lienlien
Bienvenue sur Exodus !

Intrigue #1 - Débarquement



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue,

le forum est à nouveau ouvert.

 

 Intrigue #1 - Débarquement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
₪ Aventures : 236
Dim 4 Mar - 13:45



INTRIGUE NO.1 ❞  



 DÉBARQUEMENT - RÉSERVÉ AUX EXODIENS
PNJ - Marcus

Les portes de l'Exodus s'ouvrent enfin sur l'abysse spatiale béante et les navettes décollent alors en direction de la planète Exodia. Le tumultueux voyage fait tressauter les engins de fer et les gens à bord. Au bout de quelques longues minutes de fracas et de tumultes, voilà les Terriens -nouveaux Exodiens- qui posent enfin le pied sur cette terre qui est désormais la leur.
Dehors, tout semble calme, la nature elle-même semble faire silence pour accueillir ces hommes et ces femmes venus du ciel. Mais n'est-ce pas trop calme ? Cela présage-t-il du bon ou du mauvais ? Tout le monde est à présent dehors, la Chancelière donne ses ordres que les soldats suivent à la lettre, tout autour du camp se monte peu à peu le champ de force, celui-ci est d'ailleurs loin d'être opérationnel quand au loin, un bruit inquiétant semblable à un lourd tambour fait trembler le sol autour d'eux. Mais de quoi peut-il s'agir ? Est-ce sismique ou animal ? Le bruit se rapproche peu à peu des hommes du ciel, faisant trembler les corps et les cœurs. Les Exodiens seront bientôt fixés...

 MEMBRES INSCRITS  

ELIJAH STIFLER
EMMA PETERS
HAYLEY FAWKES
JOHAN MIKAELSON
LOHAN WILSON
MARCUS DANVERS
MEGHAN AINSWORTH
RALEIGH FOX
TADHG HOLBROOK




This planet is mine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exodus-new-world.forumactif.com
avatar
₪ Aventures : 350
₪ Emploi : Vice Chancelier

Feuille de survie
₪ Inventaire:
Dim 4 Mar - 17:53


Intrigue 1
Débarquement
Le réveil fut dur pour nous tous, mais pour certains comme ma fille et moi, cela fut encore plus difficile. Ce voyage vers cette nouvelle planète, ce nouveau départ que j'avais tant espéré pour ma famille et moi s'est brisé en mille morceaux lorsque ma Sara est morte. Je m’efforce depuis de garder la tête hors de l'eau. Je me recentre sur mon rôle de père et mes nouvelles fonctions de Vice-chancelier. Je me dois d'être fort, si ce n'est pas pour moi, je me dois de le faire pour Eleena. Elle a perdu sa mère, celle qui a été durant longtemps son pilier, son soutien le plus précieux et aujourd'hui, je suis tout ce qui lui reste, ce n'est peut-être pas grand chose, mais je ferais tout pour être à la hauteur !

Debout sur le sol de cette nouvelle planète la main de ma fille dans la mienne, je regarde le ciel. Il est d'un bleu si semblable à celui de la terre et à vrai dire si je ne savais pas que je venais de traverser l'espace, je pourrais presque me croire encore sur terre. Autour de nous, j'entends les gens parler et s’émerveiller de la beauté de la forêt ou les navettes nous ont déposés. Moi-même pour le coup j'en prends pleins les yeux et Eleena à mes côtés aussi. Un regard sur le coté gauche me fait alors voir cette chère Christina. Elle me fait comprendre son regard sévère plissé que je dois me mettre en action et c'est ce que je fais, mais pas avant d'avoir confié ma fille à des gens de confiance !

Je donne à présent mes ordres à mes hommes, les premières barrières du champ de force qui va entourer notre camp commencent alors à se mettre en place, lorsque soudainement un bruit sourd semblable à un lourd et puissant battement de tambour fait raisonner le sol autour de nous. Les gens s'inquiètent, moi-même, je suis aussi inquiet, j'essaye de discerner ce qui peut bien faire ce bruit, mais je ne vois rien. En tout cas, quoi que ce soit, ça ne présage rien de bon ! Je sommes alors mes hommes d'activer la monter des barrières du champ de force ! "Messieurs, activez le pas ! Je ne sais pas ce qu'est ce bruit, mais je préfère autant que le champ de force soit monté et opérationnel avant de le découvrir !" Mon cœur bat de plus en plus vite à mesure que le bruit augmente en puissance et en force. Mon dieu, mais qu'est-ce que ça peut bien être ?
code by bat'phanie



Seul celui qui ne porte aucun intérêt à son existence est parfaitement libre, car il a la force extraordinaire d’être prêt à mourir.

Surprise surprise :
 


Dernière édition par Marcus Danvers le Dim 4 Mar - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
₪ Aventures : 281
₪ Emploi : Spéléologue

Feuille de survie
₪ Inventaire:
Dim 4 Mar - 23:52


Le débarquement
ft. tous les participants

« Je débarque dans cette nouvelle vie, me trimbalant les bagages de mon passé. Et puis petit à petit, on lâche les valises de son passé pour refaire les siennes.” »
Cela faisait maintenant quelques jours que notre stase avait pris fin et pourtant, je n'arrivais toujours pas à me faire à l'idée que presque un siècle s'était écoulé depuis mon départ. Je sentais l'effervescence et l'impatience autour de moi et celle-ci ne pouvait signifier qu'une chose : nous avions finalement atteint notre destination, Exodia. A cette agitation, s'ajoutait la peine de ceux qui s'étaient réveillés seuls. Ceux à qui on avait promis une nouvelle vie ensemble et qui allaient devoir apprendre à surmonter la solitude. Car oui, certains ne s'étaient jamais réveillés de leur coma artificiel et ce, malgré les nombreux efforts déployés par les équipes médicales déjà en service.
Aussi, j’essayais de fuir ces personnes endeuillées le plus possible car je savais cette douleur contagieuse et j'avais mes propres blessures encore trop promptes à se rouvrir. Je pensais qu'en un siècle, elles se seraient estompées mais hélas, ni mon cœur ni mon esprit n'ont subit le poids de ces années. Alors j'allais et venait, essayant de me rendre utile au possible. J'avais été choisie c'est vrai, mais pour l'heure la spéléologue que je suis n'est pas indispensable à la bonne marche du vaisseau.

Je regardais par le hublot de la grande salle de repos - Pont 3. Nous étions encore loin et pourtant, je remarquais déjà de grandes étendues d'eau ainsi que de grands espaces verdoyants. On m'avait prédit des sommets vertigineux, comme jamais encore je n'en avais gravit. J'espérais que ça soit vrai. Nous devions partir le lendemain, à la première heure. En ce moment-même, les navettes étaient en train d'être apprêtées pour nous recevoir et vérifiées de fond en comble. Avec tout ce temps restée inactives, nous craignions les dysfonctionnement et une usure prématurée des circuits, faute d'avoir servi. A cela, je ne pouvais aider en quoique ce soit, je laissais donc les choses suivre leur cours jusqu'au lendemain et décidais de prendre du repos. Moi qui était restée endormie près de cent ans, il me fallait du repos. C'était difficile à croire, et pourtant...

Les premiers à prendre les navettes furent la Chancelière bien-sûr, son bras droit et leurs familles et proches. Nous étions alors répartis non par amitié ou par volontariat, mais par corps de métier. Si nous venions à avoir un problème durant la traversée, il nous fallait quelqu'un de chaque spécialité pour être en mesure de le résoudre. Docile, j'appliquais les ordres et montais à bord en compagnie de mes coéquipiers d'un jour. J'étais prête pour tout ce qui m'attendais.

Enfin, je foulais la terre du pied. J'en avais presque oublié la sensation tant la gravité nous avait tant de fois manqué ces temps-ci. Nous avions débarqué au beau milieu d'une clairière, assez grande pour abriter notre campement de fortune. L'air était lourd et humide mais plein de senteurs nouvelles. La promesse était tenue : Exodia semblait avoir beaucoup à offrir.
Je n'avais pas le temps de m'attarder d'avantage, car déjà le vice-Chancelier assénait chaque homme d'une pluie d'ordres et de requêtes. Bien qu'oppressant, je ne pouvais lui en vouloir : plus vite nous serions en sécurité et mieux ça sera. Pour participer à l'action commune, je pris la décision de décharger les navettes des lourds caissons d'acier qui contenait les pièces nécessaires à la construction du champs de force. Ne pouvait moi-même faire les réglages, il me semblait utile d'agir ainsi. Alors, j'entendis un grondement lointain, semblable à des roulements de tambours menaçants. J'essayais de les entendre à nouveau et accélérais la cadence, en voyant Marcus Danvers échanger un regard avec la Chancelière et presser ses hommes.
Qu'allait-il nous arriver ?
DΛNDELION


marchi!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Lun 5 Mar - 12:46



   

   
Le débarquement

   
Les Exodiens

   
Quand il avait ouvert les yeux, il avait senti que son corps était encore engourdi, comme s'il était collé au sol, l'empêchant de faire un quelconque mouvement, ni même de se redresser. Il lui avait fallu attendre quelques minutes avant de se souvenir pourquoi il avait cette sensation étrange qu'on lui avait roulé dessus, et pourquoi il se sentait dans les vapes. Il avait été endormi puis cryogénisé durant près d'un siècle pour pouvoir faire le voyage jusqu'à cette planète, désormais la leur. Et ce voyage, même en étant cryogénisé, étant éprouvant pour tout corps humain.
Aidé des médecins présents sur le vaisseau, il s'était finalement redressé, retrouvant un peu de stabilité et avait regardé autour de lui. Le vaisseau avait finalement atterri et tout le monde se réveillait petit à petit. Il laissa son regard un moment dirigé vers tous ceux qui les entouraient, et une vision le frappa. Une femme pleurait, le corps écrasé au dessus d'un autre. Visiblement, cette personne ne s'était pas réveillé. C'était triste, mais on leu avait expliqué que cela pouvait arriver. C'est à ce moment là qu'il pensa à son frère, qui avait fait le voyage avec lui. Il fallait qu'il le retrouve. Il ignorait comment les classements en chambre cryogénisée avaient été fait, mais il n'avait pas vraiment aimé d'être séparé d'Alek. Alors il commença à le chercher, à regarder les noms ainsi un peu partout, les visages des jeunes garçons, et finalement, il le repéra un peu plus loin. Il était appuyé contre un mur, et reprenait ses esprits. Alors Johan se mit à courir, et une fois devant son frère, il lui attrapa le visage avant de plonger son regard dans le siens.

_ Tu vas bien?

Il finit par le serrer dans ses bras avant de finalement commencer à se diriger vers la sortie. On leur disait d'y aller dans le calme, pour éviter les danger et les effets de meute. Quand il posa un pied dehors, il fut frappé par la beauté de cette planète, et ne put s'empêcher de le faire remarquer à son frère. Bien sûr, aussi belle soit-elle, elle ne semblait pas aussi apte à les recevoir que ce qu'il pensait, car un brouhaha énorme se fit entendre. On ordonna aux soldats de construire une barrière pour se protéger, et Johan commença alors à s'activer. Il ordonna à son frère de rester en retrait et de se mettre à l'abri s'il voyait que ça dégénérait. Il n'aimait pas trop ce qu'il entendait, se demandant bien ce que ça pouvait être mais pour lui, il n'y avait pas de doute, ils n'étaient pas seuls ici. Quand on leur demanda de se dépêcher un peu, il se retint de dire qu'ils faisaient comme ils pouvaient et qu'un coup de main serait le bienvenu, mais il se retint. Après tout, c'était les ordres.

(c) DΛNDELION


Couleur Johan: #996600
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 6 Mar - 0:01


Intrigue 1
Débarquement
Il ne savait pas quoi réagir en voyant cette planète, en voyant les navettes décoller pour se poser sur cette terre où il semblait n’avoir aucune forme de vie. Les forêts étaient foisonnantes et les arbres étaient aussi hauts que des buildings. Un magnifique paysage impressionnant qu’il regardait avec appréhension. Joie, soulagement, curiosité, remord. Tout se mélangeait en lui. Il avait l’impression de devenir barge. Il venait à peine d’être réveillé qu’il avait une drôle d’impression. Il avait l’impression que cela n’était qu’hier qu’il avait tué sa femme et pourtant cela faisait 96 ans. Sa fille était restée sur Terre, elle avait dû avoir des enfants, des petits-enfants. Elle était soit morte ou très vieille à l’heure qu’il était. Après tout, il avait lui-même 135 ans. Il espérait qu’elle ait eu une vie heureuse sans lui. En tout cas, il avait tout fait pour. Il se réconfortait en se disant qu’il avait donné une meilleure chance à sa fille tout en se donnant une seconde chance.

Lorsqu’il quittait la navette, posant un pied sur cette terre dépourvu de détritus, il put remarquer à quel point, elle semblait sauvage, cruelle et vicieuse. Ce n’était pas une nature innocente mais bel et bien dangereuse. Il arrivait à la sentir ainsi. Elle était presque aussi cruelle que lui, aussi vorace et cupide qu’était l’être humain. Il aimait cela. Elle était comme lui. Vicieuse et cruelle. Impitoyable et sanguinaire. Lohan observait de loin ses compagnons de route, observant certains potentiels clients pour ses bars. Non, Lohan ne perdait jamais de temps. Il ne fallait jamais perdre son temps pour un business. Il ne voulait pas se retrouver pauvre et sans aucune aide extérieure. Il devait se bâtir de lui-même. Il était déjà parti de rien avant de devenir un baron de la drogue, il allait faire pareil ici sauf que cela allait mettre beaucoup plus de temps. Beaucoup plus. Ils allaient devoir recréer un monde, une nouvelle ville, des nouveaux bâtiments, une économie et tout cela. Ils allaient mettre du temps mais au final, il arriverait à exaucer son souhait. Ouvrir un bar clandestin caché par un autre bar. Ainsi, il se remplirait les poches. Lohan observait les gens mettre en place un champ de force autour d’un camp de fortune.

Soudain, il entendit quelque chose retentir. Un animal ? Non, c’était trop gros pour que cela soit qu’un simple éléphant. C’était plus gros, faisant trembler voir vibrer la terre qu’il foulait déjà depuis quelque minute. Il s’approchait de Marcus, un des seuls dont Lohan se considérait comme proche et encore ce n’était pas gagné. Il était avec sa petite fille qui semblait terrorisée, à ce moment, il aurait tout donné pour voir ce que sa fille était devenue sans lui. Il savait qu’il était impardonnable à ce sujet mais il s’efforçait de montrer au monde qu’il ne regrettait rien. Parfois, il valait mieux laisser le passé au passé.

-Du calme, Marcus, tu vas finir par faire pipi dans ta culotte, s’enquit Lohan d’une voix tranquille mais quelque peu impérieuse. Il serait dommage de souiller ton pantalon, dès ton arrivée, cela serait horrible comme pendaison de crémaillère, ajouta-t-il d’un ton cynique et avec un sourire en coin.

Il était inquiet, Lohan avait un peu peur. Il n’était clairement pas dans sa zone de confort mais cela ne servirait à rien de stresser pour un rien. La panique ne menait qu’au chaos de toute façon.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sam 10 Mar - 21:54

Les Exodiens

Intrigue #1 ♦️ Le débarquement

L’angoisse.
La panique.
Et, peut-être, un zeste de terreur.

Cramponnée à son siège dans la navette parcourue de secousses à son entrée dans l’atmosphère, Meghan tente de distraire ses pensées en évaluant la proportion d’émotions qui agitant son esprit anxieux. Ce saut dans l’inconnu ne lui inspirait qu’une crainte mesurée tant qu’il restait théorique : dans l’environnement contrôlé du vaisseau, Exodia sous ses pieds restait une donnée abstraite, un objet de curiosité que l’on regarde de loin, prudemment, sans y toucher. Elle pouvait occuper les heures des quelques jours consécutifs à son réveil en prenant soin des colons en cours de décryogénisation – puis en tentant, fébrilement, de trouver une parade à la dégénérescence inattendue de certains patients.
Échec total. Les causes, elle les a comprises, le matin même – mais trop tard pour freiner la mort, et la vague de décès a douloureusement frappé les rangs des exilés. La mise à pied du responsable a plongé l’équipe médicale dans la confusion ; pour le moment, aucun remplaçant n’a encore été mené, et tandis que la navette fonce vers le sol Meghan envisage les candidats plausibles, pour ne surtout pas penser aux risques statistiques de crash.

Qui n’a donc pas lieu – la navette se pose en douceur, et la jeune femme décrispe ses doigts pour lâcher son siège, déboucler son harnais et rejoindre les colons au-dehors. Depuis les hublots, la planète semblait belle – de près, elle est magnifique. Elle inspire à pleins poumons l’air chargé de senteurs nouvelles, inhabituelles ; elle cligne des yeux, devant l’éclat du soleil à la luminosité un peu différente. Nouveau. Neuf. Inquiétant, mais intéressant, paradoxalement. À étudier, tout cela, oui – plus tard, quand elle aura fait ce pour quoi on l’a envoyée au sol. Chargée d’une caisse de fournitures médicales, Meghan se dirige alors vers ce qui sera, à terme, l’infirmerie du camp – lorsqu’au lointain, une vibration sourde se met à résonner. Voilà qui est inattendu… Déposant sa caisse avec le reste des fournitures, elle risque un œil craintif au-dessus des barricades en cours de montage. Le sol tremble au rythme des pulsations, à présent, et la psychiatre se crispe un peu plus. Elle se tourne en direction des officiers du commandement, là-bas au centre du camp – mais la Chancelière ne donne pas d’ordre aux civils, et Meghan se trouve un peu perdue. Que faire ? Se replier avec le reste de l’équipe médicale en sécurité, plus près des navettes ? Proposer son aide aux gros bras pour avancer l’installation du champ de force ? S’asseoir dans un coin et prier le panthéon local pour un sursis ? Désemparée, elle risque quelques pas timides en direction des barricades.

« Je… Je peux vous aider, peut-être… ? »

Spoiler:
 
AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
₪ Aventures : 350
₪ Emploi : Vice Chancelier

Feuille de survie
₪ Inventaire:
Dim 11 Mar - 22:41


Intrigue 1
Débarquement
Tous le monde est de plus en plus agité à mesure que le bruit se rapproche ! Putain mais où sommes nous tombé ? On aurait du attendre que les satellites de L'Exodus nous en disent plus sur Exodia avant de débarquer comme des sauvages sur cette planète dont on ne sait au fond rien ! La chancelière et moi même étions tellement pressé de voir ce nouveau monde que nous en avons oublié les précautions d'usage. Et l'autre con de Wilson qui me balance des vannes. "Je vois que tu es toujours aussi marrant Lohan. Tu pourrais peut être nous aider à débarquer le matériel non ? Je veux dire, lorsque ils t'ont décongelé ils n'ont pas oublier des morceaux ? Tu as deux mains et deux pieds valident ? Alors au boulot !" Oui, pour le coup on a pas le temps de plaisanter surtout qu'au loin des rugissements de bête féroce d'une intensitée encore jamais entendu se font entendre ! "Je sais pas toi mon cher Lohan, mais moi je préfère que le champ de force soit entièrement levé quand se qui pousse ces rugissement arrivera !"

Mon regard se pose ensuite sur ma fille. Je voudrais tellement la rassurer, la prendre dans mes bras, mais nous devons continuer le travail ! Certains débarquent le matériel, d'autres rassurent leur proches alors que les soldats montent aussi vite que possible le champ de force. Je jette un regard à Christina, elle semble si froide et détachée face à tout ça. Je me demande parfois si elle est réellement humaine... Les tremblements du sol augmentent à un tel point que certains perdent à présent l'équilibre et chutent. "Restez tous groupé, ne vous dispersez surtout pas !"

Le champ de force se monte beaucoup trop doucement ! Je me décide alors à les aider après tout, je suis moi aussi un soldat et une main de plus ne sera surement pas un luxe. J'attire à ma suite un des soldats resté sur le coté avec moi. Comment se nomme t'il déjà ? Oui, Johan ! "Aller petit debout, on se relève les hommes ont besoins de toutes les mains valident pour monter le champ de force !" Une fois à coté des générateurs d'aciers, Johan, moi et d'autres hommes poussons fort ceux ci et nous les couplons ensuite aux autres générateurs à l'aide de gros câbles.
"Bordel ils auraient pu faire encore plus lourds non !" Une autre partie est à présent monté, mais il en manque encore pas mal !
code by bat'phanie



Seul celui qui ne porte aucun intérêt à son existence est parfaitement libre, car il a la force extraordinaire d’être prêt à mourir.

