Ouverture du forum le 26/02.
Bienvenue et bon jeu à tous ♥️


N'hésitez pas à laisser un commentaire sur nos fiches pub
RPG Design et Never Utopia et sur FB.

Une idée pour embellir le monde d'Exodus et les singularités de vos clans ?
Vous êtes les bienvenus dans ce sujet. Ouvert à tous

Chers petits membres, notre forum participe au concours du meilleur forum sur PRD
Les votes se passent ICI Nous comptons sur vous ♥️

Partagez | 
 

 Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage



avatar
₪ Aventures : 10
₪ Emploi : Gouverneur de Menethíl

MessageSujet: Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...   Ven 4 Mai - 9:19

Sarina


Femme de poigne
Irritable
Stratège
Oratrice
Ambitieuse
Battante

Caractère et Physique


Connaissez-vous le plus grand secret des océans ? Ce qui se cache derrière cette façade si calme et tranquille des jours fabuleux où le vent ne vous fait courir aucun danger ? Si vous les connaissez, alors peut-être avez-vous une once de chance de pouvoir cerner celle que l’on nomme Sarina. Car telle est la grande gouverneure de Menethíl, une femme au caractère aussi tranchant que les lames formées par les vagues, mais qui peut sembler aussi fragile que la surface de l’eau. Et pourtant, il n’en est rien de cette fragilité. Ne vous fiez jamais à ce visage qui peut vous laisser croire à une femme passionnée et complaisante.

Passionnée, il n’y a pas à dire, elle l’est. Sarina est de ce genre de femme qui n’abandonne jamais son objectif et qui se donne pour sa cause. Elle qui dirige Orcitàn, elle n’est pas à prendre par les sentiments afin de s’attirer ses faveurs, bien au contraire. Sa passion passe par ce fait qu’elle soit connue pour être impitoyable, une femme forte et intransigeante. Faire dans les sentiments, elle le pourrait, selon sa bonne volonté, mais ce n’est pas le cas. Ce n’est pas en agissant ainsi qu’elle pouvait se montrer ambitieuse. La vie n’était pas ce petit monde où tout se passait parfaitement bien et sans aucun encombre. Loin de là.

Sarina est à l’image de cette réalité dans laquelle elle vit. Une femme forte qui ne se laisse jamais marcher sur les pieds. Ceux qui ont tenté de la renverser ont eu l’audace de le faire, mais leur cadavre nourri désormais ces magnifiques créatures peuplant les océans. Elle a les épaules pour diriger, et il n’y a pas à chercher bien loin pour le voire. Que ce soit pas des ouï-dire ou parce qu’elle a su prouver, la place de gouverneur est faite pour elle, il n’y a pas à dire. Non seulement cette femme est un stratège reconnu de par les plans qu’elle a déjà montés, elle est loin d’être stupide et continue de prouver que la plupart de ses actions sont réfléchies. Il est rare qu’elle laisse ses émotions prendre le dessus sur ce qu’elle fait et il y a toujours une raison derrière ses décisions. Parfois, il est difficile de les percevoir, mais en cherchant et en questionnant, on se rend compte que Sarina n’agit pas sur un coup de tête.

Mais bien qu’elle ne laisse pas ses émotions dicter sa conduite, il n’est pas conseillé de la pousser dans ses retranchements. L’Orcitàne est peut-être une femme, il n’est pas conseiller de transformer ce fait en une faiblesse. Sarina est une femme de poigne, autoritaire, faisant preuve de force, mais surtout irritable. Lui dire qu’elle n’est pas faite pour son rôle, c’est s’exposer à un danger digne de la plus terrible des tempêtes. Il se peut qu’elle puisse le prendre avec calme, distance et froideur, mais là est toute son attitude quand on pointe du doigt certaines de ses potentielles faiblesses. Sarina est intelligente, elle sait qu’elle n’est pas parfaite, mais remettre en cause sa façon de faire, c’est remettre en cause sa position et elle ne le tolère pas. Rare sont ceux qui peuvent se le permettre et ils se comptent sur les doigts d’une main. Car pour les autres, pour tous ceux qui ne peuvent se considérer comme dans son entourage, elle n’hésitera pas à être celle qu’elle est : une femme impitoyable, capable de tout et ne craignant pas le pire. Prendre une vie, elle l’a déjà fait, et elle n’hésitera pas à le refaire.

