lienlien
Bienvenue sur Exodus !

The Colors Of The Wind - Lohan & Enfys & Brënnà -



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue,

le forum est à nouveau ouvert.

 

 The Colors Of The Wind - Lohan & Enfys & Brënnà -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Ven 16 Mar - 0:32

 
Lohan, Enfys & Brënnà
Can You Paint The Colors Of The Wind ?
♦️♦️♦️♦️♦️
Il avait besoin de sortir, de prendre de l’air, loin de son bar, de ses clients ivres morts sur ses tables. Il devait respirer l’air, regardé autour de lui. Il n’avait eu guère le temps d’admirer son nouvel habitat. Ils étaient arrivés dans la nuit à côté d’une épaisse jungle. Ce fut sur cette idée que Lohan avait fermé son bar. Il avait mis une affiche et il put voir des visages très tristes derrière la vitre. Cela l’avait fait sourire. Ah les hommes et leurs vices, le meilleur moyen de se faire du fric, avait-il pensé. Il avait décidé de s’habiller d’une manière à ne pas attirer l’attention sur lui, en forêt. Un pantalon de cuir, une chemise blanche et un veston en cuir. Cela lui avait donné des airs de vikings avec ses colliers en dent de requin. Il aurait pu se faire passer pour un natif s’il n’avait pas ses cheveux courts. Il s’admirait devant le miroir, se disant à quel point la cryogénisation l’avait bien conservé. Suite à cela, Lohan était sorti du champ de force s’engageant dans un endroit rempli de danger inconnu. Des bêtes féroces qui faisaient 3 fois la taille d’un éléphant. Des bêtes ayant des crocs encore plus acérés qu’un crocodile.  L’herbe était haute et il se félicita d’avoir eu la bonne idée de mettre des bottes en cuir.

Il rentrait dans la forêt, enfin la jungle aux vus des lianes qui pendaient le long des arbres qui étaient encore plus grands que ceux qui se trouvaient sur Terre. C’était le silence le plus totale. Cela lui faisait bizarre. Lui, qui avait toujours habité dans de grandes villes comme Las Vegas. Les arbres ici, semblaient défier les hauts buildings de la Terre. Le feuillage était abondant, faisant percer quelque peu la lumière du soleil. Cependant, il n’arrivait pas vraiment à voir la cime des arbres. Lohan avait l’impression de se sentir tout petit. Des fleurs poussaient d’une manière abondante, elles étaient étranges, pas tout à fait comme sur Terre. Tout semblait à la fois similaire et différent, familier et inconnu. C’était d’une étrangeté quelque peu réconfortant. Il était sur le qui-vive, à l’affût du moindre danger qui pouvait surgir de chaque ombre.

Lohan marchait depuis une bonne heure, se vidant l’esprit de ce qu’il avait bien pu faire dans sa minable vie. Tuer sa propre femme. Cela n’avait jamais été une question d’amour entre eux mais il regrettait énormément ce qu’il avait fait à elle. Elle n’avait pas mérité de mourir ainsi. Puis, il pensait à son plus grand regret, sa fille. Il n’avait pas pu la voir grandir, devenir une mère, une grand-mère et là. Elle était morte. Levant les yeux vers la cime des arbres, il aperçut un petit oiseau qui ressemblait à un colibri. Ses ailes battaient à milles allures et il pensait à sa fille en le regardant. Sa petite fille si vive d’esprit qui sautillait partout. Cet oiseau lui fit penser à elle, rapide. Il n’arrivait pas à s’y faire, dans ses souvenirs, sa fille avait à peine 5 ans et maintenant, elle devait être morte à l’heure qu’il est. Etrange désillusion qui lui fit penser à ce colibri, ses battements d’ailes semblaient si éphémères tout comme la vie. Il avait l’impression d’entendre sa petite fille rire, voir ses cheveux virevolter dans un buisson non loin mais ce n’était qu’un souvenir qui s’effaçait au gré du vent qui venait caresser les feuilles des arbres et des buissons.

Un craquement non loin de lui, se fit entendre et il tourna vivement la tête pour voir non loin de lui, une jeune fille qui étaient en train de …de cueillir des fleurs. Penchant la tête sur le côté, il remarquait sa tenue, soit elle était une native, soit elle s’était déguisée. Fronçant les sourcils, Lohan s’avançait vers la jeune femme, curieux de connaître son identité.