Surprise surprise :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Jeu 15 Mar - 18:45


Intrigue 1
Débarquement
Lohan se sentait euphorique malgré la menace qui pesait sur leurs épaules. L'atmosphère avait changé, elle semblait plus lourde. Cela ne s'arrêtait pas,  Lohan avait l'impression que c'était encore plus fort, comme si cela s'approchait d'eux. A vrai dire, c'était terrifiant, il avait l'impression que cette chose, cette bête n'était pas commode. Elle semblait féroce. Ce n'était pas un tigre. Ces rugissements semblaient être encore plus fort, résonnant dans la forêt abondante. Marcus semblait vraiment terrifié par cela et il ne put s'obliger à faire une blague. Oh, Lohan avait peur, c'était même sûr mais il se contenait. Il ne laissait jamais ses sentiments s'exprimer.  Il levait les yeux au ciel et sa mâchoire se crispait et ses poings venaient se serrer. Il détestait qu'on lui donnait un ordre. Il en avait même grogné en regardant d'une manière noire son cher ami Marcus. Personne ne lui donnait d'ordre mais la chose se rapprochait.

-Ne t'inquiète pas, je me cacherais en dessous de ton cadavre pour survivre, déclara Lohan d'un ton mauvais avant de prendre le matériel pour l'installer avec les autres personnes.

Lohan saurait survivre en cas de problèmes. Il avait toujours survécu malgré ce qui lui était arrivé. Il en avait encore des cicatrices qui le prouvent mais foi de lui, il ne servirait pas de casse croûte pour le monstre. Il regardait Marcus, dire à quel point c'était lourd et il levait les yeux au ciel tandis qu'il continuait à installer le champs de force pour éviter de servir de nourriture. De plus, il était pas très bon en goût un peu trop de tabac et d'alcool dans le sang à son humble avis mais peut-être que ce truc ne faisait pas la fine bouche. Lohan ne voulait pas devenir la nouvelle recette du coq à vin.

- Hé, Marcus, tu crois que la bestiau, va manger toi ou moi en premier ? Demanda-t-il avec un petit sourire malicieux, tandis qu'il continuait à installer le matériel.

En vrai, il essayait de cacher le stress qui s'emparait de lui en entendant le grognement être de plus en plus fort. Il fallait faire vite. Beaucoup plus vite.



code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
₪ Aventures : 236
Lun 19 Mar - 1:58



INTRIGUE NO.1 ❞  



 DÉBARQUEMENT - TOUR I
PNJ - Marcus Danvers joue Christina Miller

Un cri sauvage et perçant raisonne tout autour du groupe d'hommes et de femmes rassemblés dans la jungle. La puissance de ce cri est telle qu'il raisonne à des kilomètres à la ronde ! Les arbres s’effondrent face aux Exodiens terrifiés faisant par la même occasion s'envoler des nuées d'oiseaux de leurs nids douillés. La terre tremble de plus en plus soulevant à son rythme puissant, les cœurs battants à tout rompre des nouveaux Exodiens. La peur, l'angoisse s'emparent de tous. Mais où sont ils tombés ? Dans quel enfer les a t'on embarqué ? Puis soudainement, tout s'arrête. Un silence pesant s'installe dans l'assemblée, les corps se crispent alors à l'idée de ce qui va bien pouvoir débarquer de derrière les arbres. Les regards se posent les uns sur les autres, puis de tout côtés cherchant à comprendre et surtout à voir ce qui arrive vers eux. Puis une voix féminine ferme et forte vient rompre ce silence de plomb.

Tout le monde retourne immédiatement dans les navettes ! Vice chancelier Danvers, dites à vos hommes d'arrêter ce qu'ils font. J'ignore ce qui se ramène par ici, mais je veux mon peuple en sécurité avant que cette chose ne débarque ! Suis je bien claire ?

A peine la chancelière eut elle finit ses mots que des derniers arbres encore debout surgit un Tyrannosaure ! La panique s'installe alors dans les rangs des Exodiens. Les soldats tirent sur l’animal des slaves de balles qui ricochent pour la plupart sur la créature dans le vain espoir de la stopper, alors que hommes, femmes et enfants suivent les directives de la chancelière et se dirigent à toutes jambes vers les navettes encore au sol. Celles-ci sont à présent leur seul refuge face à la mâchoire aux dents acérées qui s'emparent déjà de certaines personnes, tout en blessant d'autres avec sa queue, ses pattes, et en détruisant sans aucun ménagement le matériel déjà posé au sol !