Et si Sarina a su s’imposer au sein de ce clan, ce n’est pas uniquement par la violence ou quelconque brutalité. Les épées sont des armes redoutables, mais il y a bien pire afin de blesser et conquérir. Les mots. Aussi tranchant que n’importe quelle lame et bien plus difficile à contrer. Sarina est une oratrice hors-paire et elle le sait. Elle sait user des mots pour que cela joue en sa faveur et chacun sont pesés pour le bien de son clan. Depuis des années, elle a compris que ceux-ci seront de puissants alliés pour elle et c’est pourquoi l’ancienne pirate a appris à les utiliser. Fut un temps, il lui était difficile de trouver quels termes employer pour convaincre, mais à ce jour, cela est devenu un don chez elle et improviser des phrases pour encourager, menacer, ordonner, en devient une certaine simplicité.

Femme impitoyable, tempétueuse, mais aussi femme mystérieuse. Il ne faut pas oublier que Sarina est tel un océan, avec moult facette. Et il y en a une qu’elle a gardé bien de montrer, mais qui pourtant vient complémenter l’attitude du gouverneur. Cette facette, l'Orcitàne ne la sort qu’en présence de sa famille, ceux pour qui il lui arrive de paraître un peu plus… humaine, un peu plus bienveillante. Cela peu paraître étonnant, mais pour ceux qui savent observer Sarina, il arrive qu’elle puisse avoir une pointe d’inquiétude quand l’un à ses proches ne donne plus signe de vie. Cette situation reste relativement rare, mais elle est déjà arrivée et pourrait se reproduire. Mais Sarina n’aime pas ces moments où elle se donne cette impression de faiblesse qu’elle rejette tant, alors elle finit toujours par de nouveau disparaître sous son caractère froid et autoritaire.

Cette femme tumultueuse n’est pas des plus ordinaire à observer. Le visage durci par son passé, des traits marqués par la mer et une abondante chevelure aux teintes de blé. Lorsqu’elle apparaît quelque part, il est difficile de ne pas la remarquer. Sarina possède cette prestance digne de son rang et qui en dit long sur ce qu'elle pourrait apporter. Le dos droit, la tête haute, même dans son attitude elle ne se laisse marcher sur les pieds. Une guerrière des mers de l’âme et dans son apparence, tandis qu’elle porte toujours des tenues adaptées à la situation. En mer, elle ne s'embête de ce qui pourrait l’entraver dans ses mouvements, alors que sur terre, elle se permet de porter des habits plus conséquents en lien avec ce quelle est. Un gouverneur n’ira pas porter de haillons.

Pour ceux ayant l’honneur de pouvoir la soigner ou l’homme ayant la chance de pouvoir partager son lit, ce dont elle ne se préoccupe nullement pour l’heure, il est possible de découvrir un corps marqué par ses voyages. Des cicatrices résultants de combats et une tannée par le soleil. Mais cela, il faudrait passer outre les couches à tissus qu’il lui est possible de porter afin de le voir.




| 41 ans - Orcitàn - Gouverneur de Menethíl |



Mon histoire :


Le doux bruit des vagues venant se fracasser contre le bois craquant du navire de son père. Tel était la berceuse de Sarina dont l’immensité de l’océan régissait sa vie. Une fille de marin, digne successeur de son père selon l’équipage. Pour la belle Orcitàne, aucune vie ne pouvait valoir celle-ci, à vivre au rythme des marées, selon la bonne volonté des vents, et à pouvoir escalader tel un petit singe les gréements du navire de l’homme le dirigeant. Drakas, son père… un homme qu'elle idolâtrait tandis qu’elle était haute comme trois pommes, le voyant comme le capitaine qu’il était. Un homme juste, droit et loyal, il était tout pour la jeune qui n’avait plus de figure maternel.

Sa mère, la douce Illyana, avait péri lors d’un voyage en mer, sans que la petite ne puisse réellement la connaître. Ni meurtre, ni attaque, mais une tempête avait eut raison de la femme naviguant aux côtés de son mari, alors qu’ils luttaient pour ne pas sombrer. La première tempête de Sarina qui n’en garde pourtant aucun souvenir à ce jour. Si, aujourd’hui, elle était capable de mettre des mots sur le destin funeste de sa mère, c’était grâce au récit de son père et non grâce à sa mémoire. Elle était trop jeune à cette époque et d’autres faits étaient venus emplir ses souvenirs.

Et le plus présent de ces souvenirs, c’était cette immensité bleu miroitant sous les yeux de la jeune Sarina. Un bleu aussi pure que celui des iris de la jeune fille pour qui l’océan était sa seule maison. Son père avait un pied-à-terre au sein des terres de ce peuple, mais elle ne se sentait chez elle que sur ce navire marchand dont les vagues berçaient ses nuits. Il lui était déjà arrivé de déserter sa couche lors de halte à terre pour aller trouver le sommeil au sein de la cabine de Drakas. C’était une époque où elle détestait rester à terre, ce qui avait le comble d’amuser l’homme l’élevant seul.

Suite à la perte d'Illyana. Drakas n’avait jamais cherché autre épouse pour le combler. Il avait accepté son deuil, mais n’avait émis le souhait de trouver une autre femme. La seule femme désormais présente dans sa vie n’était nulle autre que Sarina qui évoluait sans mal malgré cet entourage d’homme. Elle n’avait eut le temps de s’attacher à une figure maternelle et ainsi n’avait ressenti le manque. Son père avait fait de son mieux et encore aujourd’hui, il arrive à Sarina de le remercier au plus profond d’elle-même. Si elle est la femme qu’elle et désormais, c’est en parti grâce à lui, bien quelle savait qu’une part d’elle-même le décevrait. Cependant, elle avait eut des choix à faire et c’étaient ceux-ci qui avaient finit de la construire.


Tout en grandissant, Sarina apprenait l’art de la navigation. Il lui arrivait de commettre des erreurs, mais elle cherchait à toujours s’en servir pour apprendre. Tout comme elle était fière de son père, elle essayait de le rendre fière d’elle. Elle voulait être Sarina, la prochaine grande marchande qui lui succéderait sur ce navire, empirique sous ses yeux d'adolescente. Drakas était capitaine d’un simple brick, mais pour un enfant qui voyait le bâtiment comme son habitait, ce deux-mâts équivalait à tous les palais et tous les forts d'Exodia. Elle n’avait pas besoin d’un immense espace de vie alors que l’océan tout entier était son jardin.

La petite s’épanouissait dans ce milieu qu’elle apprenait à maîtriser. À bord, nul ne doutait de l’avenir à l’enfant que tout prédestinait à devenir une grande capitaine. Alors qu’elle n’était qu'adolescente, elle comprenait les subtilités présents dans les échanges, elle avait le sens des affaires et pouvait soumettre des stratégies commerciales auquel nul n'y avait pensé. Sarina était intelligente, patiente et Les observations qu’elle menait étaient ses plus grands instructeur. Son père était fier d’elle et ne pouvait rêver mieux pour fille.



Pourtant, Sarina allait apprendre à ses dépens que la vie n’était et ne serait jamais aussi simple que cela. Tout aurait pu se dérouler à merveille, elle aurait pu continuer de grandir ainsi, devenant une tout autre femme qu’elle était aujourd’hui, mais cela n’allait être le cas.

Quinze ans. Ce fut l’âge qu’elle avait lorsqu’elle allait apprendre la dure réalité de la vie et perdre ce somptueux avenir qui l’attendait. Un homme en fut responsable et il n’était nul autre que l’homme le plus influent du clan Orcitàn. Ragna, le gouverneur de Menethil, avait eut vent de l’existence de Sarina. Pas un instant l’adolescente ne se doutait qu’elle serait l’objet des pensées d’un homme tel que lui. Elle, la simple fille de marchande, navigatrice à en devenir, elle se considérait comme bien trop ordinaire pour un jour imaginer s’entretenir avec une telle personne. Mais là où d’autres y aurait vu de la flatterie et un honneur, elle n'y voyait que du dégoût et cette sensation d’être arrachée de son monde. Sarina ne voulait pas de cet homme ! Elle ne voulait pas qu’on l’oblige à quitter l’immensité de l’océan pour une somptueuse vie à terre !

Face au refus de sa fille, Drakas ne pouvait que l’appuyer. Il avait toujours élevé l’adolescente avec ce principe d’être libre de ses choix et jamais il ne l’aurait forcé à épouser cet homme dont elle ne voulait. Il souhaitait qu’elle puisse avoir une vie heureuse, la vie qu’elle était elle-même forgée. Mais le gouverneur était un homme habile et cruel. Il voulait de Sarina et aucun refus n’allait être toléré. Elle ne voulait pas de lui ? Il saurait la faire plier. Il était un homme influent et il comptait bien avoir ce qu’il voulait.

L’accusation tomba comme un coup de poignard dans son cœur. Sarina n’avait rien vu venir ! Elle et son père avaient débarqué dans un port afin de commercer, quand des gardes Orcitàn leur étaient tombés dessus. Piraterie, tel était les chefs d’accusation à l’encontre de l’honnête Drakas. Mais ce n’était pas possible ! Jamais son père n’avait outrepassé la loi ! Sarina le savait, elle l’avait toujours accompagné lors de ses voyages, avait suivi chaque transaction, avait appris de celles-ci… et pourtant, voilà que tout l’équipage du brick était mis au fer pour actes hors la loi et condamné à être exécuté pour des crimes jamais commis !

La pauvre Sarina ne comprenait pas… son monde s'écroulait alors qu’on lui prenait sa seule famille et sa seule maison. Sa liberté. Comment ? Comment cela avait été possible d’accuser un honnête marchand de piraterie quand, toute sa vie durant, il avait mis un point d’honneur à suivre ses principes et toujours rester fier et honnête ? Qui avait pu le faire accuser ainsi ? Et où était les preuves ? Les pirates n’étaient-ils pas reconnus pour être des brigands sans loi ni soif selon les terrifiantes histoires pouvant circuler ?

La réponse à toutes ses questions, Sarina n’allait pas tarder à les avoir. Ragna était le seul responsable de toute cette affaire. C’était à vengeance face au refus de cette belle qui ne voulait pas s’offrir à lui. Si lui ne pouvait l’avoir, alors il comptait s’arranger pour qu'elle ne puisse jamais avoir personne. Et pour cela, il allait faire exécuter les plus proches de l'Orcitàne afin de lui faire comprendre son erreur. On ne disait pas « non » au gouverneur de Menethil !

Le sort de Drakas allait pourtant être placé entre les mains de Sarina. Le gouverneur faisait preuve de clémence, il lui laissait le choix ! Si elle l’épousait, personne ne perdrait la vie. Mais si elle refusait, elle était seule responsable des morts qui seront bientôt renvoyé dans les limbes de l’océan. Un sacrifice à faire pour sauver la vie de ces êtres auxquels l’adolescente tenait, un sacrifice qu’elle se contraignait à faire, incapable de ne pas agir pour sauver son père… Sarina avait perdu sa liberté, elle avait perdu sa vie, mais Sarina n’avait pas perdu sa volonté.



Désormais mariée, le gouverneur tenait Sarina captive d’une prison doré. Aux yeux de tous, elle était libre, mais ce que tous ne pouvaient savoir, c’était ce moyen de pression que le gouverneur détenait afin de la faire plier. Telle qu’il l'avait promis à sa chère et tendre, aucune exécution n’avait eu lieu quant à son père. Mais jamais Ragna n’avait promis sa liberté et il gardait enfermé cet homme ayant tant de valeur pour sa nouvelle épouse. Sarina n’était pas idiote. Elle savait que celui avec qui elle était forcée de partager sa vie pouvait désormais faire ce qu'il voulait d’elle et elle devait y remédier !


Être aux côtés de cet homme allait changer Sarina. Elle avait compris que la douceur n’avait pas de place dans ce monde et elle n’allait pas chercher à lutter contre. Ce n’était pas la vie dont elle voulait, et cela, la jeune femme l’avait bien compris. Elle avait abandonné son teint éclatant qu’elle portait en mer pour afficher un air dur, fermé à toutes émotions et qui cachait le fond de sa pensée. Elle devenait une femme froide qui ne laissait plus la sensibilité la toucher. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle abandonnait les êtres lui étant chers !

Tout ce qu’elle avait appris en mer grâce à son père, elle comptait les appliquer afin de le faire libérer. Si Ragna pensait pouvoir la dompter avec une simple menace, il faisait une grave erreur. Sarina avait appris à établir des stratégie afin de percer dans le commerce lorsqu’elle aurait pris la suite de Drakas et ces stratégies, elle allait les remanier pour les détourner vers son propre but. Le gouverneur avait fait d’elle une fille de pirate ? Elle lui prouver que cela avait été une erreur. Désormais aux côtés de cet homme qu'elle haïssait, elle ne pouvait se trouver plus proche de son ennemi et tel était le plus important pour tirer les ficelles de son plan.

Sans que son époux ne puisse avoir le temps de voir venir quoi que ce soit, Sarina avait fait sortir son père de là, ainsi que tout son équipage. Drakas pouvait désormais reprendre la mer, bien qu'elle-même ne le pouvait. Elle sacrifiait sa propre liberté afin d’offrir une chance à celui qui lui avait tout appris. Sarina acceptait ce choix, l’ayant fait à l’instant même où elle avait mis son plan sur pied. Mais si perdre sa liberté était le prix à payer afin de voir son père libre, n’était-ce pas ce qu'il y avait de mieux à faire ? Son père l’avait supplié de partir avec eux, mais l'Orcitàne avait été des plus claires. Elle resterait le plus puissant obstacle entre lui et son époux. « Sois proche de tes amis, encore plus de tes ennemis… » avait-elle fini par dire. La douce Sarina avait été définitivement engloutie par ces dernières paroles, laissant place à une Sarina impitoyable au cœur de glace.



Durant les années qui suivirent, pas une fois Sarina n’avait fait preuve de clémence auprès de son époux. Elle détestait cet homme qui avait voulu d’elle et chaque jour elle le lui faisait payer à sa manière. À la vue de tous, elle restait cette femme respectable, connaissant sa place en ce monde et qui acceptait sa condition. Mais dans l’ombre… un tout autre jeu était en cours tandis qu’elle ne cessait jamais de tirer une multitude de lien qui lui seront utile.

Toutes ces notions commerciales qu’elle avait acquises, elle s’en servait afin de faire miroiter moult possibilités à ses collaborateurs. Le gouverneur était certes un homme important, mais il avait su se faire des ennemis. Et quand il ne se les faisait pas tout seul, c’était sa femme qui manigançait dans son dos afin de lui causer du tort. Sarina agissait tels ces serpents, tapis dans l’herbe qui n’attendait que son heure pour frapper.

Et son heure finit par venir, au grand bonheur de celle qui partageait la couche du gouverneur. À force de patience et de manigances, elle avait fini par réunir toutes les toiles de son piège qui finissait par se refermer sur Ragna. La seule inconnue pour Sarina, était la finalité de tout cela, bien qu’elle espérait que la mort sonnerait comme une libération, et ce dans tous les cas. Si elle en sortait vainqueur, elle serait libérée de son mari alors que si elle échouait, elle serait libérée de toutes attaches dans cette vie. Mais l’échec ne faisait pas partie de ces calculs et l’esquisse odeur de la vengeance venait chatouiller ses narines.

Et le jugement était enfin tombé. Les rênes étant tenues par Sarina, nulle autre décision n’avait été prises de déchoir ce gouverneur qui avait tant joué avec elle. Il avait voulu faire passer son père, un honnête marin, un homme qui avait bâti sa réputation à la sueur de son front, pour un misérable pirate qui ne valait pas mieux que la mort ? Elle en avait fait de même. Corruption avait été son argument premier pour décrédibiliser son époux qui s’était servi de la captivité de Drakas afin de faire plier sa femme, et, ceci mélangé à un discours digne de l’oratrice qu’elle était, la peine de mort fut prononcé à l’encontre de Ragna. Le voilà destitué de ses titres, de cette notoriété qu’il avait eu, pour subit la plus infâme des morts et Sarina comptait bien s’en délecter plus que tout.