-Madame, salua Lohan d’un ton poli.

Il avait un petit sourire en coin, la tête penchée sur le côté. Qu’était-elle en train de faire ? Qui était-elle ? Lohan se posait beaucoup de question et il aimerait bien connaître les réponses.
© CODE BY BOHEMIAN RHAPSODY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ven 16 Mar - 13:50


Enfys arpentait la forêt depuis un petit moment déjà, toujours à la recherche d’une Fleur-de-sang. La plante n’était pas rare, mais compliquée à trouver, d’autant plus qu’elle poussait le plus généralement sur le territoire de certains animaux carnassiers pas très commode. Le type d’animaux qui vous arrache un bras en guise de salut, un peu comme les Orcitàn en fait...
L’apprentie guérisseuse n’avait pas jugée bon de prendre une arme pour partir à la cueillette : À la fois parce qu’elle ne possédait qu’une dague rouillée qui ne coupait plus rien du tout, mais aussi parce que Brënnà la couvrait, perchée là-haut sur le dos de son lézard. La mère d’Enfys l’avait tannée de ne pas partir seule en forêt, surtout pour aller sur un territoire aussi dangereux, et finalement, excédée par les cris de sa mère, la jeune fille était allée voir Brënnà pour lui demander de l’accompagner. Ce n’était pas la première fois que la chasseuse lui sauvait la mise ; elle lui avait déjà par le passé apporté de quoi manger lors des mois les plus difficiles, épargnant bien des souffrances à la famille d’Enfys. Pour toutes ces petites attentions, Enfys vouait un grand respect à Brënnà, elle n’avait certes pas les moyens de la payer, mais s’était jurée de toujours l’aider si elle en avait besoin !

C’est donc se sachant protégée qu’Enfys avançait dans les bois presque.. Silencieux ? Depuis la chute de l’oiseau de métal, il est vrai que la nature elle-même semblait avoir pris peur, l’air des forêts paraissait mort, chargé d’une tension. Là où insectes et autres petits animaux auraient dû animer l’ambiance de la forêt, il n’y avait qu’un épais silence… Enfys sentit son cœur se serrer à cette pensée. Ce n’était pas là quelque chose de normal.
Passant par-dessus un tronc couché, la jeune guérisseuse finit par repérer du coin de l’œil des tâches écarlate parmi les fougères : Des fleurs-de-sang, nommée ainsi en référence à leur couleur cramoisie, qui rappelait le sang frais. Ces plantes étaient très utiles, puisqu’en récoltant les graines qui se trouvaient près de leur cœur, l’on pouvait en faire des décoctions visant à réduire les douleurs et fièvres. Mais si la préparation était mal dosée, alors c’était un aller simple pour le pays des rêves. Ces petites graines étaient, en effet, réputées pour être un somnifère très puissant.
Enfys s’agenouilla, et sortant une petite fiole de sa besace en cuir, commença à récolter les dîtes graines, précautionneusement. Elle était depuis un petit moment plongée dans son travail, lorsqu’une voix la fit sursauter :

-Madame

Se retournant brusquement, Enfys ne manqua pas de faire tomber sa fiole et ses graines, qui se rependirent dans la terre. Perdues. Elle se retourna vers l’homme, détaillant sa tenue rapidement. Un natif ? Certainement un Trikana… Mais sans armes, avec des cheveux aussi courts ? Peut-importe ! Cet homme venait de gâcher une bonne demi-heure de travail, d’autant plus que ces fleurs étaient difficile à trouver !

“ Vous auriez pu faire attention ! J’étais en train de travailler, je dois recommencer toute la récolte maintenant ! ” Lui assena t-elle, les poings sur les hanches. “ Au nom des Dieux, vous autre, du clan des forêts ne faites jamais attention à rien ! “ Elle croisa les bras, songeant que Killian aurait sûrement tiquer si elle lui avait dit cette phrase, mais qu’importe. Elle fixa encore une fois l’homme… Il était étrange, c’est le moins qu’on puisse dire. Il ne portait pas l’attirail des Trikana, le même qu’elle avait déjà vu Killian et ses amis porter. Il n'avait pas non plus la stature des guerriers des forêts. Enfys fronça les sourcils, en remarquant qu’il se tenait non loin d’un champignon pas très sympathique fixé à mi-hauteur d’un arbre. Elle soupira.
“Je m’écarterais de cet arbre si j’étais vous.. Si vous vous appuyez sur la cime, le champignon qui est dessus vous aspergera d’une poudre hallucinogène. Ce n’est pas une expérience que tout le monde apprécie. “ Le prévint-elle, tout en soupirant. “ Je suis Enfys, apprentie Guérisseuse du clan des Kavalii. Et vous ?”
Elle n’eut pas le temps d’écouter la réponse que des battements d’ailes se firent entendre non loin, Brënnà avait dû entendre ses vociférations, et il ne faisait aucun doute qu’elle ne tarderait pas à arriver.