DIRECTIVES DE JEU : 

La désolation s'installe très vite sur le début de construction de votre camp. Serez-vous sains et saufs ou malheureusement blessé par l'animal ? Le jeu reprend à l'arrivée du T-Rex. A vous d’agir en fonction de l'énoncée de son arrivée. N'oubliez pas qu'il y a des blessés autour de vous et que la peur règne. Vous pouvez également apercevoir du feu à cause des armes utilisées contre le T-Rex, de la poussière, du sang à cause des morts, des blessés, des cadavres... c'est la panique à abord !

Aucun tour de jeu n'est à prendre en compte et merci de respecter l'intervention du PNJ dans vos réponses. Bon jeu à tous ♥️

 MEMBRES INSCRITS  

EMMA PETERS
JOHAN MIKAELSON (ABS)
LOHAN WILSON
MARCUS DANVERS
MEGHAN AINSWORTH






This planet is mine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exodus-new-world.forumactif.com
avatar
₪ Aventures : 350
₪ Emploi : Vice Chancelier

Feuille de survie
₪ Inventaire:
Mar 20 Mar - 23:39


Intrigue 1
Débarquement
Si seulement j'avais le temps de m'attarder sur les idioties que racontes Lohan et ses petites piques auxquelles j'aurais surement trouver sympas de répondre si des cris atroce et sauvage ne venaient pas de la forêt qui nous entoure. Je me demande parfois si ce type est bien normal ? Heu en fait, je crois que ce type n'a jamais vraiment été bien normal... Mais il n'est pas temps de m'attarder sur ce bon vieux Lohan pour l'instant. La voix de Christina notre aimable chancelière me rappelle à l'ordre. Nous devons rappeler les hommes selon elle et nous mettre à l'abris dans les navettes. Putain, mais pourquoi est ce que je n'ai pas eu cette idée de génie avant moi ? Je pose mon regard sur elle tout en faisant oui d'un signe de tête et alors que j'allais dire à mes hommes d'arrêté sur le champ leurs activités, voilà que les cris de la créature qui avaient pourtant cesser reprennent de plus belle et que les derniers arbres qui nous séparaient d'elle s'effondrent.

J'avoue que là, je reste cloué au sol de surprise et de peur durant quelques secondes. Un putain de Tyrannosaure vient de débarquer en mode féroce face à nous ! Malgré ma peur, je me reprends et après avoir vue un des homme emmener ma fille en sécurité dans une des navettes, je lance mes ordres à la foule désordonnée : "Faite ce que la chancelière vous a dit ! Ne vous dispersez pas ! Tous aux navettes, vous y serez en sécurité ! Tous ceux qui ont des armes avec moi et arrosez moi ce monstre !" Je joins alors le geste à la parole et je tire en même temps que mes hommes sur la carapace cuirassée de la créature féroce aux dents et aux griffes acérés alors que sa gueule continue de rugir et massacrer tout ce qui est à sa porté ! On la blesse, oui mais si peu ! Bordel mais où sommes nous tombé ? Si ça se trouve on a voyagé dans le temps et on est encore sur terre mais à une autre époque ?

Je sais plus trop où j'en suis là. Les balles sifflent, les cris des gens apeurés me cassent les tympans. Je suis en plein délire ou quoi ? Je continue néanmoins de tirer, je veux bien crever, mais ça sera une arme à la main ! La poussière se mêle à présent au sang. On aura jamais le dessus non... Ces mots m'écorches la bouche et pourtant je les dis : "Retraite ! Tous aux navettes ! On a aucune chance cette bête ne tombera pas sous nos balles !"
code by bat'phanie



Seul celui qui ne porte aucun intérêt à son existence est parfaitement libre, car il a la force extraordinaire d’être prêt à mourir.

Surprise surprise :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue #1 - Débarquement
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Résumé de l'intrigue
» Les 95 ans du débarquement américain en Haïti
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exodus :: Zone morte :: Archives :: RPS Terminés-
Sauter vers: