Ouverture du forum le 26/02/2018
Bienvenue et bon jeu à tous ♥️


N'hésitez pas à laisser un commentaire sur nos fiches pub
RPG Design et Never Utopia et sur FB.

Points de Bravoure des différentes factions :

1 Points 0 Points 0 Points 0 Points 0 Points 0 Points

Scénarios des membres

Partagez | 
 

 An ascent in the stars Feat Grayson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
₪ Aventures : 31
₪ Emploi : Archéologue/Anthropologue

MessageSujet: An ascent in the stars Feat Grayson   Lun 9 Avr - 21:21


“An ascent in the stars ”

Son regard ne quittait pas l'espace. C'était un paysage dont peu pouvaient se vanter de pouvoir observer de si près, enfin peu, bien avant la création de l'Exodus. 500 âmes respiraient dans ce vaisseau, chacun ayant sa propre utilité, mais pour l'heure Pandora n'avait pas le coeur à se mettre au travail. Sortir de stase lui avait fait une drôle d'impression, elle avait même douté que le nombre d'années prédit, ce soi écouler. Oui, elle avait eu besoin de preuve et finalement, l'archéologue en était venu à l'évidence, que son coeur n'avait pas guéri. Cela avait été son espérance, mais Harjas fut la dernière image qui lui était venu à l'esprit lors de la cryogénisation et la première à son réveil. Doucement, elle posa sa main sur la vitre épaisse, les lumières des étoiles se reflétant dans ses yeux. Pouvait-il encore veiller sur elle aussi loin de leur planète d'origine ? Oui, son peuple d'adoption lui avait soufflé que l'esprit de son époux ne la quitterait jamais, mais elle était si loin à présent. Les images de l'Amazonie s'imposèrent à elle, tout comme la découverte du temple, des symboles si particuliers qui lui avaient permis de trouver le dialecte d'un langage unique, puis ce peuple découvert dans la jungle. Son sourire, son regard, sa façon de tirer à l'arc et de rire quand, elle tentait de l'imiter. Son air rêveur quand il observait travailler dans le temple, ses bras protecteurs qui la protégeaient des bruits de la jungle, la nuit. Le contact de sa peau pour lui réchauffer son coeur. Il avait été l'homme le plus important de sa vie et malgré une vie très courte à ses côtés, elle en savourait les moindres instants. Bien sûr, elle avait accepté de faire partie de l'expédition pour avoir à chance d'un nouveau départ, mais en était-elle vraiment capable ?

Petit à petit, son regard vint à se baisser vers la planète. Elle avait hâte de pouvoir la parcourir, d'en découvrir la faune et si la chance était de son côté des traces de civilisations humaines. Bien sûr, elle était censée être sans population, mais Nora souhaitait tellement croiser des habitants, ou bien des cultures anciennes, car après tout, c'était la base de son métier et sans lui, elle n'était rien. D'un coup, elle fut prise d'un sursaut quand elle sentit une présence auprès d'elle. Son esprit était parti si loin qu'elle eut du mal à revenir entièrement à la réalité. Un regard en biais, le docteur O'Connor reconnut l'ami de Barbara, Grayson. Elle ne le connaissait que très peu, n'ayant pas pris le temps de vraiment rentrer dans les détails de leur vie, mais sa compagnie ne lui était pas désagréable, malgré son statut dans l'armée. Pour sûre, Spencer restait son militaire fétiche, mais tout en sachant que l'homme qui se tenait à ses côtés ferait aussi partie de l'escorte à l'équipe de scientifiques dont elle faisait partie, il valait mieux qu'ils s'entendent. 

D'une aspiration à une autre, la tristesse de son regard se reflétait dans la vitre. Son sourire n'était plus en cet instant, ni même son envie de tout découvrir, de toujours s'interroger sans cesse. Là, finalement, elle laissa s'échapper les pensées de son coeur, comme si cela pourrait la délivrer de sa tristesse : 

- Je pensais que des années endormies m'auraient permis d'évacuer la souffrance de la mort de mon époux, mais il me manque toujours autant.


Il était rare qu'elle le mentionne, pour dire vrai, elle ne vint même pas à réaliser que Grayson n'était même pas informé de l'existence d'un ancien époux. Son mariage n'étant pas reconnu en vue de son statut de mariage tribal, elle n'était pas veuve sur le papier, rien que dans son coeur. Là, continuant à parler sans détourner le regard de l'espace qui s'offrait à eux. 

- Ce qui est encore plus étrange, c'est que si je n'avais pas rejoint l'Exodus, je serais sans doute morte et auprès de lui. 

FICHE ET CODES PAR ILMARË


I won't just survive, you will see me thrive. Can't write my story, i'm beyond the archetype, i won't just conform. No matter how you shake my core. Cause my roots, they run deep

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 86
₪ Emploi : Militaire des forces spéciales, chargé d'escorter un groupe de scientifiques

MessageSujet: Re: An ascent in the stars Feat Grayson   Dim 29 Avr - 15:50

LOCKHART
Grayson

O'CONNOR
Pandora

An ascent in the stars
Sortir de stase n'avait pas été sans certaines contraintes physiques, mais je m'étais employé à ne pas les laisser me retarder dans la mission qui m'avait été donnée. Ne pas penser à autre chose que le travail m'évitait de penser à celui que j'avais laissé derrière moi sur Terre. Mon petit frère. Celui sur qui j'avais toujours veillé d'aussi loin que je m'en souvienne. Je ne pouvais me laisser aller à ces instants de nostalgie. Pas alors que nous amorcions ce nouveau départ. Je me devais d'être prêt à toute éventualité. En bon militaire que j'étais, j'avais été me renseigner de mes ordres à suivre auprès des chefs en place. Je savais que le but de ma mission était de protéger Barbara et ses amis scientifiques. Cela restait si peu, par rapport à ce que j'avais pu accomplir par le passé quand je faisais parti des forces spéciales, mais cela n'en restait pas moins une mission. Et une mission que j'allais m'employer à faire même si cela devait m'en coûter la vie. Je devais beaucoup à mon amie d'enfance. Grâce à elle, je savais que Zeke mènerait une vie en bonne santé, et pourrait enfin vivre pleinement avec le potentiel qu'il possédait. C'était la seule chose qui m'importait. J'avais enfoui depuis longtemps les autres émotions humaines qui m'handicapaient pour accomplir mon travail.

Après avoir quitté les bureaux des dirigeants de l'Exodus, je prenais le chemin menant aux quartiers d'habitations où je retrouverais probablement mes charges, pour voir avec eux, ce qui était et n'était pas acceptable lors de notre future découverte de cette planète inconnue. Je n'étais pas naïf et je savais que même si tout nous assurait que nous avions été préparés au maximum, il y aurait forcément des éléments étrangers non pris en compte. J'étais là pour parer et faire face à ces paramètres inconnus. J'avais eu l'habitude de le faire depuis que j'avais dix-huit ans et que je m'étais engagé dans l'armée. Un vrai soldat avait toujours plusieurs stratégies en tête de manière à ne jamais se retrouver pris au dépourvu. Pourtant, je ne pouvais renier une certaine nervosité, n'ayant aucune idée de réelle reconnaissance du terrain. Ce serait probablement, la première chose à faire en arrivant sur le terrain et avant d'entraîner des scientifiques inexpérimentés en goguette. Faire une reconnaissance nécessaire du terrain.

J'apercevais l'amie de Barbara que j'avais croisée à l'occasion avant notre départ. Elle faisait parti de mes futurs protégés, mais je ne la connaissais pas vraiment plus que ce que Barbara m'en avait dit. Elle n'était pas vraiment bavarde, enfin pas en ma présence jusque-là. Je m'approchais d'elle pour lui demander de me suivre et qu'on rejoigne ces compagnons de travail quand sa voix s'éleva. Je ne laissais aucune émotion transperçait mon visage alors qu'elle semblait se confier à moi. J'ignorais qu'elle portait les couleurs du deuil, et à vrai dire, cela ne me regardait pas. J'évaluais juste le risque qu'elle représentait à ses mots en terme d'actions imprévus. Tout était calcul pour m'assurer de la sécurité de ce dont la vie reposait entre mes mains. Un boulot que je ne prenais pas à la légère même si j'aurais préféré une mission avec un peu plus d'action défensive plus globale.

- Est-ce que tu ne ferais pas mieux de faire des tests auprès du psy de service ? Lâchais-je brusquement, alors que ses mots semblaient vaguement suicidaires. Une donnée bien trop incertaine pour que je l'autorise à sortir si c'était le cas. Je pensais que des tests avaient été faits pour s'assurer de la solidité de leur mental. - On a tous quelqu'un qui nous manque sur ce vaisseau, reprends toi ou je n'autoriserais pas tes excursions. Je croisais les bras contre mon torse et la toisais d'un œil calculateur. Je n'étais peut-être pas l'homme le plus délicat du monde, mais si je devais jouer les nounous, je n'étais pas là pour jouer au confident. Elle n'était pas la seule à devoir surmonter une ou plusieurs absences. Nous avions tous fait un choix en montant dans ce vaisseau. Et si elle était venue dans l'espoir d'oublier, c'était stupide. Dormir n'avait jamais permis d'oublier. Rien ne pouvait remplir le creux de la perte au fond de son âme. Le souvenir de mes parents était encore bien présent dans mon esprit, j'avais juste appris à composer avec.



- I won't shiver. I won't shake. I'm made of stone. I don't break. Turn me loose and you'll see why I was born, born ready -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 31
₪ Emploi : Archéologue/Anthropologue

MessageSujet: Re: An ascent in the stars Feat Grayson   Sam 2 Juin - 10:30


“An ascent in the stars ”

Penser à Harjas, à son époux l'emmenait sur le chemin de la mélancolie, mais bien sûr, son deuil n'était pas que celui de son époux, mais aussi de son ancienne vie. Personne n'était capable de pouvoir s'adapter à un nouvel environnement en un claquement de doigts. En tout cas, il y avait ceux qui laissaient apparaître les fissures et ceux qui les gardaient cachés bien secrètement. Nora se trouva à la lisière de ces deux tempéraments, laissant apparaître quelques fissures pour en cacher d'autre. Alors qu'elle avait passé un petit moment toute seule à admirer la vue du vaisseau, l'ami de Barbara était apparu auprès d'elle. Là, Pandora s'était laissé aller, évacuant avec les mots toute la tristesse qui la parcourait à ce moment précis. Une façon ne pas se libérer de son mal-être actuel. Évoquant d'abord le manque de son époux, elle en vint à la conclusion que sans ce voyage sur l'exodus, elle serait morte et donc auprès de lui. Oui, sur la terre, les gens avaient continué à vieillir et mourir, tandis que dans ce vaisseau, cryogénisé, ils avaient tous mis leur vie en suspens.

L'impression de recevoir une douche froide fut sa première sensation quand Grayson vint à lui répondre. Elle qui n'avait pas détourné son regard de la vitre vint à les plonger dans les yeux du militaire. Pour dire vrai, il avait réussi à faire disparaître la tristesse en un instant, là, c'était de l'incompréhension qu'exprimait son visage. Était-il sérieux ? Il semblait bien que c'était le cas, surtout avec la suite de ses paroles. Levant les yeux au ciel, elle vint à répondre d'un ton ironique.

- J'avais oublié la compassion naturelle des militaires !

Oui, des militaires, elle en avait côtoyé, vu que son expédition en Amazonie avait été financée par eux. Si, à présent, elle adorait Spencer, il fallait dire que le début de leurs aventures avait pu être houleuse, Pandora ne supportant pas certains avis très militaires, tandis qu'elle réfléchissait plus au terme d'humain.

- C'est certain, on a tous perdu quelqu'un et pour moi, il est plus important de les évoquer, de les pleurer que d'avoir un coeur de pierre.

Le comportement humain avait été la base de son métier, Pandora en connaissait un rayon et de son point de vue, il était plus dangereux qu'une personne ne parle jamais de ses sentiments qu'une qui les exprime. Finalement, un sourire vint à apparaître sur son visage quand elle annonça : 

- Mais si tu y tient vraiment, j'irai voir le psy du service et je parlerais de ce militaire qui m'a conseiller de venir le voir. Tu deviendras sûrement l'homme peu souriant dans mes histoires, alors continu sur cette voie, cela serait bête de me faire mentir.

FICHE ET CODES PAR ILMARË


I won't just survive, you will see me thrive. Can't write my story, i'm beyond the archetype, i won't just conform. No matter how you shake my core. Cause my roots, they run deep

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
₪ Aventures : 86
₪ Emploi : Militaire des forces spéciales, chargé d'escorter un groupe de scientifiques

MessageSujet: Re: An ascent in the stars Feat Grayson   Dim 10 Juin - 13:43

LOCKHART
Grayson

O'CONNOR
Pandora

An ascent in the stars
La jeune femme était un risque de sécurité, et je n'épargnais pas son ego en lui signifiant. Peut-être que pour elle, c'était un manque de compassion. La vérité, c'était que j'avais pour mission de garder des gens en vie, je ne pouvais pas m'offrir le luxe de penser en terme de faiblesses et insécurités. Si ca faisait de moi un monstre dénué de sentiments, ce n'était pas quelque chose qui me chagrinait. À la fin de la journée, je n'aurais pas sa mort sur la conscience. Le poids de tellement de vie glissant entre mes doigts impuissants. Je n'étais pas là pour être un héros, j'étais là pour m'assurer que personne ne donnerait sa vie. Pour m'assurer aussi qu'elle n'était pas un risque pour les gens auxquels je tenais et qui serait amené à la côtoyer lors de mission. Barbara, Gabriel. Même Spencer avec son irritable tendance à arborer une futilité apparente.

Je ne prononçais donc pas un mot alors qu'elle continuait sa diatribe, m'accusant à couvert de ne pas avoir de cœur. Peu importe, elle ne me connaissait pas. Ces mots ne m'atteignaient pas. Elle avait cette tendance égocentrique propre à l'être humain à penser qu'elle était la seule à ressentir la perte. Je repensais aux yeux tristes de Barbie. Je repensais aux absences mélancoliques de Gabriel. Non, elle n'était pas seule. Elle s'autorisait juste à devenir un risque pour les vivants pour des souvenirs de morts. Je croisais les bras derrière mon dos, une posture très militaire en soit.

- Comme vous voulez, mademoiselle O'Connor. Peu m'importe que mes ordres vous déplaisent. À la fin de la journée, si vous restez vivante, c'est que j'ai accompli mon travail correctement.

Je penchais la tête sur le côté, la scrutant avec une dureté. Je savais le jugement présent au fond de mes prunelles. Sa volatilité m'irritait.

- Si me dépeindre comme le vilain de votre histoire, vous aide à mieux dormir la nuit, faite vous plaisir. Je plissais les yeux, et mes traits sérieux prenaient une allure un poil plus menaçant. Elle faisait parti des gens que je me devais de protéger, mais elle ne savait pas encore combien je pouvais être farouchement déterminé à préserver certaines vies plus que la sienne. - Mais si vos états d'âme mettent en danger l'un de vos compagnons de voyage. Croyez-moi, vous aurez encore plus de raisons de me peindre en méchant.

Je me reculais, et la pointe de colère qui avait traversé mon regard s'évanouissait aussi vite qu'elle était venue. J'avais dû laisser mon frère derrière moi, hors de question que je laisse une précieuse dans son genre m'arrachait les gens que j'aimais.

- Si mes manières ne vous plaisent pas, je me ferai un plaisir de transmettre une requête de transfert au service concerné. Je lui offrais un sourire mielleux, si faux que je savais qu'elle ne se méprendrait pas.



- I won't shiver. I won't shake. I'm made of stone. I don't break. Turn me loose and you'll see why I was born, born ready -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: An ascent in the stars Feat Grayson   

Revenir en haut Aller en bas
 

An ascent in the stars Feat Grayson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Under the stars - feat. Damu
» counting stars. || feat. N U A G E D E P L U M E
» Dalas Stars signature
» Dalas Stars Aligment
» Dallas Stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exodus ::  :: Exodus :: Pont 2-