La première fois qu’elle était retournée en mer depuis bien des années… Il avait été hors de question que l’Orcitàne ne puisse participer à cette condamnation qu’elle avait elle-même commandité ! Installée sur le navire où Ragna allait subir sa peine, elle faisait preuve de froideur et d’implacabilité envers les personnes présente. Son époux se trouvait là, à seulement quelques mètres, alors qu’il se trouvait solidement attaché à la proue de la frégate. Cette mort ne pouvait qu’être atroce, mais un régal pour celle à qui on avait voulu tout prendre. Elle avait remporté sa victoire et elle comptait rester à bord jusqu’à ce que son « cher et tendre » gouverneur pousserait son dernier soupir.

« Tu n’es plus rien pour ce monde. Dis-moi donc… Qu’est-ce que cela fait de se retrouver devant le nouveau gouverneur de ta chère cité de Menethíl ? » Telles avaient été les derniers mots de Sarina pour cet homme qui l’avait forcé à partager sa vie. Un ultime coup pour marquer à tout jamais ce qu’elle avait gagné. Il allait mourir et la voilà, elle, la fille d’un pirate, à la tête d’une ville qu’il gardait comme son précieux enfant. Son seul et unique enfant, un cité qui ne l’avait pas protégé du pire…

Car jamais Sarina n’avait eu de descendance avec cet homme. Elle aurait pu… Elle aurait même dû tomber enceinte, mais elle avait toujours tout mis en œuvre pour ne jamais le lui offrir. Ragna lui en avait fait part, il attendait impatiemment qu’elle lui offre un héritiers portant son nom, mais la jeune femme ne comptait lui faire ce cadeau. Il avait voulu la priver de sa famille, alors pourquoi allait-elle lui en donner une ? Rien n’avait jamais été certains, mais il était bon de penser que cela avait fonctionné alors qu’elle n’était jamais tombée enceinte jusqu’alors.

Et la voilà donc désormais libre de vivre telle qu’elle l’entendait. Sarina aurait pu retourner voguer sur les mers, offrir la chance à son père de redorer son nom, alors qu’il vivait désormais tel le pirate qu’on l’avait accusé d’être, mais elle ne fit rien de cela. Être cette épouse l’avait changé, l’avait rendue impitoyable et elle allait garder ce siège devenue sien. Ce titre de gouverneur, elle avait craché dessus quand Ragna s’était intéressé à elle, mais voilà qu’elle le portait désormais comme on avait souhaité qu’elle le porte. Une main de fer, mais pas dans un gant de velours. Une innovatrice qui allait permettre aux pirates de voguer librement, à la condition de ne porter préjudice à ce clan les acceptant. Une femme de force qui n’allait pas non plus laisser ces étrangers, ces nouveaux arrivants du ciel, s’installer comme ils l’entendent. Il avait été d’ordre de ne pas attaquer ? Elle en avait fait fit, ayant conscience des conséquences que cela allait engendrer par la suite.

À ses yeux, ces étrangers n’étaient qu’une menace supplémentaire à fouler leurs terres. Qui donc leur avait octroyé le droit d’être ici ? Bien que ce ne soit sur son territoire que cet oiseau de fer s’était posé, elle prenait en compte la possibilité de les voir, un jour, tenter de les envahir, eux, les Orcitàns ! Sarina avait vu leur façon de battre le Tyrannosaure s’étant battu à leur côté et s’ils n’intervenaient pas maintenant, leur fin allait sonner bien plutôt qu’elle ne le souhaitait. Battre la retraite retentissait comme une défaite, accentuée par les dires de certains de son clan. Elle n’avait fit de ce fait que tous n’avaient approuvé son choix de passer outre les ordres, mais elle n’allait pas se laisser faire. De nouvelles stratégies étaient à mettre en place, la gouverneure allait devoir envisager moult possibilités, mais elle ne devait perdre ce pouvoir devenu sien. Elle n’était plus cette enfant cédant aux menaces que l’on avait pu proférer contre elle, elle était désormais Sarina, gouverneur de Menethíl, et elle ne laisserait personne lui marcher sur les pieds.


Derrière l'écran :


Salut je suis Nîniel et j'ai 22 ans. J'ai découvert le forum grâce à Facebook je crois. Je suis un Poste Vacant. Je serai présent à peu près 4-5/7 et je tiens à dire que le forum est Plutôt cool du peu que j'ai vu


For if a man is capable of confronting death daily... There's no telling what else that man can do.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

₪ Aventures : 487
₪ Emploi : Guerrier

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...   Ven 4 Mai - 10:08

Yeaaah bienvenue officiellement du coup ^_^

J'ai hâte de voir ce que tu vas faire de cette charmante Sarina, chef des Orcitàns !!

Bon courage pour ta fiche et surtout fais comme TOI tu le sens pour ce perso.

:move:


ᕙ༼*◕_◕*༽ᕤ
.·´¯`·-> [ʍօɖɛʀǟȶɛʊʀ ǟ ʋօȶʀɛ ֆɛʀʋɨƈɛ] <-·´¯`·.


I may fight
with my brother
but once you
lay a finger
on him
you'll be facing
ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 191

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...   Ven 4 Mai - 12:01


Ravie de voir Sarina retenté aussi vite. J'ai hâte de voir ce que tu vas faire avec elle :what: Vite, vite rempli nous cette fiche :excite: :excite: :excite:




I really love to hate it
Build up my patience, you're doing it right. You've got me all jaded, I'm holding on tight. This game, I don't really get it, oh. But you know that I'm just about to fall. Got me on edge, yeah, you're doing alright




Ma botte secrete:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

₪ Aventures : 774
₪ Emploi : Vice Chancelier

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...   Ven 4 Mai - 12:06

Bienvenue officiellement et bonne chance pour ta fiche. Si tu as le moindre soucis le staff est là n'hésite surtout pas :bones:



Seul celui qui ne porte aucun intérêt à son existence est parfaitement libre, car il a la force extraordinaire d’être prêt à mourir.

Surprise surprise :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

₪ Aventures : 159
₪ Emploi : Capitaine pirate

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...   Ven 4 Mai - 12:08

Ouuuuh Sarina ! J'ai tellement hâte de voir ce que tu vas faire, comme je te l'ai dit hier :move: On se trouvera un lien quand tu auras terminé, avec ce qui s'est passé pendant l'intrigue, c'est nécessaire :rhoo:


shipwrecked your destiny
Sail away, set sail into the blue horizon
Ride the waves, that guide our destiny
No grave but the sea

[ #2471a3 ]

shameful sin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 89
₪ Emploi : Chasseuse

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...   Ven 4 Mai - 13:09

Ohh Yeahhh ! Ce perso envoi du pâté :excite: Courage pour ta fiche & bienvenue :keuur:





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 47
₪ Emploi : Pilote auto/Agent d'intervention

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...   Ven 4 Mai - 15:21

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche :top:



-Where are you going?
-Far, far away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



avatar
₪ Aventures : 365
₪ Emploi : Guérisseur

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...   Ven 4 Mai - 17:27

Bienvenue sur le forum avec ce perso même si Yhuan a un petit contentieux IRP suite à l'intrigue :mdr: ca fait du bien de voir ce perso pris, notre petit Sandor se sentira moins seul :P Bon courage pour la fiche :tchin:




You taught me the courage of stars before you left. How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist





oops:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 88
₪ Emploi : Océanologue & biologiste marine

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...   Ven 4 Mai - 18:43

Bienvenue officiellement parmi nous :keuur:
Bon courage pour la rédaction de ta fichounette !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

₪ Aventures : 781
₪ Emploi : Spéléologue

Feuille de survie
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...   Ven 4 Mai - 19:47

Bienvenue officiellement, m'dame Sarina !

J'espère que tu te plairas parmi nous :poussin:
N'hésite pas à demander si tu as besoin de quoique ce soit, et si tu le souhaites, nos parrains et marraines seront ravis de t'aider à faire tes premiers pas ici :keuur:

A bientôt,
Bon courage pour la rédaction de ta fichette ^^


marchi!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sarina || Ne provoquez pas les vagues qui sommeillent dans la mer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exodus ::  :: Présentation :: Fiche terminée-