aucun des membres de la compagnie n’oserait manquer de respect ou juger Shorka maintenant, elle n’aurait pas à souffrir d’attention déplacée de la part de qui que ce soit. Par contre, l’inverse n’était pas vrai. Si elle se comportait comme sa mère, il y avait de bonnes chances que plusieurs de ces hommes passent sous elle. Il tenta comme il pouvait de chasser ce genre de pensées, mais elle était le portrait de sa mère, c’était assez dur.

- Très bien jeune fille, fais donc. Explique-moi comment tu vas t’y prendre pour louper ta cible. Je vais t’expliquer ce qu’est un vrai tireur d’élite. Mais avant, attend moi dehors, j’ai un mot à dire avec Jynae. Kael, tu restes aussi.

Surprise, mais conciliante, Shorka obtempéra. A l’instant où la porte se referma, Maelkran attrapa le pauvre novice par le cou et l’obligea à s’assoir.

- Jynae, je te prends à témoin. Kael, il se trouve que tu ne laisses pas ma fille indifférente OR, tu as une infection intime. J’exige que tu te fasses soigner dans les plus bref délais, tant que ce n’est pas fait, je t’interdit de l’approcher et de lui adresser la parole. Foi de Capitaine, je te ferais couper le membre.

Le jeune se décomposa à ce discours, regardant timidement la table. Il n’avait visiblement compris que le négatif de la menace et non pas l’implicite autorisation de pouvoir séduire sa fille.  Il faudrait travailler sa réflexion au petit !

- Bien, sortons, je crois que j’ai une réputation de tireur à défendre.

La nuit était tombée, mais l’air sec et froid serait idéal pour tirer. Respirant un bon coup, le capitaine sorti et s’enfonça dans la nuit.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm better off without you | Maelkran   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm better off without you | Maelkran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exodus ::  :: Archives :: RPS Terminés-