Enfys couleur :color=#993300
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 2 Mai - 3:02



   

   

   
The color of the wind
Enfys & Lohan

   
J'étais perchée dans mon hamac quand ma mère m'interpella en pleine sieste pour m'avertir que toute la famille se réunissaient ce soir pour manger et que ma présence était requise. Un repas avec mon oncle Chward ! Génial il va encore être ivre et avoir des propos obscènes toute la soirée quelle joie ! J'aimerai bien le remettre à sa place de temps en temps, mais ça déplaît fortement à ma mère. Mon côté directe ne lui a jamais vraiment plu à vrai dire, elle sait que je prend sur moi en famille et du coup tente de ne pas m'en tenir rigueur le reste du temps et je lui en suis plus ou moins reconnaissante pour ça, essayer de m'accepter comme je suis même ça ne lui plait pas du tout. J'ai tenté de me dérober pour le dîner, mais c'était peine perdu, heureusement qu'Enfys a passer le pas de la porte pour me demander de l'accompagner en excursion sinon je pense que ça aurait pu mal finir cette histoire. J'ai passé la porte en laissant ma mère planter là, embarquant la rousse à ma suite.

Dés que j'ai vue la jeune guérisseuse, je ne me suis pas faite prier pour déguerpir de chez moi, c'était la bonne excuse pour filer en douce. En marchant jusqu'à Petri elle m'expliqua ce qu'elle attendait de moi. Elle avait besoin d'une protection pendant qu'elle irait chercher une plante qui se trouvait dans un coin dangereux. J'ai accepté sans me poser plus de question que ça, je sais très bien qu'elle y serait aller quand même alors autant gardant un œil sur elle et puis j'avais plus grand chose à faire après que ma mère m'ait réveillé de ma sieste.

C'est donc comme ça que je me suis retrouvé à voler en cercle au dessus d'Enfys, arpentant le périmètre pour m'assurer qu'aucun danger ne l'approchait. Je n'ai pas vraiment compris à quoi servait ces plantes exactement, un remède contre la fièvre il me semble. C'est pas vraiment mon domaine je dois dire et je laisse volontiers ces taches aux guérisseurs qualifiés. La seul chose que je sache faire est de panser les plaies et éviter la perte de sang trop importante. Chacun son job vous me direz. Je suis bonne pour la traque, c'est justement ce que je suis entrain de faire et une présence humaine se manifeste non loin de ma protégée. Je plonge à pique pour la rejoindre et voir de plus prés ce qu'il en est. Un homme est face à elle et elle semble lui parler. Je fronce les sourcils et atterrit au sol sans plus attendre. Je saute de Petri et tend mon arc en direction de l'homme que je détaille de la tête aux pieds. Un pantalon en cuire, un haut blanc et des cheveux courts et blonds. Je fronce les sourcils cherchant une arme à sa ceinture, mais rien ne s'y trouvait. Qui pourrait être aussi bête pour se balader sans arme ici ? Et surtout seul ! Vous êtes qui ? En réfléchissant un peu j'eu la réponse, c'est certainement un des nouveaux arrivant de la cage de fer. Que voulez-vous ? Mon arc toujours tendu prête à lâcher ma flèche.



ps : désolé pour le temps d'attente  :what:

(c) DΛNDELION


Couleur Brënnà ► Crimson
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
The Colors Of The Wind - Lohan & Enfys & Brënnà -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 08. Anyway the wind blows doesn't really matter to me
» ..:: Wind of change ::.. (Pv Einar)
» Wind Horses.
» ~ Wind Horses, RPG équin.
» Wind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exodus :: Zone morte :: Archives :: Autre-
Sauter vers: